Si vous utilisez le gestionnaire de mots de passe Keepass, pensez à faire rapidement une mise à jour vers la version 2.34. Une faille a été découverte il y a quelques jours, permettant à un attaquant de balancer de fausses informations à un utilisateur, via le processus de mise à jour qui n'était pas sécurisé.

Grâce à cette attaque de type man in the middle, il est possible de proposer une copie modifiée de Keepass à la victime. (Pour lui voler ensuite ses mots de passe)

Bref, même s'il s'agit là d'une attaque ciblée, vous devez faire la mise à jour en cliquant ici.

Source