Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Si les suisses ne réagissent pas, ils seront bientôt tous surveillés

En Suisse, il semblerait que les dirigeants aient adopté la même posture que chez nous en France (et ailleurs dans le monde). À savoir modifier les lois pour pouvoir s’immiscer dans la vie privée des citoyens dans l’espoir de combattre ce grand méchant loup qu’est le terrorisme.

En effet, l’année dernière le parlement suisse a proposé une modification de la loi fédérale sur le renseignement qui permet aux agents du Service de Renseignement de la Confédération (SRC) d’écouter les appels téléphoniques (y compris VoIP), lire les emails, poser des micros, lire le courrier ou encore hacker les ordinateurs des gens ou des organisations de leur choix.

Et pour faire ça évidemment, il faudra que tous les flux réseau qui entrent ou qui sortent de Suisse transitent par chez eux. Donc ça veut dire que si j’ai un ami suisse à qui j’écris, ces agents de la SRC pourront lire mon email, bien que je ne sois pas Suisse.

Évidemment, pour intoxiquer le peuple suisse, la chose est présentée de la manière suivante : « On ne surveille pas les communications dans le pays, mais uniquement les communications qui entrent et qui sortent du pays, via les fibres optiques qui passent par les frontières »

Ah me voilà rassuré. Oui, mais gros malin, avec une boite Gmail, un accès Dropbox, une recherche sur Google ou un appel Skype, forcement les données sortent de Suisse et cela même si vous communiquez avec votre voisin Suisse.

Vous l’aurez compris, la Suisse a de l’ambition et veut mettre en place ce qu’en France nous avons appelé les « boites noires de Caz la menace« , c’est-à-dire un contrôle de tout ce que fait la population sur Internet.

Une surveillance de masse qui nuira forcément à la vie privée des citoyens, à sa liberté et qui n’effrayera pas les terroristes en herbe.

Toutefois, le peuple suisse a de la chance dans son malheur. Car contrairement à nous et à notre République 49.3, eux peuvent décider s’ils acceptent ou pas d’être surveillés par des agents qu’ils ne connaissent ni d’Ève ni d’Adam.

Et le vote (La « votation » comme on dit là bas) pour refuser ou accepter cette nouvelle loi aura lieu le 25 septembre prochain. Bref, si vous êtes un citoyen suisse concerné par les dérives de ce genre de loi liberticide pensez à voter CONTRE. Et si vous êtes un abruti congénital sans cervelle qui ne raisonne que par la peur, pensez bien à voter POUR ;-).

Pour finir, je vous mets la vidéo neutre de Easyvote qui explique le sujet :

Il y a un peu plus d’infos sur les risques engendrés par cette nouvelle loi ici.


Quel hébergeur choisir ?

Ce n’est pas facile de choisir son hébergeur. Il y a souvent beaucoup d’offres, c’est assez complexe et on n’est pas toujours certain de la fiabilité.

Heureusement, il y en a un que je trouve vraiment bien et qui s’appelle Hostinger. Ils proposent de l’hébergement mutualisé, du dédié, du cloud (VPS), du spécial WordPress… et si vous prenez un hébergement chez eux, ils offrent le certificat SSL, le nom de domaine en .FR et l’abonnement gratuit à Cloudflare.

Pas mal non ?

Pour savoir si ça vous convient, je vous invite à jeter un œil à leurs offres. Je suis sûr que vous trouverez votre bonheur.

Lien partenaire

Les articles du moment