Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Voici un projet intéressant baptisé RIFE pour « Real-Time Intermediate Flow Estimation » qui est un algorithme d’estimation du flux intermédiaire en temps réel pour l’interpolation de frames vidéos.

En français, hein, ça veut dire que l’algo est capable de récupérer des frames en provenance d’une vidéo à 24 images par seconde et de générer les images intermédiaires entre chaque frame pour produire une vidéo avec un FPS plus élevé.

Ainsi, cela permet de rendre plus « vivant » des vieux films qui du coup, maintenant que nous avons un peu l’œil entraîné, nous paraissent saccadés.

Super intéressant comme projet. RIFE utilise un réseau neuronal appelé IFNet qui fait le job automatiquement et fusionne tout ça ensemble. Vous pouvez d’ailleurs tester vous-même en récupérant le code du Github ou en allant sur Google Collab pour tester vous-même sur vos propres vidéos.

Les films de papi au camping naturiste tournés en 1978 vont enfin avoir une nouvelle vie !


Bon, tout le monde a testé Cyberpunk 2077 et j’ai aussi expérimenté un peu le jeu sur PC. Très sympa malgré quelques petits bugs (moins que sur console visiblement). Toutefois, je n’ai pas forcement envie de jouer ni de finir le jeu parce que… la flemme. Je préfère bosser ;-).

Toutefois l’univers est cool et il y a de quoi en tirer un film rien qu’avec les scènes cinématiques. C’est ce qu’a fait Game Movie Land qui s’est bien fait chier à faire le jeu de A à Z avec toutes les missions annexes et j’en passe pour sortir une compilation de cinématique qui au total permettent de s’immerger dans Cyberpunk 2077 comme on le ferait avec un film.

Attention, il y en a pour presque 9h de vidéo. A se réserver pour les longues soirées d’hiver sous la couette.

Bon visionnage à tous ! (Si vous ne l’avez pas encore compris, ça spoil tout le jeu, évidemment.)


C’est lundi et quel meilleur jour pour faire un petit beat ? Car oui, le beat m’habite comme dirait l’autre. Et pour vous amuser et découvrir un peu la musique et le principe des drums machines, je vous invite à aller sur Drumbit, une application en ligne également disponible sous la forme d’une extension pour Chrome qui va vous permettre de composer vos séquences de batteries.

Cymbales, kick, snares, hi hats…etc tout y est. Vous pouvez régler le bpm, le style des sons, le swing pour donner un peu d’élasticité à votre rythme et chaque élément est paramétrable individuellement au niveau de son volume et de sa localisation dans l’espace (panning). Vous pouvez également ajouter un compresseur ou des filtres low / high pass.

Il est également possible de réaliser jusqu’à 4 patterns différents et de vous enregistrer pour obtenir un petit MP3 qui va bien. Pas de sortie au format MIDI, mais vous pouvez quand même sauvegarder votre travail dans un fichier JSON.

Très sympa !


À découvrir

Aujourd’hui, j’en appelle à votre créativité musicale ! Alors oui je sais, tout le monde n’a pas forcément le sens du rythme et de connaissances en musique.

Mais c’était sans compter sur Incredibox, une application Windows, macOS, Android et iOS qui vous permet de créer des morceaux musicaux en associant des instruments / sons à des petits beatboxers dépressifs. Et le résultat est quand même assez dingue.

Les sons sont d’excellente qualité, vous pouvez concevoir plusieurs pistes et même enregistrer vos œuvres. Il y a également un peu de gamification puisqu’il y a un classement des meilleurs morceaux qui ne cesse d’évoluer.

Incredibox propose plusieurs packs de sons et des playlists que vous pouvez même retrouver sur les plateformes de streaming.

L’application coute quelques euros, mais pour vous faire un avis, une démo web est accessible ici.

Merci à Rodolphe pour le partage !


Vous souvenez de TempleOS ? Mais si, le système d’exploitation de Dieu développé par Terry Davis qui malheureusement nous a quitté en 2018.

Ce développeur américain avait reçu l’ordre directement de Dieu de mettre au point un nouveau système d’exploitation couleur.

Mais si vous n’êtes pas croyant, un autre développeur du nom de Minexew a mis au point ShrineOS qui est un clone de TempleOS pour les hérétiques.

Shrine supporte à 99% les applications pour TempleOS et améliore également le projet d’origine en apportant notamment de la connectivité avec le support de TCP/IP et un gestionnaire de paquets.

Reste à savoir s’il y a un portage du fameux FPS Heretic.

Vous pouvez tester Shrine avec une VM comme VirtualBox ou QEMU en téléchargeant le projet ici. Pour l’installer sur un vrai ordinateur, il vous faudra un truc du genre Commodore64.


Mes gazouillis

Je ne retiendrais que cette phrase : « Olivier Paccaud (LR) rapporte une procédure à Pignols, dans le Puy-de-Dôme,… https://t.co/U7BAgVVDSt
Ça démarre !! LIVE !! avec @remouk et @AstronoGeek #kbn https://t.co/Wxmfe0U8aV