Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

A votre avis, combien on met de DivX dans un brin d’ADN ?

Dans un futur plus ou moins proche, nos disques dur fonctionneront probablement à l’ADN.

Oui, l’ADN !

Des chercheurs de l’institut européen de bio-informatique ont réussi à stocker 2,2 petabytes de données dans un seul gramme d’ADN. Puissant, mais ce qui encore plus puissant, c’est qu’ils ont su extraire toutes ces données sans aucune perte grâce à un algo maison de correction d’erreur des brins d’ADN.

Pour transcrire la donnée en ADN, ils utilisent tout simplement les bases A, T, C, et G. La haute densité de l’ADN fait le reste et permettra d’exploser tout ce que nous avons pu imaginer en taille de stockage. Autant dire que ça ou l’infini, on ne verra pas la différence. À titre de comparaison, le site Archive.org a en mémoire plus de 10 petabytes de contenu web… Soit en poids d’ADN, un tout petit 4,5 grammes.

Ce qui risque d’être un peu plus compliqué maintenant, c’est de créer de l’ADN artificiellement pour stocker la donnée et de le séquencer pour lire cette même donnée. Tout cela coûte encore très cher et n’est pas encore transposable dans nos ordinateurs. Mais ce n’est plus qu’une question de temps et d’argent…

Maintenant, mon esprit tordu me dit qu’on pourra peut-être un jour mélanger nos données à notre ADN pour le transporter ou le partager. On pourrait aussi très bien imaginer faire une « copie » d’une infinité d’informations en nous, auxquelles ont accéderait de manière instantanée via des Google Glasses ou ce genre d’appareillage…

Quoi qu’il en soit, ça ne risque pas trop de changer mes habitudes de stockage. Quand je télécharge des films, je les mets sur une clé USB que je planque dans mon chien et que je ressors en cas de besoin ^^. Ça ne sent pas très bon, mais c’est Hadopi-proof. Avec ce stockage ADN, la vraie révolution, c’est que je n’aurai plus besoin de me salir les mains

Source


IoT, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Comment tirer le meilleur parti des datas ?

Le volume des datas en circulation explose…

20 milliards d’objets connectés prévus en 2020, 1,7 mégabytes de données créé chaque secondes par chaque individu sur Terre et 7,7 milliards d’abonnements à un téléphone mobile dans le monde en 2017 ont été enregistrés.
Les donnees circulent partout et leur flux est de plus en plus important. Je vous invite à aller checker cette infographie sur les datas c’est très intéressant.

En Savoir +