Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Peps – Pour chiffrer vos communications électroniques

Je suis sûr que vous connaissez tous la messagerie sécurisée ProtonMail, mais connaissez-vous Peps ?

Peps est une solution open source développée pour le Ministère de la Défense Français (coucou Bernard !) qui permet d’échanger des emails, de collaborer sur des projets, de chater et d’échanger des fichiers facilement et de manière totalement sécurisée grâce à un chiffrement end-to-end (bout à bout). Pour rappel, un chiffrement de bout à bout permet d’éviter le stockage des clés de déchiffrement sur le serveur. Seul l’expéditeur et les destinataires peuvent lire les messages échangés.

Messages ViewDashboard View

Files View

Peps fonctionne grâce à NodeJS, MongoDB et dispose d’une batterie d’API REST. La différence principale avec ProtonMail, c’est que Peps peut être hébergé sur votre propre serveur.

Et comme ça utilise Docker, vous pouvez le déployer sur n’importe quel VPS avec 2 GB de ram en moins de 5 min, sans avoir besoin de grosses compétences techniques. Les commandes d’install ainsi que les fichiers sources se trouvent sur le github. Génial pour migrer la boite mail de vos amis, votre famille, vos collègues et ainsi leur offrir toute la sécurité et la vie privée dont ils rêvent…

Pour ceux qui veulent plus d’infos, le site officiel est ici et la documentation se trouve là :

A télécharger et à tester d’urgence car avec ce qui se passe en ce moment à l’Assemblée Nationale, pas sûr que ça reste en ligne très longtemps.

Merci à Anthony pour le partage !


IoT, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Comment tirer le meilleur parti des datas ?

Le volume des datas en circulation explose…

20 milliards d’objets connectés prévus en 2020, 1,7 mégabytes de données créé chaque secondes par chaque individu sur Terre et 7,7 milliards d’abonnements à un téléphone mobile dans le monde en 2017 ont été enregistrés.
Les donnees circulent partout et leur flux est de plus en plus important. Je vous invite à aller checker cette infographie sur les datas c’est très intéressant.

En Savoir +



Réponses notables

  1. herbeger un truc virtuel chez un hébergeur et vouloir de la confidentialité, c’est pas antinomique ?

  2. Euh @Korben, Bernard s’est l’Intérieur, pour la Défence s’est Jean-Yves !!! :wink:

    Sinon bien joué @Jean, les outils de sécurité s’ont l’apanage des Gros Terroristes, d’ailleurs le ssl est un truc de barbus, le ssh détruira le monde, IPSEC est promu par les poseur de bombe et Tutti quanti… :stuck_out_tongue:
    On devrait inventer un equivalent du point Godwin en ce moment pour :

    Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d’y trouver une comparaison impliquant les terroriste ou Deash s’approche de 1.

    Pas d’imagination, rentre du boulot, je le laisse à plus vaillant que moi… (et là t’as fait fort 1er poste GG !!! )

  3. Pour suivre le projet depuis le début de l’année il faut malheureusement noter 2 points négatifs :

    • Il y a très, très peu d’activité. Par exemple le dernier update remonte à 4 mois et concerne une bête maj de readme …
    • Il n’y a pas de support de l’IMAP, ce qui est quand même un comble pour un serveur de mails en 2015 …
  4. Merci pour le partage Korben. Je vais le tester ce weekend ! Le chiffrement end-to-end c’est une garantie, faudrait qu’il y en ait plus.

    Genre un point Jawad ? xD

  5. eXa says:

    Ils en ont pas grand chose a carrer de l’encryption, la preuve c’est que les terroristes de Paris on communiqué uniquement par sms en clair.

  6. Par ailleurs, ProtonMail est open source et il sera très bientôt possible de l’installer sur son serveur perso.

  7. Bien sûr, c’est un serveur NodeJS relié avec MongoDB. Faut juste installer le bouzin et ouvrir les ports.

    N’oublie jamais : on peut tout mettre sur un Raspberry Pi :slight_smile:

Continuer la discussion sur Korben Communauté

11 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants