Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Savez-vous avec qui vous interagissez le plus sur Twitter ?

Pas vraiment. Et pourtant c’est facile de le déterminer grâce aux données publiques de Twitter grâce à cet outil Orbit. Vous entrez simplement votre pseudo Twitter ou celui de la personne qui vous intéresse et l’outil récupérera vos tweets et likes les plus récents ainsi que les interactions que vous avez eu avec les autres, pour produire un score d’interaction.

Et c’est ce score qui permettra de classer les gens par cercle. Ensuite la mise en forme, le nombre de cercles et les couleurs sont modifiables si vous le souhaitez et vous pouvez également télécharger l’image générée.

Je vous laisse donc découvrir les comptes Twitter de mon premier cercle d’interaction. Que des gens cools et sympas. The crème of the crème comme on dit en Normandie.

A tester ici pour ceux qui veulent.


Je vous en ai parlé rapidement dans mon dernier édito et ce matin en sirotant mon café, je me suis dit que ça méritait quand même un article plus détaillé.

Les Geek Faëries est un festival qui célèbre la culture geek au sens large. C’est un moment de partage unique où chacun peut venir avec ses passions, les faire découvrir, rencontrer d’autres passionnés et surtout apprendre et vivre de nouvelles choses. Ça n’a rien à voir avec les conventions geeks que vous pouvez connaître. C’est vraiment beaucoup plus large et beaucoup moins commercial. On est vraiment sur de la passion et de l’échange.

Aller aux Geek Faëries, ça permet vraiment de se ressourcer. De faire une pause de « monde réel » pour kiffer sa passion et celles des autres en toute bienveillance, dans un environnement détendu et ouvert.

Photo de Florian Belmonte (l’article est ici)

Le lieu est magique, les gens sont extra et les activités variées : conférences, cosplay, retrogaming, jeux de rôle, jeux de société, hacking, logiciel libre, arène de combat médiéval, ainsi que des concerts et des moments de rencontre avec les invités. Il y aura même Mozilla, Framasoft et Ratzillas !

Vous pourrez même devenir un livre vivant.

Photo de Florian Belmonte (l’article est ici)

L’événement, auquel je participerai ainsi que Remouk mon acolyte de Webosaure (et son groupe Kickban) aura lieu du 3 au 5 juin prochain. Nous aurons donc le plaisir de vous rencontrer là bas, d’échanger, et de passer un bon moment.

Et je suis certain qu’il fera beau et qu’aucune pandémie ne viendra gâcher la fête 🙂

En 2017, j’avais même réalisé une vidéo portrait de geek que je vous remets ici même si ça date 🙂

Infos pratiques

Maintenant les infos pratiques :

Voilà, pour le résumé. J’espère vraiment vous voir là bas. C’est un peu ma sortie de l’année donc j’espère vraiment qu’on ne se ratera pas sur place.

À très vite !

La magnifique affiche de Fanélia

Avez-vous déjà essayé de copier du texte d’une fenêtre de dialogue d’une app Windows ? Ce n’est pas possible la plupart du temps.

Pour contourner ce problème, un développeur a mis au point Textify, un outil libre qui utilise l’API d’accessibilité de Windows pour pouvoir lire du texte normalement inaccessible à votre clic droit > copier.

Voici une démo de ce que ça donne :

Textify utilise un raccourci que vous pouvez paramétrer pour activer la détection du texte afin de vous permettre de le copier. J’imagine que le besoin n’est pas fréquent mais c’est le genre de petite application vraiment pratique.

Textify

Vous pouvez télécharger Textify ici.


Si vous êtes dans l’enseignement ou que ce que voient vos enfants sur Internet vous importe, vous avez sûrement conscience que YouTube peut parfois proposer des vignettes choquantes ou des vidéos qui vont distraire l’élève.

Heureusement, il existe un outil nommé VideoLink destiné aux enseignants outils qui va vous permet de regarder et de partager des vidéos YouTube de manière sûre et conviviale sans aucune distraction ou contenu offensant, que ce soit une image, un lien, un commentaire.

Il vous suffit de coller un lien Youtube sur le site Video.link pour pouvoir la lire dans un environement safe et partager le lien en toute sécurité avec votre classe ou votre famille.

Video.link permet de virer les pubs, de mettre les sous titres, d’avoir un compteur de vues, de modifier le titre de la vidéo, d’activer la lecture automatique et même de ne garder qu’un extrait de la vidéo.

Pratique !


Si vous voulez vous monter un petit serveur VPN à base de Wireguard et tout gérer au travers d’une jolie interface web, allez jeter un oeil à Drago !

Drago est un gestionnaire de configuration pour WireGuard conçu afin de faciliter la configuration de couches réseau sécurisées réparties sur des noeuds hétérogènes. Noeuds qui sont distribués au travers de différentes machines ou réseaux cloud.

Avec Drago, il est possible, par exemple, de connecter des appareils IoT de manière sécurisée ou de monter un cloud personnel avec plusieurs Raspberry Pi.

Drago fonctionne suivant un principe de client-serveur où le serveur centralisé fait office de passerelle fournissant à de multiples clients Wireguard l’état souhaité par l’utilisateur.

De leurs côtés, les clients Drago, tournent sur chaque nœud du réseau et communiquent entre eux de manière chiffrée. Ils peuvent supporter plusieurs configs Wireguard et sont chargés de récupérer les configurations les plus récentes du serveur par le biais de l’API. Chaque client s’assure que la config récupérée est bien celle stockée dans la base de données de Drago. Tout ce qui est génération de paires de clés est également automatisé et les noeuds se partagent automatiquement les clés publiques.


Mes gazouillis

📣 En live : 🐙 KORBEN 🐴 LE SEUL STREAM 👖 TECH CLIMATISÉ 🍒 ! https://t.co/xDnkPATVck #kbn #twitch
Rejoignez-moi sur Patreon ! https://t.co/vcU1WW3dhm #kbn