Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment sauvegarder vos emails Gmail

Comme beaucoup de monde, j’utilise Gmail (Google Apps pour être précis). Les outils présents dans Gmail, comme le moteur de recherche, sont très puissants et l’espace de stockage est tellement énorme que pour en voir le bout, il faudrait vraiment y aller niveau pièces jointes. De plus, gérer son propre serveur mail, c’est du boulot et je n’ai pas forcement le temps de gérer les crashs, les quotas, les mises à jour de sécurité, les déconnexions du FAI…etc.

Et pourtant, le gros point noir de Gmail (et d’autres), c’est que nos emails sont à la merci de la société américaine Google. Si demain, le géant du net décide de supprimer votre compte pour une raison ou une autre, c’est foutu. Bye Bye les emails. Du coup, dans cet article, je vais vous exposer plusieurs méthodes pour sauvegarder vos emails Gmail, chez vous, bien au chaud.

Sauvegarder vos emails Gmail avec Gmail Backup (La méthode gros n00b)

Gmail Backup est un petit outil gratuit qui vous permettra de récupérer tous les emails de votre compte au format .eml, donc facilement importables ensuite dans un client mail comme Outlook ou Thunderbird. Comme vous pouvez le voir sur la capture-écran, rien de bien compliqué. Gmail Backup peut aussi être utilisé en ligne de commande et donc être intégré dans des crons ou des scripts. Il est possible de faire une sauvegarde des emails, une restauration dans Gmail et même un nettoyage complet d’un compte Gmail (avant de le clôturer par exemple). Allez jeter un oeil à la documentation pour en savoir plus.

Gmail Backup fonctionne sous Windows et sous Linux (avec wxPython).

Sauvegarder vos emails Gmail avec Thunderbird (La méthode petit bidouilleur)

Méthode plus classique, qui nécessite de lancer régulièrement un client mail (Thunderbird ou autre) afin de les récupérer en POP3. Pour cela, 2 choses à faire au niveau de Gmail. Aller dans les paramètres, cliquer sur l’onglet « Forwarding and POP/IMAP » (mon Gmail est configuré en anglais) et activer la récupération par POP3, soit depuis le début, soit à partir du dernier email reçu. Pensez aussi à sélectionner (2) l’option qui consiste à laisser les emails sur le serveur. Si vous vous trompez, vos mails seront supprimés de Gmail, une fois récupérés dans Thunderbird. Faites donc bien attention.

Ensuite, dans votre Thunderbird, ajoutez un nouveau compte pop3 avec en serveur pop.gmail.com, port 995 et SSL/TLS activé. Pensez ensuite à le lancer régulièrement pour avoir une copie de vos emails sur votre disque dur. Attention si vous vous connectez en 3G avec votre ordinateur (via tethering) car chez certains opérateurs peu scrupuleux, le pop3 est à 10 € le Mo.

Sauvegarder votre Gmail avec Getmail (La méthode pour les petits barbus)

Maintenant, on va passer aux choses vraiment drôles. Si vous avez un serveur Linux, le top c’est d’automatiser la sauvegarder dans un petit cron en utilisant Getmail. Getmail est un script Python qui permet d’aller télécharger des emails sur Gmail et de les stocker sur votre serveur dans une mbox parfaitement importable dans n’importe quel Thunderbird.

Dans mon exemple, j’ai installé Getmail sur mon serveur Synology mais vous pouvez très bien le faire fonctionner avec n’importe quel serveur Linux équipé d’OpenSSL ou même Windows en utilisant la bibliothèque Cygwin. Pensez à activer du côté de gmail, le pop3 comme je vous l’ai montré dans le chapitre 2. Petite précision pour ceux qui ont un NAS Synology, s’il vous manque un soft (comme sudo ou nano), pensez à l’installer avec IPKG.

Pour installer Getmail, loggez vous sur le serveur avec n’importe quel compte (sauf root). Allez dans votre répertoire personnel et récupérez l’archive avec un wget (La dernière version est ici):

wget http://pyropus.ca/software/getmail/old-versions/getmail-4.24.0.tar.gz

Dézippez la chose :

tar -zxvf getmail-4.24.0.tar.gz

Installez le script (il vous faudra Python) :

sudo python setup.py install

Pour info, sur un serveur Synology, les binaires vont se placer dans /opt/local/bin/

Créez ensuite un répertoire gmail-archive dans votre répertoire personnel (Avec Synology, mon répertoire personnel admin se trouve dans /volume1/homes/, mais sur un serveur classique, ça sera dans /home/ et avec Cygwin, ce sera dans un truc du genre c:cygwinhome)

mkdir /volume1/homes/admin/gmail-archive/

C’est dans ce répertoire que seront stockés vos emails, plus exactement dans un gros fichier mbox. En cas de problème côté Google, c’est là que vous pourrez récupérer tous vos emails (les pièces jointes sont aussi à l’intérieur)

On va ensuite créer un fichier de config pour getmail

nano /volume1/homes/admin/.getmail/getmail.gmail

Editez ensuite ce fichier avec nano ou vi (ou un autre) et mettez y les infos suivantes en prenant soin de remplacer VOTREEMAIL et VOTREMOTDEPASSE par vos identifiants :

[retriever]
type = SimplePOP3SSLRetriever
server = pop.gmail.com
username = VOTREEMAIL@gmail.com
password = VOTREMOTDEPASSE
[destination]
type = Mboxrd
path = /volume1/homes/admin/gmail-archive/gmail-backup.mbox
[options]
verbose = 2
message_log = /volume1/homes/admin/.getmail/gmail.log

Dans ce fichier de config, précisez aussi l’emplacement du répertoire gmail-archive ainsi que le nom de la boite de backup (mbox) et l’emplacement du fichier de logs gmail.log.

Je pense que là, vous êtes prêt. Il n’y a plus qu’à lancer la commande qui va tout récupérer et remplir la mbox :

/opt/local/bin/getmail -r /volume1/homes/admin/.getmail/getmail.gmail -g /volume1/homes/admin/gmail-archive/

C’est aussi simple que ça. À vous ensuite de placer cette ligne de commande dans un crontab pour lancer une récupération toutes les 5 minutes par exemple. En ce qui me concerne et pour la jouer le plus transparent possible, avec le Synology, je n’ai pas réussi à faire fonctionner le cron (et croyez moi, j’ai cherché). Je dois avoir une merde quelque part, mais pas le temps de poursuivre les tests. N’empêche que sur un serveur Linux classique, ça marche d’enfer !

5 0 * * * admin /opt/local/bin/getmail -r /volume1/homes/admin/.getmail/getmail.gmail -g /volume1/homes/admin/gmail-archive/

Sauvegarder vos emails Gmail avec Fetchmail (La méthode pour les gros barbus)

La dernière méthode utilise des outils standard qu’on retrouve dans n’importe quelle distribution, à savoir fetchmail et procmail. La procédure d’install et d’utilisation est assez proche de celle de getmail. Installez donc les paquets fetchmail, procmail, openssl et exim sur votre distrib. (avec apt-get ou ipkg pour Synology).

Pensez aussi à activer du côté de gmail, le pop3 comme je vous l’ai montré dans le chapitre 2. Ces explications fonctionnent sur n’importe quelle machine Linux. J’ai fait mes tests sur le Synology et pour une raison que je n’explique pas, je n’ai pu faire tourner fetchmail qu’en root.

On va d’abord vérifier que vous pouvez bien vous connecter en SSL au serveur Gmail. Pour cela, il suffit de taper la commande suivante sur le serveur :

openssl s_client -connect pop.gmail.com:995

Si sur la dernière ligne, vous voyez un truc du genre, c’est que c’est OK :

+OK Gpop ready for requests from…

En toute logique, cela devrait passer car OpenSSL est « livré » avec les certificats racines (ca-certificates).

Créez ensuite un fichier .fetchmailrc dans votre répertoire personnel + les droits. Chez moi, ça donne :

nano /volume1/homes/admin/.fetchmailrc

chmod 710 .fetchmailrc

Et copiez collez le code suivant à l’intérieur en prenant soin de remplacer VOTREEMAIL, VOTREMOTDEPASSE, VOTRELOGIN

# Interval de vérification (1 minute)
set daemon 60
poll pop.gmail.com with proto POP3 and options no dns
user ‘VOTREEMAIL@gmail.com’ there with password ‘VOTREMOTDEPASSE’ is ‘VOTRELOGIN’ here and wants mda « /opt/bin/procmail -d %T » options ssl

Vous remarquerez qu’on utilise donc bien POP3 en SSL et qu’on va aller chercher les emails toutes les 5 minutes. (Ce qui est une bonne moyenne pour avoir un backup frais)

Fetchmail va envoyer tous les mails à Procmail qui s’occupera alors du stockage sur le disque dur du serveur. Editez ou créez le fichier procmailrc dans votre répertoire /etc/ (qui cas particulier de Synology se trouve dans /opt/etc/)

nano /opt/etc/procmailrc

Et ajoutez dedans les options suivants afin d’indiquer un emplacement de stockage par défaut à procmail.

MAILDIR= »/volume1/Emails »
DEFAULT= »/volume1/Emails/Korben.mbox »

Lancez ensuite la commande (bavarde)

fetchmail -vk (ou fetchmail tout court)

et vous devriez voir les emails être récupérés. Logiquement avec le daemon fetchmail ou avec un cron, la récupération devrait se faire correctement toutes les x minutes. Sur le Synology, j’ai toujours cette tuile sur le cron, donc ça ne fonctionne pas, mais je n’ai pas eu de souci avec un serveur linux classique. Après pour l’ouverture de la mbox sauvegardée, avec Thunderbird, ça passera sans encombre.

À noter aussi que tout ce qui est expliqué dans ce tuto fonctionne avec les comptes Google Apps.

Je suis conscient que ce tuto n’est pas sans défaut donc si l’un d’entre vous connait la raison de mes soucis sur le Synology par rapport à fetchmail et cron, ou si vous avez des choses à ajouter / corriger, je suis preneur. Ça m’aidera à faire un tuto carré pour les générations futures 🙂 D’avance merci.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +



Un korbenaute trouve son nouveau job via Laou et ça c’est cool

— Article sponsorisé par Laou (mais basé sur des faits réels) —

Salut les amis, vous vous souvenez de mes articles concernant le service Laou ? Et bien j’ai appris récemment qu’au moins un de mes lecteurs (les meilleurs lecteurs du monde à la base donc ils ont un bonus en charisme) a trouvé un nouveau travail grâce à ça. Et ça fait vraiment, mais alors vraiment, plaisir.

Lorsqu’un de mes tutos permet de débloquer une situation ou que je fais découvrir un nouveau site, ça fait zizir et j’ai l’impression d’avoir été utile de manière concrète. Mais si quelqu’un trouve un travail grâce à une de mes infos c’est forcément encore mieux. Parce que l’impact sur la vie de la personne en question est beaucoup plus grand. D’ailleurs, aider les gens à trouver un emploi a toujours été une de mes envies, raison pour laquelle j’ai lancé RemixJobs dès 2010 (longtemps site de référence pour le recrutement web et informatique). Et si ce dernier vient de mourir de sa belle mort, il est possible que je vous réserve l’une ou l’autre surprise sur le sujet bientôt.

Laou recherche d'emploi dans le numérique

Tout ça pour en revenir à Laou. Pour les nouveaux venus je rappelle qu’il s’agit d’une plateforme de recrutement spécialisée dans l’IT en région. Si vous voulez découvrir le travail en province et/ou quitter le stress de la capitale, Laou vous aidera non seulement à trouver un nouvel emploi sur mesure, mais prendra aussi un tas de « soucis » à sa charge : vous trouver un logement, trouver un boulot à votre conjoint, gérer le déménagement, vous faire découvrir votre ville d’adoption … Et cerise sur le gâteau tous les frais sont à la charge de votre futur employeur.

Maintenant la partie la plus cool de l’histoire. Elle concerne Steven, développeur fullstack de 25 ans.

Sans trop entrer dans des détails perso, Steven est originaire du sud de la France et était monté à Paris pour se faire une expérience pro. Il n’y arrive pas vraiment et a un peu de mal à s’y faire un cercle d’amis. Du coup il se dit que Laou pourrait être une option et qu’il va essayer de trouver son boulot rêvé : gameplay developper dans le secteur du jeu vidéo. Sans succès dans un premier temps, car sans expérience c’est tout de suite plus compliqué.

Quitter Paris en 2020 avec Laou

En discutant un peu avec Charlotte, la personne en charge de son dossier, il se rend compte qu’il est plus important pour lui de quitter Paris et d’avoir un cadre de vie adapté que de trouver l’intitulé de boulot exact qu’il recherche. Il est prêt à faire ses classes avant. Et là BAM tout décolle, il reçoit plusieurs propositions dans diverses régions de l’hexagone.

Après plusieurs échanges et un suivi, régulier Laou lui paie une nuit d’hôtel pour lui permettre de rencontrer ce qui sera son futur employeur, be-ys. En plus c’est situé à Clermont-Ferrand #AuvergneRepresent. Juste pour vous situer un peu le dévouement de Laou, le train de Steven est arrivé avec 3 heures de retard à Clermont, et pour s’assurer que tout se passerait bien pour lui, Charlotte était à la gare, de nuit, juste pour l’accueillir. C’est ça le service Laou, du sur mesure et de la flexibilité.

Service Settlesweet

Une fois le contrat signé c’est au tour de Settlesweet de prendre le relais. Settlesweet est le partenaire de Laou pour tout ce qui se touche à la recherche de logement, ce sont eux qui prennent en charge cet aspect de A à Z. Le principe est simple : leur algorithme va analyser une quinzaine de sites d’annonces selon vos critères personnalisés afin de vous trouver le logement le plus adapté à vos envies.

Ensuite, un Home Matcher dédié à votre recherche se chargera de prendre rendez-vous pour les visites et de déposer vos candidatures, le tout en vous tournant les pouces. Settlesweet est entièrement gratuit pour les déménagements dans le cadre d’un nouvel emploi ou d’une mutation. 

Au final il se sera passé quelques mois entre la lecture de mon article et son premier jour de travail. Ce qui est plutôt pas mal, surtout en considérant la pandémie qui a retardé beaucoup de choses. J’espère que Steven lira cet article et qu’il n’hésitera pas à nous partager avec ses mots la manière dont il a vécu tout le processus, ça ferait plaisir !


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +