Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Une bonne idée à 2 balles ?

Martine Aubry a annoncé lors du Festival d’Avignon que le Parti Socialiste avait pour projet de supprimer Hadopi et de remplacer ça par une taxe de 2 € par mois sur toutes les factures internet des français.

En gros, une licence globale qui autoriserait le téléchargement libre mais aussi l’upload libre… wooh… Bon, Martine n’est pas super forte en maths donc elle annonce 900 millions d’euros par an récoltés grâce à cette taxe, pour nourrir la création culturelle mais d’après les calculs de Guillaume, avec 25 millions d’abonnements ADSL en France x 2 € x 12 mois, on atteint les 600 millions d’euros.

Je n’ai aucune idée si cela sera suffisant ou pas pour faire tourner le business de la culture. L’idée semble bonne et réglera une bonne fois pour toute les problèmes d’atteinte aux libertés engendrés par l’Hadopi, et réduira largement le profit que se font les mafias qui proposent des services de direct download et autres seedbox offshores… mais l’idée de Martine Aubry n’a peut être pas été assez détaillée ou alors il lui manque une partie du problème… Bah oui, on fait comment pour répartir équitablement en fonction du nombre de téléchargements, les sommes à reverser aux artistes ?

Encore un mouchard à mettre en place sur les ordinateurs des internautes pour savoir qui télécharge quoi et définir si Jean Jacques Sardou doit recevoir plus d’argent que Garou Minet cette année ? Ou alors on recycle TMG pour qu’ils établissent des panels et des stats sur les titres et films téléchargés ? Mystère et boule de gum !

Autre problème que je vois, c’est : Que devront faire les gens qui ne téléchargent pas du tout et qui ne veulent pas payer les taxes ? On ne leur demande pas leur avis ? Ça me semblerait la solution la plus logique car c’est ce qu’ils font déjà avec les taxes pour la copie privée sur les disques durs et les clés USB. Quand vous achetez un disque dur pour y stocker vos photos de famille, on vous pique quelques euros pour nourrir la culture, sous pretexte que vous pourriez mettre un film ou une chanson sur cette clé. Et on ne vous demande pas votre avis, donc ça risque d’être pareil pour cette taxe. Snif…

Je joue à l’avocat du diable mais c’est quand même des questions qui méritent d’être posées. Bref, j’ai hâte d’en savoir plus… Enfin, je doute quand même que ce soit cette idée de taxe de 2 € en échange d’un DL illimité qui changera le court des élections. Mais on ne sait jamais, les geeks sont peut être plus nombreux qu’on ne croit.

ps : hier, j’ai reçu une invit « blogueur » aux Universités d’été du Parti Socialiste, à la Rochelle. Aucune idée du pourquoi ni du comment mais même si j’adore la Rochelle, la mer et les bikinis mais j’ai décliné l’invit ;o)

[Photo]


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job