Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Les robots doivent-ils avoir des droits ?

Chaque jour, on s’approche un petit peu plus d’une intelligence artificielle suffisamment intelligente pour avoir une conscience et réfléchir par elle-même.

Je ne sais pas si nous y arriverons un jour, mais si cela arrive, devrons-nous continuer à traiter nos robots comme de vulgaires grille-pains, ou devrons-nous leur accorder des droits ?

En ce qui me concerne, je pense qu’avant même de vouloir leur faire payer des impôts (spéciale cacedédi à Benoit), il faudra leur accorder des droits et pourquoi pas des devoirs (en mode 3 lois de la robotique d’Asimov).


Offrez un coup de jeune à votre Mac avec CleanMyMac X

Votre MAC rame…

Si votre Mac commence un peu à tirer la langue et/ou que vous voulez l’alléger des choses inutiles qui s’y accumulent au fil des années, jetez un oeil sur le soft CleanMyMac X.

L’idée derrière ce dernier est de mettre à disposition une boite à outils qui va regrouper plusieurs programmes d’optimisation. Il va par exemple nettoyer le contenu inutile, retirer les éventuels malwares ou encore monitorer en temps réel les performances de votre machine (CPU, mémoire, batterie…).

Il existe aussi une version windows

En Savoir + sur ses options



Réponses notables

  1. À partir du moment où le robot constitue une entité vivante (qui se maintient par un mouvement constant vers son unité), il en découle la notion d’atteinte à l’intégrité. Si des “émotions” négatives affectent cette intégrité, alors cela ouvre la porte à la souffrance et la cruauté. AMHA c’est seulement à partir de là qu’on pourra accorder des droits à ce type de robot.

    Mais fabriquer un robot émotionnellement sensible reviendrait à fabriquer un robot avec une faille béante et conséquente. Je ne pense pas que fabriquer un robot faible soit intéressant, cela irait à l’encontre du progrès.

    Vaste débat. :slight_smile:

  2. Ne pas oublier que le programme qui anime le robot est programmé par l’homme et que les actions réalisé par le robot sont également définies par l’homme. La responsabilité des actions du robot reviendra donc à l’homme.

Continuer la discussion sur Korben Communauté

25 commentaires supplémentaires dans les réponses

Participants