Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Test du NAS Ve-Hotech VHS-4 VX

J’ai eu le plaisir de tester il y a quelques jours un NAS de la marque Ve-Hotech de fabrication française et comme c’est à la mode en ce moment de manger, boire, acheter, respirer et penser français, je me suis dit que ce serait l’occasion.

En full disclaimer, sachez qu’à titre personnel, je suis équipé en Synology, donc mon référentiel de comparaison s’arrêtera malheureusement à cette marque.

Concernant la bête, il s’agit d’un VHS-4 VS équipé d’un processeur Intel Core i3 avec 4 Go de DDR3. Le petit truc en plus, c’est son option tuner TV qui permet de regarder vos émissions préférées. En terme de gamme, le VHS-4 VX s’adresse aux particuliers et PME qui ont de gros besoins de stockage sans monter dans des prix délirants.

Pour vous la faire courte, cette petite machine de guerre peut grimper jusqu’à 16 To (en JBOD) ou 12 To en RAID 5, soit 4 disques durs en RAID, dispose à l’arrière de 2 ports USB 3.0, 5 ports USB 2.0 (dont 1 en face avant) ainsi que 2 ports Ethernet gigabit.

Vous l’aurez compris, niveau connectique, il est gonflé à bloc. Notez que Ve-Hotech propose sur son site de gonfler la machine avec en option un Intel Core i5 ou i7, plus de RAM, le tuner et plus de ports USB 3.0.

veofront

back

Alors truc assez singulier, lors de la première mise en route, il nous est demandé de nous rendre sur l’URL go.ve-hotech.com qui nous redirige en local sur le NAS. Au moins, c’est simple. Pas besoin de chercher l’IP de la machine et pas de soft à installer pour la détecter. Il est bien sûr silencieux (22dB max).

Ensuite, niveau interface, ça se présente ainsi. Sur la gauche, une barre de menus qui donne accès à toutes les fonctionnalités du NAS (je reviendrai dessus après), en bas quelques raccourcis, ainsi que votre profil utilisateur et de quoi vous déconnecter. C’est simple même si niveau esthétique, ce n’est pas du tout mon truc. Je ne suis pas fan du bleu partout et des icônes. Mais comme on dit, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas.

veo

Voyons plutôt ce que cette bestiole a dans le ventre en terme de fonctionnalités. Tout d’abord niveau OS, c’est un Ubuntu Server 10.04 LTS qui tourne dessus. On verra ensuite ce qu’on peut bidouiller. L’accès à aux données peut donc se faire via l’interface web, mais aussi via le réseau Windows / Mac (NFS/AFP) ou via FTP comme tout bon NAS qui se respecte. Et vous pouvez même activer une fonctionnalité Time Machine pour vos backups sous Mac.

Niveau sauvegarde, le RAID remplit bien son rôle, mais vous pouvez en parallèle créer des tâches programmées (avec chiffrement en AES-256) pour sauvegarder des répertoires précis, soit en local, soit sur des supports USB, soit en ligne vers vos FTP, Google Drive, Amazon S3, Webdav, SSH…etc. La simplicité avec laquelle tout ceci se configurer est un gros plus par rapport aux Synology qui ne proposent pas tout cet éventail de possibilités.

veobackup

Les Ve-Hotech embarquent aussi une photothèque pour gérer vos albums et vous faire des diaporamas en famille le dimanche après Drucker. Vous pouvez aussi gérer votre musique et l’écouter directement depuis l’interface et pour tout ce qui est film, c’est très sympa puisque ça récupère les résumés, la pochette…etc. un peu comme le ferait un Plex ou un XBMC. Par contre, pour le player intégré, ça utilise le plugin VLC, donc si vous êtes sous Mac, vous l’avez dans l’os.

veovideo

Concernant les fonctionnalités TV (pour ceux qui prennent l’option Tuner TV), vous disposez d’un guide des programmes qui vous permet très simplement d’enregistrer directement sur votre NAS vos émissions préférées. Et ça c’est plutôt royal. En gros, plus besoin de box ou d’enregistreur, le VHS 4 s’occupe de tout !

Et ceux qui n’en ont rien à faire de la TV, il y a un gestionnaire de téléchargement mais si vous préférez, pour tout ce qui est téléchargement en Bittorrent / Newsgroups, vous pouvez passer directement par Transmission et Sabnzbd qui sont disponibles sur ce NAS. Notez qu’en terme de services, vous pouvez aussi activer un serveur iTunes, un serveur Logitech (Squeezebox) et de l’UPnP pour permettre à vos appareils connectés d’accéder aux fichiers stockés sur votre NAS.

Un truc que je n’ai malheureusement pas pu tester, c’est la station de vidéo surveillance. Je n’ai pas de caméra IP et ça n’a pas détecté ma webcam Logitech, mais en gros, vous pouvez gérer à partir de ce NAS, vos caméras, les piloter, enregistrer des vidéos et prendre des photos…etc.

Pour les webmasters en herbe, sachez que Ve-Hotech permet de créer des sites très rapidement… Soit en pointant vers un répertoire www classique, soit carrément en installant pour vous un WordPress, un DotClear, un Joomla ou un forum MyBB. C’est fou ! À côté de ça, vous trouverez bien entendu un accès à PhpMyAdmin qui vous permettra de mettre le nez dans vos bases.

veosite

Pour ceux qui ne jurent que par les machines virtuelles, sachez aussi que les NAS Ve-Hotech proposent un gestionnaire de machines virtuelles. Comme c’est de l’Intel, vous pouvez installer du Windows, du Linux et même du Mac, le lancer directement sur la bécane et y accéder via VNC en toute transparence.

veovm

Maintenant en terme de monitoring et de sécurité, le VHS 4 donne en temps réel l’espace disque restant, la conso mémoire, réseau, processeur, sans oublier les logs. Le serveur dispose aussi d’une protection antivirus, d’un firewall, et vous pouvez tout passer en HTTPS. La gestion des profils users permet aussi de bien segmenter les espaces.

veodisk

veoalert

Maintenant pour ceux qui se demandent comment ça se roote…et bien pas besoin… Il suffit d’activer l’option SSH et de vous y connecter. Vous avez un accès root et vous pouvez donc absolument tout faire.

veoterminal

Pour conclure, je dois vous avouer que je suis bluffé… Tout d’abord niveau matos, on est sur du très très bon. C’est puissant, performant, c’est une archi x86, et ça fait clairement papa-maman. En gros, on a la même latitude que sur n’importe quelle machine Linux. À côté de ce Ve-Hotech, je me sens tout bridé avec mon Synology (oui, faut le rooter)…

Je coince un peu sur le design des interfaces, mais honnêtement, vu les capacités du machin, je pense qu’on peut faire abstraction de ça sans problème. Bref, je redécouvre le monde des NAS avec cette machine et je pense qu’on en a pour son argent. Il y a même une application Android et iOS pour ceux qui veulent accéder à leurs données de n’importe où.

Bref, pour conclure, je dirai que c’est la Rolls des NAS à un prix abordable. Le fait que ce soit français, je trouve ça cool aussi. C’est une machine Linux multimédia x86 qui vous permettra de faire absolument tout ce que vous voulez si vous êtes ultra débutant, mais aussi si vous aimez mettre les mains dans le cambouis. On est loin des machines fermées des autres constructeurs. Pour moi, les Ve-Hotech sont de vraies machines de geeks et de bidouilleurs. La preuve, dans leur boutique, ils vendent même un kit de mise à jour qui se compose d’une carte mère à monter soi-même dans son NAS. Quel autre constructeur propose ce genre de truc ? A ma connaissance aucun, et c’est dans ce genre de petits détails qu’on capte le côté roots-bidouille de Ve-Hotech derrière une façade grand public.

Bref, je vous le recommande vivement !

Plus d’info sur le site de Ve-Hotech et pour ceux qui veulent en savoir plus sur le modèle que j’ai testé, sa fiche produit est là.


Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite