Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Test de la montre Steel HR Sport de Withings

Ce n’est un secret pour personne, je n’ai jamais été un grand passionné de sport. Le sujet ne m’a jamais vraiment intéressé. Pire, je le trouve chiant à mourir.

Et même si je comprends le plaisir qu’il y a à se dépenser physiquement, voire à être happé par un match de foot à la TV, les gens qui lisent le journal l’Équipe sont encore une véritable énigme à mes yeux.

Mais bon, chacun son truc.

Puis l’année dernière, j’ai vraiment trop tiré sur la corde. Trop de boulot, de stress, de déplacements, de bouffe, de manque de sommeil et j’en passe.

Et paf.

Alors cette année, plutôt que de répéter les mêmes conneries et y laisser ma santé, j’ai fini par m’inscrire dans une salle de sport. En arrivant dans le bureau du gérant pour m’inscrire, je lui ai dit texto : « Je n’aime pas le sport, je n’en ai jamais fait, ça ne m’intéresse pas et je n’ai pas le temps. Qu’est ce que tu me proposes ?« 

Je pensais qu’il allait me virer, mais il m’a répondu : « J’ai exactement le programme qu’il te faut.« 

Je me suis mis aussi à mieux manger, à dormir un peu plus, à moins repousser les limites de ma fatigue, et j’ai aussi commencé à mieux gérer mon stress. Pas simple tout ça. Mais petit à petit j’y arrive et bizarrement, j’y prends du plaisir.

Je me rends à la salle de sport plusieurs fois par semaine, je colle le Kindle sur les machines et j’en profite ainsi pour enrichir aussi mon esprit en lisant de nombreux livres. J’ai aussi repris possession de ma cuisine et j’essaye de manger mieux et moins en préparant moi-même la bouffe, et en ciblant quand cela est possible des produits bio et locaux. Évidemment, ma petite famille en profite aussi. 😉

Pour le stress, le boulot et les déplacements, je n’ai pas spécialement changé grand-chose, mais le simple fait de faire du sport et de dormir normalement m’aide beaucoup (levé 6h – couché 22h). Je me suis aussi essayé à la méditation avec des apps comme Petit Bambou, mais le chemin est encore long avant que je puisse botter le cul de Mathieu Ricard.

M’enfin, au bout de quasiment 1 année de pratique, je me sens mieux, même si je sais que l’équilibre est fragile et que j’aurai vite fait de retomber dans une mauvaise spirale si je relâche mes efforts. Je reste donc prudent.

Et si je vous raconte de tout ça, c’est parce que la semaine dernière, j’ai reçu une montre Steel HR Sport de Withings qui donne l’heure, mais qui permet surtout de tracker l’ensemble de son activité.

Jusqu’à l’année dernière, n’étant pas un champion de l’activité physique, je dois dire que les trackers d’activité n’étaient jamais restés bien longtemps à mon poignet. Et ne portant plus de montre depuis 1998 (oui j’ai compté), cela m’insupportait.

Mais le fait d’être maintenant un peu plus conscient de mon corps et l’arrivée de cette montre Withings dans ma boite aux lettres m’ont décidé à la tester et à rédiger ce modeste article (non rémunéré, hein).

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore vu, la Steel HR Sport est une nouvelle version de la Steel HR. Il s’agit du premier produit que sort Withings depuis sa séparation avec Nokia, qui avait quand même bien plombé l’ambiance.

Et le résultat est au rendez-vous. La montre existe en 2 coloris : Blanc ou noir. Elle se présente comme une montre classique à aiguille sauf qu’elle dispose en plus d’un petit afficheur qui permet de naviguer dans les menus et d’activer des modes de tracking spécifiques en fonction de l’activité que vous pratiquez : Rameur, course, marche, vélo, natation, squash, tennis…etc.

Il y en a des dizaines, le choix est dingue, mais pas de sport en chambre. Dommage, ça aurait pu être drôle de le rajouter pour faire buzzer un peu la montre. 😉

La fréquence cardiaque, le nombre de pas, les calories brulées, le nombre de kilomètres et le parcours (si vous avez votre smartphone avec le GPS actif dans la poche) sont relevés par la montre puis l’application Nokia Health (qui va surement changer de nom prochainement) agrège tout ça et propose un suivi, des graphiques et quelques programmes d’accompagnement pour améliorer certains aspects de votre activité ou de votre santé.

Une autre fonction que j’aime beaucoup, c’est la mesure du sommeil. On peut suivre jour après jour la qualité de la nuit qu’on vient de passer et ainsi essayer d’atteindre plus de régularité pour améliorer son score de sommeil. Il y a un petit côté ludique à tout ça.

La Steel HR Sport propose aussi un mode réveil qui fait vibrer la montre et permet de se réveiller dans une phase de sommeil léger et ainsi être moins défoncé le matin.

Je vous donne un exemple. En programmant une alarme à 6h du matin, avec une variation possible de 30 min (vous pouvez réduire ou augmenter ce paramètre), la montre peut se mettre à vibrer et donc me réveiller entre 5h30 et 6h, lorsqu’elle détecte une phase de sommeil plus léger.

Et évidemment, elle peut aussi vibrer en cas d’appel ou de réception SMS et afficher les premiers mots du message. Mais ça peut être relou si vous recevez beaucoup de SMS. Heureusement, ça peut se désactiver.

Bien sûr, si vous êtes équipé d’une Apple Watch, tout cela doit vous sembler bien fade, mais en ce qui me concerne, l’autonomie de ma Steel HR Sport est d’environ 25 jours (niark niark). Et niveau prix pour ceux que ça intéresse, vous pouvez en trouver à 199 €.

En tout cas, ce nouveau gadget plutôt joli, étanche à 50 mètres et robuste, me permet de suivre un peu mieux mes différentes activités qu’elles soient sportives ou non d’ailleurs… Je ne vous raconte pas le pic cardiaque au moment où j’étais chez la dentiste la semaine dernière. 🙂

Ainsi, je m’habitue de nouveau à porter une montre, à lire l’heure à mon poignet et comme je couple tout ça avec l’application MyFitnessPal d’UnderArmour (qui permet de suivre ce qu’on mange) et ma vieille balancée connectée Withings, cela me permet de suivre aussi ma courbe de poids qui est dans une phase descendante plutôt plaisante.

Mon objectif à long terme n’est pas de devenir un vrai sportif ni de me mettre à lire l’Équipe (lol), mais simplement d’essayer de rester en bonne santé aussi bien physiquement que dans la tête. Et pour le moment, ça fonctionne bien alors je croise les doigts pour que ça dure.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +



130 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection que j’ai rassemblée au cours des derniers mois. J’imagine qu’il y a encore beaucoup d’autres idées et de tutos, donc n’hésitez pas à partager les liens dans les commentaires, je les rajouterai à ma liste. Merci et merci à tous ceux qui m’ont envoyé des idées !

En attendant, j’espère que ceux-ci vous donneront de l’inspiration…

On peut donc en faire :

  1. Un module pour ouvrir sa porte de garage à la voix (grâce à SIRI)
  2. Une table basse de jeux d’arcade pour se la raconter quand on invite du monde à la maison.
  3. Une Beetbox pour faire de la musique avec des betteraves.
  4. Un robot Roomba.
  5. Un scanner antivirus avec ClamAV.
  6. Un netbook.
  7. Un système de surveillance vidéo communiquant via Telegram.
  8. Une pirateBox /-)
  9. Un mediacenter avec Kodi.
  10. Un mediacenter avec Plex.
  11. Un mediacenter avec Emby.
  12. Un système de mesure de la qualité de l’air.
  13. Un serveur de streaming avec OpenMediaVault.
  14. Un serveur domotique GPIO.
  15. Un serveur SqueezeBox (Logitech Media Server)
  16. Une alarme pour votre domicile.
  17. Un lecteur d’audiobooks.
  18. Un appareil photo pour prendre le ciel étoilé.
  19. Un serveur Owncloud.
  20. Un jukebox LEGO.
  21. Un outil de surveillance réseau (network monitoring) Il y a également ce projet.
  22. Un char d’assaut.
  23. Un bot Twitter ou encore celui-ci pour poster des photos.
  24. Un connecteur OBD-II (pour la voiture)
  25. Un bloqueur de publicité pour la télévision.
  26. Un serveur BitTorrent.
  27. Un serveur FTP classique.
  28. Un serveur FTP qui fonctionne à l’énergie solaire.
  29. Une borne d’arcade MAME.
  30. Un transmetteur FM.
  31. Un NAS.
  32. Un ECG (Électrocardiogramme) portable.
  33. Un serveur Git
  34. Un serveur de mail.
  35. Un ordinateur portable.
  36. Un outil de surveillance du trafic réseau.
  37. Un cadre photos numérique.
  38. Une Time Machine.
  39. Une box domotique avec Jeedom ou avec OpenHAB.
  40. Un module pour piloter ses guirlandes de Noël.
  41. Un serveur web. (ou un « blog« … enfin, un serveur LAMP quoi)
  42. Des lunettes Raspberry Pi.
  43. Un distributeur de tickets.
  44. Une serre connectée.
  45. Un routeur pour bloquer les pubs.
  46. Un système embarqué pour lire des plaques d’immatriculation.
  47. Une console de rétro gaming.
  48. Des animations en time-lapse.
  49. De quoi streamer de la musique chez vous comme Sonos. (Y’a ça aussi)
  50. Une machine à conseils.
  51. Un ordinateur pour apprendre aux enfants à développer des jeux vidéos [PDF].
  52. Un ordinateur de bord pour la voiture.
  53. Un boite à outils pour faire du pentest (avec Pwnie Express que j’adore)
  54. Un système de contrôle à distance de votre PC Windows.
  55. Un détecteur de mouvement avec capture de photos.
  56. Un serveur Minecraft.
  57. Un système d’affichage dynamique pour diffuser de l’information ou de la publicité.
  58. De quoi streamer des jeux PC.
  59. Un super ordinateur.
  60. Un studio pour faire du Stop Motion.
  61. Du LightPainting (Allez voir, c’est magnifique)
  62. Un thermostat pour gérer vos température.
  63. Une station météo ici ou là.
  64. Un photomaton ou aussi ce projet de Photo Booth.
  65. Une PlayStation.
  66. Un jeu de Quizz avec possibilité d’ajouter des télécommandes.
  67. Une GameBoy.
  68. Un miroir connecté.
  69. Un intercom comme en 1986
  70. Un outil de suivi de votre entrainement physique quotidien.
  71. Une voiture télécommandée.
  72. Un indicateur visuel pour savoir si vous êtes toujours connecté au net.
  73. Un mineur de Bitcoins.
  74. Un serveur DLNA.
  75. Un serveur Asterisk (pour la VoIP).
  76. Un agenda Google à accrocher sur le mur.
  77. Un distributeur de croquettes.
  78. Un jeu pour chat avec un laser.
  79. Un robot.
  80. Un système pour faire de l’astro-photographie.
  81. Un robot chien.
  82. Un robot chat ou un autre robot chat.
  83. Un cluster de serveurs avec OctaPi.
  84. Un serveur VPN.
  85. Un routeur VPN de voyage.
  86. Un module DSLR qui se connecte à un appareil photo reflex et qui permet de transférer les images via le Wifi ou de contrôler le déclenchement à distance.
  87. Un module de prise de photo en haute atmosphère avec un ballon sonde.
  88. Un lecteur RFID.
  89. Un Chromecast.
  90. Une automatisation de votre chemin de fer en modèle réduit (train).
  91. Une passerelle LoRaWan.
  92. Un tracker GPS.
  93. Un serveur VPN à domicile.
  94. Un serveur de webcam.
  95. Faire de la musique en la codant.
  96. Une lampe réveil.
  97. Un ordinateur de bureau.
  98. Un quadcopter pour survoler le jardin des voisins.
  99. Une machine à café pilotable et programmable à distance.
  100. Un relai TOR.
  101. Un traceur (pen plotter) pour dessiner.
  102. Un live stream sur YouTube.
  103. Piloter un téléscope.
  104. Une machine à cocktail.
  105. Du détournement de Kindle pour l’utiliser comme un écran.
  106. Un baladeur capable de lire du MOD, S3M, IT ou encore XM.
  107. Une Super Nintendo.
  108. Des enceintes AirPlay.
  109. Un avertisseur d’emails reçus et il y a aussi ce projet.
  110. Un Raspberry Pi… overclocké.
  111. Un flipper.
  112. Une radio pour écouter la BBC avec le décalage horaire.
  113. Un spectacle pyrotechnique.
  114. Un robot pilotable à distance.
  115. Connecter une imprimante sur le réseau.
  116. Un serveur de synchro pour Firefox.
  117. Un assistant vocal Google Home.
  118. Piloter des ampoules Philips Hue en synchro avec Kodi
  119. Faire du suivi de température.
  120. Une radio pirate.
  121. Un sismographe.
  122. Un détecteur steampunk de radiations et compteur Geiger.
  123. Un routeur OpenWRT pour votre réseau.
  124. Un switch niveau 3 pour votre réseau.
  125. Un walkman lecteur de disquettes.
  126. Un répéteur wifi pour augmenter la portée de votre réseau.
  127. Un piège avec des rayons laser.
  128. Alimenter le Raspberry Pi avec l’énergie solaire.
  129. Un thérémine pour faire de la musique avec votre corps.
  130. Un wikipedia offline.

Et si vous cherchez un moyen rapide et pas cher de faire un boitier de protection pour vos Raspberry Pi, pensez aux LEGO.

Bon, je pourrai continuer comme ça toute la journée, mais va bien falloir que je m’arrête. Je pense que vous avez déjà de quoi faire pour vous lancer dans de nouveaux projets avec votre Raspberry Pi !

Amusez-vous bien !

Article mis à jour le 21 septembre 2020.
Publication d’origine le 16 janvier 2013.


MacWay fête ses 30 ans et qui dit 30 ans dit JEU CONCOURS !

Le grand jeu anniversaire est disponible sur macway.com ! Tentez de remporter un MacBook Air jusqu’au 11 Octobre 2020 !
D’autres lots sont également mis en jeu, avec notamment une trottinette Force Moov , un casque Bose QuietComfort 35.
Bonne nouvelle : il n’y a pas de perdant, puisque chaque participant recevra un bon d’achat de 10€ !
Tirage au sort le 12 Octobre 2020.

En Savoir +


Rejoindre la discussion sur Korben Communauté