Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Le groupe de presse allemand Axel Springer investit dans la startup française Qwant à la seule condition que celle-ci s’engage sur le respect de la vie privée des internautes

Vous vous souvenez de Qwant, le moteur qui challenge Google et qui s’affiche clairement pour la neutralité des réseaux et la défense de la vie privée ?

Comme l’avance Le Point du bout des lèvres et comme je vous le confirme avec certitude (grâce à une source fiable), le moteur de recherche français va annoncer aujourd’hui une levée de fond de 5 millions d’euros. Rien de bien excitant, sauf qu’ils ont levé ce pognon auprès d’Axel Springer, le géant allemand de l’édition (groupe de presse) et non pas auprès d’un fond d’investissement classique.

Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais Axel Springer, c’est le groupe de presse, qui au travers de son patron Döpfner, a publié il y a peu de temps, une lettre ouverte expliquant sa crainte de Google et de son modèle vis-à-vis de la presse.

url

Éric Schmidt lui avait même répondu et avait alors lancé une caisse SOS-presse-en-détresse pour la France histoire de calmer les affamés… Le but étant de donner du pognon à nos organes de presse déjà bien installés pour qu’ils évitent de casser les couilles. Parce que vous comprenez, Google utilisait LEUR contenu sur leur portail news.google.com… looool.

Ces magazines et ces journaux sont déjà largement sponsorisés par l’État [PDF] (5 milliards) et voilà maintenant qu’ils le sont aussi par Google. D’ailleurs, voici le détail du pognon qui sera donné par Google pour cette première année à ces organes de presse pour des projets bien précis.

Histoire de vous montrer à quel point certains des projets retenus sont risibles, Charlie Hebdo va toucher 53 500 € pour faire une application (mobile ?), La Croix va toucher 835 000 euros juste pour mieux qualifier son audience, le Figaro va toucher 1,8 million d’€ pour mettre des vidéos sur son site, 20 minutes va toucher 267 000 € pour industrialiser sa publicité…etc., etc. Certains des projets sont bons, mais d’autres sont clairement du foutage de gueule. M’enfin, c’est Google qui donne cet argent, alors ils font bien ce qu’ils veulent.

Vous êtes nombreux à critiquer cette presse française au service du pouvoir pour toucher ces subventions, mais quid de cette nouvelle dépendance de la presse envers Google ?

Les Allemands et donc le groupe Axel Springer ont choisi une autre stratégie histoire de tenir bon face à Google. Plutôt que de faire subventionner leur innovation par le géant américain, ils préfère s’allier avec une startup comme Qwant pour tenter de les concurrencer et mettre à profit leurs synergies.

C’est lors du lancement de Qwant à Berlin en mars dernier qu’Axel Springer a pris contact avec les fondateurs de Qwant, et leur a proposé d’investir dans la startup, en posant une condition : Que Qwant s’engage à continuer de protéger la vie privée de ses utilisateurs. Selon ma source, c’est une condition sine qua non du deal entre le groupe de presse allemand et le moteur de recherche français. Si Qwant venait à rompre sa promesse, alors le deal tomberait à l’eau.

Promettre, c’est facile et beaucoup l’ont fait, mais s’engager aussi fermement sur le respect de la vie privée des internautes, surtout avec des enjeux financiers importants, c’est une grande première. En tout cas, Qwant, comme Axel Springer semblent confiants en l’avenir et je trouve ça plutôt cool.

Le chemin emprunté n’est peut-être pas le plus facile, mais il est plus honorable que celui emprunté par les groupes de presse français. Axel Springer ne baisse pas les bras, garde son indépendance et s’arme pour l’avenir… Maintenant, on verra ce que ça va donner dans un futur proche et surtout comment le groupe Axel Springer compte renverser la vapeur face à Google.

Notez que si vous voulez allez titiller un peu les mecs de Qwant, ils seront présents lors de la prochaine Nuit du Hack !

Photo


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +



Un korbenaute trouve son nouveau job via Laou et ça c’est cool

— Article sponsorisé par Laou (mais basé sur des faits réels) —

Salut les amis, vous vous souvenez de mes articles concernant le service Laou ? Et bien j’ai appris récemment qu’au moins un de mes lecteurs (les meilleurs lecteurs du monde à la base donc ils ont un bonus en charisme) a trouvé un nouveau travail grâce à ça. Et ça fait vraiment, mais alors vraiment, plaisir.

Lorsqu’un de mes tutos permet de débloquer une situation ou que je fais découvrir un nouveau site, ça fait zizir et j’ai l’impression d’avoir été utile de manière concrète. Mais si quelqu’un trouve un travail grâce à une de mes infos c’est forcément encore mieux. Parce que l’impact sur la vie de la personne en question est beaucoup plus grand. D’ailleurs, aider les gens à trouver un emploi a toujours été une de mes envies, raison pour laquelle j’ai lancé RemixJobs dès 2010 (longtemps site de référence pour le recrutement web et informatique). Et si ce dernier vient de mourir de sa belle mort, il est possible que je vous réserve l’une ou l’autre surprise sur le sujet bientôt.

Laou recherche d'emploi dans le numérique

Tout ça pour en revenir à Laou. Pour les nouveaux venus je rappelle qu’il s’agit d’une plateforme de recrutement spécialisée dans l’IT en région. Si vous voulez découvrir le travail en province et/ou quitter le stress de la capitale, Laou vous aidera non seulement à trouver un nouvel emploi sur mesure, mais prendra aussi un tas de « soucis » à sa charge : vous trouver un logement, trouver un boulot à votre conjoint, gérer le déménagement, vous faire découvrir votre ville d’adoption … Et cerise sur le gâteau tous les frais sont à la charge de votre futur employeur.

Maintenant la partie la plus cool de l’histoire. Elle concerne Steven, développeur fullstack de 25 ans.

Sans trop entrer dans des détails perso, Steven est originaire du sud de la France et était monté à Paris pour se faire une expérience pro. Il n’y arrive pas vraiment et a un peu de mal à s’y faire un cercle d’amis. Du coup il se dit que Laou pourrait être une option et qu’il va essayer de trouver son boulot rêvé : gameplay developper dans le secteur du jeu vidéo. Sans succès dans un premier temps, car sans expérience c’est tout de suite plus compliqué.

Quitter Paris en 2020 avec Laou

En discutant un peu avec Charlotte, la personne en charge de son dossier, il se rend compte qu’il est plus important pour lui de quitter Paris et d’avoir un cadre de vie adapté que de trouver l’intitulé de boulot exact qu’il recherche. Il est prêt à faire ses classes avant. Et là BAM tout décolle, il reçoit plusieurs propositions dans diverses régions de l’hexagone.

Après plusieurs échanges et un suivi, régulier Laou lui paie une nuit d’hôtel pour lui permettre de rencontrer ce qui sera son futur employeur, be-ys. En plus c’est situé à Clermont-Ferrand #AuvergneRepresent. Juste pour vous situer un peu le dévouement de Laou, le train de Steven est arrivé avec 3 heures de retard à Clermont, et pour s’assurer que tout se passerait bien pour lui, Charlotte était à la gare, de nuit, juste pour l’accueillir. C’est ça le service Laou, du sur mesure et de la flexibilité.

Service Settlesweet

Une fois le contrat signé c’est au tour de Settlesweet de prendre le relais. Settlesweet est le partenaire de Laou pour tout ce qui se touche à la recherche de logement, ce sont eux qui prennent en charge cet aspect de A à Z. Le principe est simple : leur algorithme va analyser une quinzaine de sites d’annonces selon vos critères personnalisés afin de vous trouver le logement le plus adapté à vos envies.

Ensuite, un Home Matcher dédié à votre recherche se chargera de prendre rendez-vous pour les visites et de déposer vos candidatures, le tout en vous tournant les pouces. Settlesweet est entièrement gratuit pour les déménagements dans le cadre d’un nouvel emploi ou d’une mutation. 

Au final il se sera passé quelques mois entre la lecture de mon article et son premier jour de travail. Ce qui est plutôt pas mal, surtout en considérant la pandémie qui a retardé beaucoup de choses. J’espère que Steven lira cet article et qu’il n’hésitera pas à nous partager avec ses mots la manière dont il a vécu tout le processus, ça ferait plaisir !


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan] -68%

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV).

En Savoir +