L'ANSSI qui s'occupe de la sécurité informatique de notre beau pays a mis en ligne en partenariat avec les Ministères de la Justice, des Finances, de l'Interieur et le Gouvernement, un site baptisé Cybermalveillance.gouv.fr qui permet en plus d'instruire et sensibiliser les Français et les entreprises françaises à la sécurité informatique, de signaler si vous avez été victime de cybermalveillance.

En effet, la plupart du temps, quand on est victime d'un piratage, d'un ransomware ou de tout autre délit de type cybercriminel, on ne sait pas vraiment vers qui se tourner. Et bien, grâce à cette plateforme, les spécialistes du "groupement d’intérêt public (GIP) Action contre la cybermalveillance (ACYMA)" (A vos souhaits) vous aideront à établir un diagnostic de votre situation, à entrer en relation avec des professionnels et des organismes proches de chez vous qui pourront vous aider, et vous redirigeront vers les outils et les ressources qui pourront vous aider à y voir plus clair.

En nom de domaine, j'aurai plutôt mis "Cyberbienveillance.gouv.fr" pour contre-balancer la négativité du truc, mais c'est sûrement mon côté Matthieu Ricard qui ressort. (Et pas Paul Ricard ).

Bon par contre, si vous voulez de l'aide pour pirater le Facebook de votre épouse, le Whatsapp de vos enfants ou le Gmail de votre mari, évitez de les contacter hein...

Plus d'infos ici.