Loi Renseignement – Qui sont les menteurs ?


Voici un petit montage réalisé par Laurent Chemla qui fait le parallèle entre la surveillance de masse de la Loi sur le Renseignement et la surveillance de masse mise en place par la NSA.

Croire aux discours du gouvernement, c'est comme croire à la petite souris magique. Y'a un moment, faudra arrêter de nous prendre pour des cons.

Publié le lundi 4 mai 2015 par Korben Catégories

17 Responses to “Loi Renseignement – Qui sont les menteurs ?”

  1. yoananda dit :

    Ils te prennent pour un con … et … et tu vas faire quoi ? tu va râler sur ton blog ?
    Tu vois … c’est ça le soucis, c’est que ton avis, ils s’en moquent comment de leur premier cartable.

  2. Alborq dit :

    J’adore ce genre de justification… “pourquoi tu râle, il ne t’écouterons pas ! ne râle donc pas”. Laissons donc les dictature, le terrorisme ou tous autre problème de société, liberté, chômage, vie privé, santé, environnement, … beaucoup de sujet ou OUI le petit @korben que l’on adore ne sera pas écouté.. mais du coup doit t’on se taire et regardé faire ? la politique de l’autruche.. quel belle méthode a la française. Oui si on ne râle pas rien ne bougera. une voix ne serra pas écouté. mais si une majorité du peuple se réveillait pour réagir fasse au méfait de nos politique, les choses changerais peut-être mais NON.. fessons comme tu le dit. regardons sa de loin pour dire AMEN. le jour ou bébé Hitler sortira de sont lit pour monté une partie politique le FN serra devenue le gentil mais nous dirons AMEN ?

    Te rend tu seulement compte de se que cela entraine de ne jamais réagir ? Pauvre france…

    @Korben, Ne change pas <3

  3. cedmars dit :

    Je ne suis vraiment pas fan des vidéos où l’on coupe des interviews… on peut faire dire n’importe quoi à n’importe qui et je ne pense pas que cela joue en faveur de l’intéressé. Autant inviter les gens à regarder “citizenfour” et il feront naturellement le lien avec ce qui se passe en France.
    Je vous invite aussi à regarder l’interview d’Edward Snowden dans le “Last Week Tonight with John Oliver” (sur youtube) qui est marrante et donc passe plus facilement pour la plupart des gens.

  4. cedmars dit :

    Moi je m’en rappelle de mon premier cartable quel bel argument français, il ne faut pas croire que les français sont si “particulier”… c’est assez négatif et l’argument n’apporte pas grand chose, surtout que ca ressort pour tout… ouais il ne dise rien, ne font rien, c’est très français… ouais il ne font que la grève et que raler, c’est très français.

    Voila voila ! :) Un peu de positivisme malgré cette loi s’il vous plait ;)

  5. Sauf que les Américains font de bien meilleurs montages ;-)

    Selon moi, on a juste l’audace de vous dire clairement qu’on vous prend pour des imbéciles, alors que dans certains autres pays on joue encore au jeu du “Qui c’est qui pue du cul ? – Surement pas nous !”.

    En tout cas, je suis déçu de voir où ça en est le projet “Reboot la France”. La seule idée qui semblait bonne et commençait à embraser le web pour retomber comme un flan après la première pluie. Il aurait fallu faire un peu de suivi sur ce site, pas juste du buzz… Un acte clairement manqué qui en dit long sur les motivations.

  6. Subert dit :

    Cette video me fait penser aux diffamations que les amis de Mr le Pen font en agrégant des phrases pris en dehors de tout contexte

  7. EftA dit :

    Korben poste un article qui ne te “plaît pas” et tu fais quoi ? Eh bien la même chose que tu critique :).

  8. Korben dit :

    Râler, j’aime bien. Donc déjà, je le fais pour mon plaisir personnel. Puis après derrière le fait de râler, y’a aussi le fait d’expliquer. Pour expliquer à ceux qui lisent mon petit site, comment je vois les choses, ou je pense que ça fonctionne.
    Et peut être que si on râle tous et que tous ensemble, on tient le même discours, peut être que la prochaine fois, ils écouteront un peu plus. J’en doute aussi mais on peut rêve. Je suis assez utopiste, je sais.

  9. Ceb dit :

    Rever est la base de nombreuses concretisations, le jour ou on a plus ca, on pourra admettre qu’on a perdu la bataille.
    En attendant y a des gens qui sont assez “awesome” pour faire avancer le smilblic, meme lentement

  10. Ceb dit :

    En meme temps un eventuel mouvement ne peut reposer sur un editorialiste, sinon on coupe la tete et le mouvement s’effondre sur lui meme. Ils seront capable d’imposer une boite noire chez a peu pres n’importe qui, ce qui est une lame sous le cou de n’importe quel devellopeur de solution de messageries “securisé”.
    C’est un appel à baisser les bras et si l’etat a besoin de “silence” c’est que y a des magouilles en perpective, toujours nefastes pour le bas peuple.

    En ce qui conscerne le montage, je vois aucune sequences qui ont été detourné de leur sens originel, le montage s’appel “parralele” et se veut le plus court possible, ce qui est criticable quand on sait combien le sujet est technique

  11. Tom dit :

    Maintenant la question s’est, “Comment faire péter leurs fameuse boite noir”.

  12. Pouet12 dit :

    Pouet
    pouetpouet pouet pouetpouetpouet pouet pouetpouet pouet pouet …

    “Ou peut être fait avancer l’échéance de janvier…” NON !

  13. Seb Quiparle dit :

    Korben, je suis souvent sensible aux problématiques que tu soulève et aux arguments que tu apportes/partages, mais là, cette vidéo je la trouve complètement vide.
    On nous montre les français qui disent : “on a rien à voir avec les USA, on ne ment pas”
    On nous montre les américains qui disent : “on n’espionne pas”, puis “en fait si mais non c’est pas questcequejvoulaisdire”, on met un écran noir après ça en disant : “vraiment?”
    AUCUN argument, juste des techniques basiques et grossières de suggestion mentale. Naze.

    J’en profite pour rebondir un peu sur cette loi renseignement qui déchaine les passions.
    Tout est bien sûr une question d’angle d’approche, et c’est pour ça que je suis un très fidèle lecteur de ton blog. (car ton angle personnel est très souvent pertinent !)
    J’aimerais dénoncer la schizophrénie ambiante dont font preuve on va pas dire les français mais disons tous ceux qui s’indignent. Dans l’absolu, je suis d’accord, mais n’oublions pas que 90% des gens qui s’offusquent (si ce n’est plus) ont un smartphone avec geolocalisation activée, la synchronisation des contacts du smartphone activé (le tout l’est par défaut) et étalent leur vie sur les réseaux sociaux. Ils en ont la liberté, certes.
    Mais toutes ces personnes livrent quotidiennement et quasi complètement la totalité de leur vie privée à des sociétés privées, qui plus est américaines (google, apple, facebook, instagram, twitter, etc…). Donc moi, la lutte pour la vie privée, je suis d’accord, mais il faut prendre le truc globalement, comme le dénonce depuis longtemps la quadrature, toi-même korben et bien d’autres.
    A choisir, entre être espionné par mon gouvernement et des sociétés privées, ça me gène bien plus pour les société privées. L’agent moyen du gouvernement, je pense qu’il se fout de ma vie privée. Et qu’on regarde un peu plus après mon cul si je vais sur des sites jihadistes “par curiosité”, ma foi, je m’en remettrai.
    Ceux qui hurlent après la dérive sécuritaire du moment sont les même qui ironisent après chaque attentat en disant : “Comment se fait-il qu’ils ne l’aient pas su? Ils sont vraiment mauvais”, ce qui est d’une mauvaise foi absolue.
    J’ajoute que nos banques ont également accès à des données sur ce qu’on fait de notre vie TRES DETAILLES, et qu’il n’est plus à prouver qu’ils en usent et abusent allègrement en TOUTE IMPUNITE (le banquier qui reproche à quelqu’un de s’être acheté quelque chose de non indispensable (puisque acheté à la fnac) ou d’avoir fait un resto alors qu’il est à découvert, si ça c’est pas de la violation de vie privée je sais pas ce que c’est). En fait,, ils ont tous peur qu’on découvre leur historique de navigation privée sur YouPorn, je comprends mieux !

    Donc je suis d’accord, c’est mal. Mais bon, arrêtons un peu l’hypocrisie, notre vie privée est violée quotidiennement depuis bien longtemps !
    Pour une fois en plus, nous avons les outils techniques, pour qui s’intéresse, de la déjouer, et ça c’est une première! Bonne nouvelle. :)
    (je sais par exemple que ce que JE veux gardé 100% privé, ça le restera. Mais je me suis un peu investi techniquement pour m’y intéresser et maîtriser les outils qui le permettent)

    Pour finir, l’essence même des services secret est d’agir dans l’illégalité. Donc faire des lois pour des gens qui statutairement ne sont pas tenue de la respecter, c’est cool hein…. Un espion, ça espionne ! Et oui, c’est nouveau ça vient de sortir, je crois que je tiens un scoop.

    Ha si, une dernière chose : que notre gouvernement espionne complètement tout le reste de la planète, ça, oui, c’est acceptable, TOUT LE MONDE s’en contrefout. Mais nous, ha bah non alors, faudrait quand même pas déconner, tout le monde sait que l’ennemi c’est l’étranger, pas un bon français bien de chez nous quand même. Les êtes humain naissent libre et égaux, mais nous plus que les autres…

    Sur ce, joyeux Noël !

  14. Dolé dit :

    Je n’ai pas pu m’empêcher de répondre à ton commentaire, très pertinent! Je suis quasiment 100% d’accord avec toi, excepté bien sûr quelques points (sinon ben y’a pas de discussion!):
    – En soi, que le gouvernement ai accès à ces informations cela ne me dérange pas plus que ça, le problème viendrait des dérives éventuelles, dues à un changement de régime ou autre. Cela pourrait très bien être une pression de la part de Google pour récupérer quelques informations, ou des failles de sécurité trop coûteuses à réparer…
    – Le fait qu’un espion espionne (wahou) doit justement vouloir dire qu’il le fait dans l’illégalité, mais “couvert” par l’état. Dans ce cas, la ré-utilisation de preuves est difficile dans une action juridique, mais pourrait l’être dans un cas d’extrême urgence (terrorisme etc…). Le problème ici vient de l’indépendance et de la légalité des informations remontées (je ne parle même pas de la durée de conservation) réutilisables à tout bout de champ…

    Ce qui nous amènerait pour être tranquille à “combattre” ou “jouer” sur deux terrains: d’un côté ce qui ne peut avoir de conséquences et qui sera (ou est) publiquement publié comme le fait d’aimer tel groupe de musique sur facebook et de regarder minute papillon sur youtube, et d’un autre côté les recherches ou connexions sensibles. Ces dernières en soit, et en ce qui me concerne, ne sont pas illégitimes, mais selon ce que l’avenir me réserve qui me dit qu’on ne pourra pas me reprocher de s’intéresser au conflit Israélo-Palestinien, Syrien, ou tout simplement avoir des passions comme les armes de collection? Nous avons chacun des intérêts qui peuvent être utilisés contre nous (sauf peut être le faible d’esprit du village, qui se suffit à lui même).

    Voilà c’était juste ma petite participation à ce débat =)

  15. Choubiz dit :

    J’avance une supposition non un argument, mais c’est vrai je me laisse penser une chose pareil puisque visiblement tout le monde était au courant de l’agissement des personnages et qu’on n’a pas bougé.

    Qu’un projet de lois pré établi par Urvoas depuis pré de 3 ans dans les bureaux, et que les 3 projets de lois contre le terrorisme depuis 1 ans sont passé à la va vite sans qu’il y est remise en question et en décrédibilisant toute personne étant contre ce projet de lois.
    En plus d’une propagande qui n’est plus à prouver… pourquoi un evennement aussi grave ne pourrais pas venir d’un gouvernement ?
    Le fait de poser la question serait-il immoral ? Moi je crois pas.

  16. Seb Quiparle dit :

    Merci ! C’est agréable de savoir qu’on a été lu, et un tant soit peu apprécié ;)
    Et vive le débat !
    Pour les dérives éventuelles, je suis assein serein sur le fait que Google, malgré sa toute puissance, puisse faire pression sur le gouvernement français pour obtenir les données privées des citoyens français…. Il ne pourra pas ! Il n’en a d’ailleurs pas besoin, on lui donne tout, prémaché et prédigéré ;)
    Après, les dérives dictatoriales, argument que j’entends régulièrement, c’est là aussi l’argument pour faire peur (exactement comme le terrorisme pour les défenseurs de ce genre de lois) : SI un gourvernement totalitaire passait, houlàlà ils auraient accès à nos vies !
    Oui, c’est vrai. Sauf que la totalité des dictature de tous les pays qui en ont eu sont arrivé au pouvoir avant l’avènement d’internet, et a foutu tout le monde sous surveillance. Tout comme l’espion espionne, le dictateur dicte. Donc rassurons nous, si un dictateur vient au pouvoir, et que notre vie privée a été préservée grace à tous ces nobles combats, ça ne lui prendra pas 2 semaines pour changer la donne. Une poignée d’ordre plus tard et tout internet sera sous surveillance ! Comme en Chine ou ailleurs, et le fait d’avoir de “vieilles” lois qui l’en empêchent ne sera pas un problème. C’est l’idée du régime totalitaire. Il fait ce qu’il veut, quand il veut, où il veut !

    Pour finir, quand je vois qu’on n’arrive pas à mettre en prison les gars qui viennent de faire 1 an de Jihad en Syrie parce qu’ils déclarent qu’ils ont pas fait la guerre et qu’ils ont eu très peu de toutes les vilaines choses qu’ils ont vu là bas (on va même les aider, du coup), ni même à leur interdire le territoire français, quand je vois qu’un mec qui est sous surveillance active car il fréquente et participe activement à des forums extremistes et de recrutement ne peut pas être arrêté tant qu’il n’a pas commi une réelle infraction à une loi (acheter une arme et se faire gauler avec, par exemple), je me dis que c’est pas demain la veille qu’on va venir nous faire chier parce qu’on a fait des requêtes sur Ben Laden, puis sur des cocottes minutes, puis sur les exactions américaines dans tel ou tel conflit. Au pire, on aura un oeil un peu plus attentif sur nous, et cet oeil déclarera rapidement que non, on n’est pas un vilain méchant.

    La chose qui me dérange le plus dans cette histoire, histoire de pas passer pour le mec qui est pour, c’est l’augmentation du pouvoir de l’exécutif en outrepassant le judiciaire qui devrait être, sans jeu de mot, seul juge. C’est quelque chose qui m’avait déjà gonflé pour Hadopi, là c’est pareil. Et pas pour le risque dictatorial que ça serait, ce que je considère comme faux (pour les raisons évoquées plus haut), mais juste pour la remise en question du fondement de nos lois : l’exécutif juge, le législatif légifère, et le judiciaire juge. Point.

  17. Pouet12 dit :

    Tu peux poser la question, mais personne (même toi) ne pourra y répondre. C’est aussi une grave accusation, comment un gouvernement pourrait oser tuer des gens pour imposer un projet de loi ?

    Il est évident que le 11 Septembre n’était pas non plus très clair. Au début (l’éducation américaine d’Oussama Ben Laden, la stratégie de la guerre idéologique mené par George W. Bush sur le terrorisme), pendant (les usines Américaines et les armes Françaises sur le sol Afghan) et à la fin (la noyade expédié de Ben Laden). Mais quelles preuves pouvons nous avoir ? Mise à part des observations, des documents récupérés ici et là par Wikileaks, on a rien !

    Donc même si t’as raison, même si c’est un coup monté. Ce n’est même pas une idée à évoquer. On n’en sait rien et on ne sera rien.

Leave a Reply