Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Utilisez la mémoire de votre carte graphique comme Ramdisk pour du swap

Si vous possédez une carte graphique récente, il y a de fortes chances pour qu’elle ait une quantité de mémoire assez impressionnante… Et bien sachez qu’avec le support du MTD (Memory Technology Device) dans le noyau Linux, il est maintenant possible de mapper la RAM de votre carte graphique comme un périphérique de stockage standard, de le formater et de l’utiliser comme d’un disque temporaire pour par exemple y mettre votre SWAP…

Sur le wiki de Gentoo, les bidouilleurs ont décrit la procédure complète. L’astuce consiste surtout à déterminer l’adresse de la mémoire vidéo mais ensuite, c’est que du classique. Un petit modprobe pour charger le driver MTD, et avec un petit coup de mkswap/swapon, vous pourrez la transformer en partition swap classique.

L’avantage surtout, c’est que rien qu’avec 512 Mo de mémoire vidéo, qui vont évidemment bien plus vite que cette petite partition swap sur votre disque dur, ça peut vous donner un gain de performance non négligeable.

Alors attention quand même… car qui dit utilisation de mémoire vidéo, dit moins de mémoire pour la carte graphique évidement… Donc pensez quand même à vous garder un petit bout de mémoire rien que pour les usages graphiques normaux. En utilisant un driver VESA et en configurant le paramètre VideoRam dans votre config XF86 (X11), vous pourrez indiquer quelle quantité de mémoire vous pourrez utiliser. Attention, ça ne fonctionne pas avec le driver propriétaire de Nvidia mais par contre avec le driver nv standard, pas de souci…

Pour un usage standard d’interface graphique simple, 4 Mb sont suffisant mais pour du jeu, il faut revoir le calcul. Vous trouverez toutes les explications et méthodes de calcul à cet endroit…

Bon, j’avoue, je n’ai pas encore essayé l’astuce mais je sais que certains d’entre vous adorent repousser les limites de l’exploit just4fun ! Donc n’hésitez pas à nous faire vos retours messieurs les Indiana Jones du bidouillage !

Les explications :


IoT, réalité virtuelle, intelligence artificielle… Comment tirer le meilleur parti des datas ?

Le volume des datas en circulation explose…

20 milliards d’objets connectés prévus en 2020, 1,7 mégabytes de données créé chaque secondes par chaque individu sur Terre et 7,7 milliards d’abonnements à un téléphone mobile dans le monde en 2017 ont été enregistrés.
Les donnees circulent partout et leur flux est de plus en plus important. Je vous invite à aller checker cette infographie sur les datas c’est très intéressant.

En Savoir +