Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Quand Richard Stallman pratique un exorcisme sur Bull & Amesys

Le grand Richard Stallman était de passage en Tunisie pour participer à un hackerspace, quand après une after autour d’un bon barbecue à Sidi Bou Said, il a décidé avec d’autres de « pirater » physiquement les locaux de Bull en Tunisie et de poser quelques questions sur le rôle de l’entreprise dans l’espionnage des citoyens Tunisiens, mais aussi Marocains ou Français par sa filiale Amesys.

Un petit ‘happening’ LULZ imaginé autour d’un barbecue dans les hauteurs de Sidi Bou Said – au sein d’un hackerspace – et exécuté le lendemain, au siège social de Bull, à Tunis, où Stallman incarnait Saint IGNUcius de l’église des Emacs.

Bull est l’un des plus gros marchands d’armes numériques de la planète, fournisseur de solutions de surveillance globale, capables de mettre sur écoute un pays tout entier. L’entreprise, dont l’Etat Français possède une large part du capital, s’est fait connaitre des amateurs de politique en apparaissant dans l’affaire Takkiedine sous la marque Amesys, dans un contrat de vente d’armes avec le colonel Kadhafi. Elle fournit également des pays comme le Qatar, le Gabon, le Maroc ou la France, mais pas que.

Mais Bull reste très discret, et beaucoup trop technique, pour que les journalistes ne comprennent quoi que ce soit à ces technologies de pointe, installées un peu partout en Afrique et au Moyen-Orient… et en France. Discrets également : les politiques. En Tunisie, au Maroc, en France, et ailleurs : personne quand il s’agit de s’expliquer sur la présence de telles installations sur leur territoire. Sur les usages qu’ils comptent en faire à l’encontre de leurs populations. Sur ce que l’ont peut entendre par respect des Droits de l’Homme en ligne. Sur le modèle de société numérique qu’ils comptent imposer à l’aide de ces armes à leurs citoyens.

Une façon originale et décalée de faire le buzz pour attirer l’attention sur la surveillance généralisée des états avec bien sûr la complicité de la France et de la société Bull.
Bien joué les gars 🙂


Tu aimes ce site ?

Je mets tout mon cœur et toute mon énergie dans ce site depuis des années et si tu apprécies mon contenu, tu seras sûrement heureux ou heureuse d’apprendre que j’ai mis en place un soutien financier qui permet aux vrais de la première heure d’accéder en avant première aux contenus que je produis pour eux.

Tu auras accès à des vidéos, au groupe privé Discord, à ma veille techno exclusive et tu pourras échanger librement avec d’autres vrais fans.

On se voit de l’autre côté ?

Les articles du moment