Skip to content
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Vice – Bienvenue à Psychopathe Land

Vice – Bienvenue à Psychopathe Land

Dès qu’un film parle de robotique ou d’intelligence artificielle, j’y prête attention… Et c’est le cas aujourd’hui de VICE, réalisé par Brian A. Miller dans lequel joue Bruce Willis. Ce dernier incarne Julian Michaels, un homme d’affaires qui a créé un genre de parc d’attractions ultime pour tous les psychopathes qui se respectent.

Il s’agit d’une ville peuplée de robots qui vivent, se comportent et pensent comme des humains. D’ailleurs, ils ont l’air en tous points humains… Et les visiteurs (vraiment humains eux) qui payent pour passer un moment dans cette ville, peuvent TOUT faire. S’amuser, réaliser des fantasmes, mais aussi violer, tuer, torturer et j’en passe…

Voyez le genre…

Tout se passe bien, jusqu’au jour ou un de ces robots prend conscience d’elle-même (oui car c’est une fille évidemment), s’échappe des griffes de ses attaquants et part en croisade pour arrêter ce délire…

Je ne suis pas sûr que ce sera le film de l’année (ça sort en janvier), mais je me pose une question… Est ce que si demain, je mets des clones robotiques de tous les connards que vous avez croisés dans votre vie, dans une forêt et que je vous donne des munitions illimitées pour tous les buter, résisterez-vous à l’envie de me dire « Non, non, massacrer des robots c’est trop méchant, j’ai une morale, y’a assez de violence comme ça, je dis stop« .

Oui l’idée telle qu’elle est présentée dans le film est moche niveau moralité, mais finalement, ça ou un Call of Duty, Battlefield ou GTA, je ne vois pas trop la différence. C’est juste que dans Vice, ce « jeu » est « tangible ».

Alors, buter des vrais connards, non. Mais buter des robots, copies de connards, c’est un peu comme accrocher une photo de son ennemi juré sur une cible de jeu de fléchettes. Ça défoule, et ça permet de faire sortir un besoin de vengeance qui s’il n’est pas exprimé pourrait l’être un jour de manière beaucoup plus dommageable. D’ailleurs, pas mal d’études sur les jeux vidéos le montrent, ce n’est pas parce qu’on joue à des jeux ultras violents qu’on est soi-même violent dans la vie. Au contraire, les joueurs ont tendance à être beaucoup moins frustrés et beaucoup plus équilibrés dans leur vie.

Bref, je ne sais pas pour vous, mais en attendant qu’un équivalent IRL ou jeux vidéo de VICE sorte pour de vrai, je vais commencer à préparer une liste de tous les blaireaux que je croise pour l’importer dans le jeu. Ah mais je suis con, ça va aller vite, j’ai qu’à exporter la liste de ceux que j’ai bloqués sur Twitter, ça m’en fera déjà un bon paquet ;-))

Source


NordVPN à moins de 3€/mois

-68% 3,3€/mois durant 2 ans

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

NordVPN a tissé une toile de serveurs dans le monde entier (plus de 5 500 dans 60 pays) permettant ainsi de se localiser dans la zone géographique de son choix. Vous avez envie d’un Anime japonais ou bien d’une exclusivité US ? Aucun problème. À vrai dire, vous pouvez même vous localiser en France en cas de déplacement à l’étranger.

En complément de cet impressionnant réseau, NordVPN a aussi développé la fonctionnalité SmartPlay qui permet d’accéder en toute sécurité aux contenus qui sont normalement inaccessibles. C’est un système de SmartDNS performant qui ne nécessite pas d’intervention complexe, vous profitez d’une connexion sécurisée et vous visionnez le contenu de votre choix en streaming sans vous prendre la tête.

Profiter de la promo