Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Syncthing devient Pulse et compte bien détrôner Bittorrent Sync

Au moment où Bittorrent annonce une offre payante à 39,99 € par an qui permettra de synchroniser sur vos propres espaces de stockages (pas de cloud ici) un très grand nombre de machines et une très grande quantité de données, voici un petit nouveau qui fait la même chose. Normal, car c’est tout simplement le successeur officiel de Syncthing dont je vous avais déjà causé.

Son nom : Pulse.

Cet outil dispo sous Windows, Mac, Linux, BSD et Solaris utilise le protocole Block Exchange qui permet de synchroniser des répertoires entre plusieurs machines, le tout de manière sécurisée (clés RSA + utilisation de TLS ).

Vous définissez les répertoires, puis vous configurez les machines en indiquant aux unes et aux autres, les clés d’identifications. Et contrairement à BtSync qui permet de se connecter à tout et n’importe quoi du moment qu’on obtient (ou devine) la clé, Pulse demande de choisir lors de la config, les machines que vous souhaitez autoriser.

pulse2

BtSync est un logiciel fermé et Pulse / Syncthing est distribué sous licence GPLv3. D’ailleurs les sources sont disponibles ici.

Pour ne rien gâcher à l’affaire, il est totalement portable. Vous pouvez donc vous balader avec sur une clé USB et synchroniser vos fichiers, peu importe votre localisation.

Pulse est encore jeune, mais très prometteur, car il reprend les grands principes de Bittorrent Sync, sans ses défauts (fermeture des sources et synchro openbar).

Il ne manque que des versions officielles pour le NAS (version non officielle ici) et les applications mobiles qui vont bien… (Android non officielle ici) Mais tout ceci devrait arriver bientôt, car les gens d’Ind.ie qui sont derrière cet outil ont lancé une campagne de financement participatif pour booster leurs différents projets.

A tester donc ! (Et à soutenir si ça vous plait)


Comment découper une carte SIM sans la bousiller

vec certains téléphone, ça devient une vraie galère au niveau des cartes SIM. Entre la SIM classique (MiniSIM), la MicroSIM et la NanoSIM, difficile de s’y retrouver et surtout de passer d’une plus grande à une plus petite sans devoir attendre que les opérateurs veuillent bien se donner la peine de vous l’envoyer…

Lire la suite


6 outils pour cloner un disque dur sous Windows et Linux

Cloner c’est facile… Bon, ok, cloner un bébé, c’est déjà plus complexe mais un disque dur, c’est l’enfance de l’art… Alors bien sûr le logiciel le plus connu pour ça, est Ghost de Symantec mais au prix de 999,99 euros HT (j’déconne, je ne connais pas le prix en vrai), c’est déjà plus rentable de se mettre à cloner son petit frère artisanalement dans le garage…

Lire la suite