Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le confinement actuel nous pousse à explorer de nouvelles choses et pour les plus motivés, à acquérir de nouvelles compétences. D’ailleurs, la recherche de vulnérabilités est l’une d’entre elles, et les chercheurs de failles ont actuellement un max de temps pour s’éclater sur les plateformes de Bug Bounty comme YesWeHack.

Mais qu’en est-il de la formation ? Et bien en novembre dernier, nous avons lancé la plateforme EDU de YesWeHack qui permet aux écoles de former leurs étudiants au Bug Bounty, aussi bien côté chercheur de failles que côté manager de programme.

En raison de l’épidémie actuelle de COVID19, nous avons décidé de fournir des licences de base gratuites de deux mois aux étudiants et aux instructeurs, ce qui leur permettra de poursuivre le développement de leurs compétences malgré la pandémie.

YesWeHackEDU est une plateforme éducative unique, tant dans son approche que dans sa portée. Elle permet de former, de se former et de s’évaluer à l’aide de programmes d’apprentissage, mais également de programmes issus du monde réel.

Comme l’épidémie actuelle de COVID19 a éloigné les étudiants et les enseignants de la salle de classe, nous avons décidé de fournir, à partir du 1er avril, des licences gratuites à toutes les écoles et les universités qui en feront la demande. Ces licences permettront aux enseignants et aux étudiants de bénéficier des ressources pédagogiques de premier ordre de YesWeHack durant le confinement.

Si vous êtes intéressé, cliquez ici (le formulaire se trouve en bas de page).


L’abandon de Windows 7 par Microsoft est une tragédie pour beaucoup de personnes attachées à leur OS. Mais pour les plus fragilisés par cette situation, c’est peut-être l’occasion de passer à Linux en douceur.

Comment ? Et bien grâce à MakukuLinux qui propose une distrib basée sur une Ubuntu 18.04 (LTS) qui a la particularité d’être lookée à la sauce Windows.

D’où son petit nom : LinDoz

Au-delà des aspects Linux, LinDoz est livré avec plusieurs logiciels équivalents utilisés couramment sous Windows (Par exemple Chrome, Discord, LibreOffice ou encore Steam pour les jeux) mais aussi les applications .exe et autres .msi à l’aide de Wine.

Makulu LinDoz supporte aussi Flatpak et Snap pour plus de facilité pour les utilisateurs débutants.

Des outils d’accessibilités comme la loupe ou le clavier logiciel sont également proposés pour les gens qui en ont besoin.

Je trouve le projet intéressant, car il pourrait vous permettre de faire migrer des proches sous Linux, en douceur, et ainsi réduire votre charge de maintenance durant les repas de famille.

Si cela vous intéresse, tous les détails de cette distrib se trouvent ici et voici les identifiants :

  • user : Makulu
  • mdp : Makulu

Télécharger Makulu LinDoz ISO ici:

Télécharger Makulu LinDoz Vbox Ova ici pour VirtualBox :


Je ne sais pas pourquoi (ah ah), mais en ce moment, la mode est aux VPN. Tant mieux parce que le VPN c’est vraiment une bonne habitude de sécurité à prendre, surtout dans les entreprises.

Alors évidemment, les articles et tutos sur mon site à ce sujet sont nombreux et Erwann, fidèle lecteur de Korben.info a découvert une autre solution de VPN très sérieuse, orientée entreprise et que vous pourrez déployer vous-même.

Cette solution s’appelle Veeam PN et utilise Wireguard et OpenVPN et s’installe au choix sur votre propre serveur (via un script d’install) ou sur votre hyperviseur (ou ceux d’autres presta comme Microsoft Azure ou Amazon EC2) à l’aide de l’OVA fournie (machine virtuelle).

Je n’ai pas ce qu’il faut sous la main en ce moment, pour tester ça proprement, donc je ne vais pas m’aventurer plus loin pour les explications techniques, mais ce que je peux vous dire c’est que ça n’a pas l’air trop compliqué. Une documentation très claire est disponible ici et une fois déployée, le paramétrage du serveur VPN et la création des clients se fait à la souris via une interface web.

Ah et j’ai failli oublier : C’est gratuit !

L’OVA à télécharger ou le script d’installation sont disponibles sur cette page. Et si vous cherchez le mot de passe d’accès à l’OVA, c’est :

username : root 
password : VeeamPN

/! N’oubliez pas de changer le mot de passe à la première connexion.

Si vous voulez mettre ça sur votre propre machine, la doc à lire est celle-ci: Deploying Network Hub in On-Premises Network.

Merci à Erwann pour le partage.


À découvrir

Sorti en 2014, Child of Light est un jeu PC proposé par Ubisoft dans lequel vous incarnez Aurora, une jeune fille vivant en Autriche en 1895 et qui se réveille sur le continent féerique perdu de Lemuria. Pour rentrer chez elle, elle doit se battre contre les créatures de la Reine de la Nuit, qui ont dérobé le soleil, la lune et les étoiles.

Il s’agit d’un RPG féérique avec des décors magnifiques et la bonne nouvelle c’est qu’Ubisoft propose ce jeu en téléchargement gratuit jusqu’au 28 mars. Vous auriez tort de vous en priver.

À télécharger ici. (Il vous faudra un compte Ubisoft)

Source


Ça y est, la NES de Nintendo est éternelle ! Hé oui, même si on trouve encore cette console un peu partout en occasion, elle date quand même de 1987 et a arrêté d’être produite en 1995. Donc forcément, elle se raréfie et quand il y a de la casse, il faut forcément composer avec des pièces détachées d’autres NES.

Alors pourquoi dis-je qu’elle est éternelle ?

Et bien grâce au projet OpenTendo qui permet de recréer une carte mère de NES toute neuve grâce à un PCB open source. La conception de cette carte électronique se veut aussi fidèle que possible à l’originale, avec quand même des modifications mineures permettant de se passer des éléments introuvables à notre époque. Quelques améliorations, notamment au niveau de l’audio, ont également été apportées.

Alors pour le moment, ces cartes mères doivent quand même utiliser un processeur d’origine de la NES (cela dit, remplaçable par une puce UA6527 (NTSC) ou UA6527P (PAL), mais qui produiront un son différent et qui ne sont donc pas un substitut à 100 % identique à la puce d’origine) ainsi que le PPU (Picture Processing Unit) d’origine de la NES (remplaçable par la puce UA6528 (NTSC) ou UA6528P (PAL) mais possiblement non compatible avec tous les jeux).

Il y a également un circuit qui s’appelle CIC (Checking Integrated Circuit) qui verrouille la console pour empêcher d’y faire tourner des jeux non autorisés par Nintendo ou faire du verrouillage par région du monde. Il faut donc récupérer le CIC sur une console NES existante ou le remplacer par une carte NullCIC en open hardware également.

Bref, de quoi bidouiller et redonner vie à des NES dont la carte mère aurait rendu l’âme !

En tout cas, j’espère qu’à terme, nous verrons fleurir des cartes de ce type proposant de nouvelles possibilités comme du wifi pour les jeux NES en réseau comme ce qu’a présenté Oldschool is beautiful :

Source


Mes gazouillis

Déployer automatiquement sur Github Pages avec Github Actions #kbn https://t.co/z0EDYwpbSK
Nouveau concept : LE BLUETOOTH DANS LA SAUCE. Merci à la communauté Korben sans qui cette vidéo n'aurait pas vu le… https://t.co/jl42BvpeNr