Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Pour contourner la protection Anti-Ransomware de Microsoft, il suffit d’utiliser les outils de Microsoft

Alors ça c'est rigolo. Depuis la dernière Creators Update de Windows 10, Microsoft a eu la bonne idée d'ajouter une fonctionnalité Anti-Ransomware à son Windows Defender.

Pour rappel, Windows Defender est un outil de sécurité censé protéger votre ordinateur contre des virus et autres petites saloperies du genre. C'est donc une bonne idée d'y ajouter une sécurité qui utilise les droits d'accès en place sur les répertoires pour détecter si un programme tiers y accède et tente de chiffrer vos données.

Et d'ailleurs, cela fonctionne bien comme le montre Yago Jesus sur son blog qui teste cette protection avec un petit code Python de son cru.

file = open('C:/Users/YJ/Documents/test.docx','w')
file.write('Random text.')
file.close()  

En lançant ce script, son Windows Defender se met tout de suite en route…

Seulement voilà, il y a une faille. En utilisant dans un autre script Python des fonctionnalités de chiffrement basé sur les objets OLE de Word (donc en gros, les outils natifs d'Office), et bien ça passe tranquillou la sécurité de Windows Defender.

import win32com.client
filetoberansom = r'C:/Users/YJ/Documents/test.docx'
word = win32com.client.Dispatch("Word.Application")
word.visible = 0
doc = word.Documents.Open(filetoberansom)
word.Documents.Item(1).Password= '12345678'
word.Documents.Item(1).Save()
word.Documents.Item(1).Close()
word.Application.Quit()

C'est beau.

Un autre moyen proposé par Yago Jesus consiste simplement à copier les fichiers visés à un autre endroit du disque dur, là où les accès sur les répertoires ne sont pas surveillés, puis supprimer les fichiers d'origine, tout en chiffrant ceux copiés. Et là pareil, Windows Defender n'y verra que du feu.

Yago Jesus a donc contacté Microsoft qui apparemment, vu sa réponse, ne considère pas cela comme une faille de sécurité, mais qui devrait quand même améliorer la fonctionnalité anti-ransomware de Windows Defender dans une prochaine mise à jour.

On ne peut pas penser à tout !

Source


NordVPN à moins de 3€/mois

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo



Les articles du moment