Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Volunia – Le papa de l’Hyper Search lance son moteur de recherche.

Jusqu’à présent, toutes les initiatives censées concurrencer Google sur le terrain de la recherche, se sont avérées être molles du genou. Par exemple, qui parmi vous utilise Exalead, le FAMEUX moteur de recherche européen, censé nous sortir du joug américain ?

Bon, y’a bien Wolfram Alpha qui sort un peu du lot, mais qui propose surtout des petits gadgets qui font régulièrement parler de lui, ou encore Bing qui m’impressionne chaque jour de plus en plus, sans oublier des petits moteurs qui ont un côté très sympathique comme Lo.st (meta-moteur), IxQuick ou encore Duck Duck Go mais qui au final, utilisent Google. On tourne en rond.

J’ai bien remarqué, récemment, sur Google quelques changements importants en terme de résultats qui me font dire que la qualité baisse, mais on est loin de voir passer un autre moteur en pôle position dans le coeur des internautes.

Bref, tout ce blabla pour vous annoncer qu’un nouveau moteur sera bientôt lancé et que celui-ci, sur le papier en tout cas, à l’air très prometteur. Volunia est le bébé de Massimo Marchiori, un mathématicien et scientifique informatique italien, qui tenez-vous bien, est l’inventeur de l’Hyper Search ! Et c’est quoi l’hypersearch ? Et bien c’est un algo de recherche qui prends bien sûr en considération les « ranks » des pages seules, mais aussi et surtout les relations entre celles-ci. Massimo a inventé ça en 1997 et c’est ce que Google et les autres utilisent tous depuis. Pour la petite histoire, le nom de Marchiori est cité dans la thèse originale de Larry Page et Sergei Brin qu’on peut encore consulter sur le site de Stanford.

14 ans plus tard, Volunia est donc plein de promesses et Massimo promet un moteur qui ne sera pas un Google amélioré, mais qui proposera une perspective complètement différente des moteurs traditionnels. Mais MOTUS ET BOUCHE COUSUE, pour le moment, nous n’en saurons pas plus. En effet, Massimo a parfaitement conscience que s’il en balance trop, Google n’hésitera pas une seconde à développer un équivalent en quelques semaines avec une armée d’ingénieurs.

https://www.youtube.com/watch?v=-Ph9S2xeCSU

Si Volunia est plus pertinent que Google, reste à voir comment ce petit moteur arrivera à rentrer dans les habitudes de milliards d’internautes. Moi j’dis, c’est pas gagné !

En attendant, vous pouvez toujours vous inscrire à la bêta de Volunia.

[Source]


Salaire des développeurs : France vs Royaume-Uni : rester ou s’expatrier à l’heure du Brexit ?

Londres reste la première destination en Europe pour les développeurs du monde entier, qui sont désormais près de 360 000 à travailler dans la capitale britannique. Pour autant, les centres technologiques rivaux connaissent une expansion rapide. Maintenant que le Brexit a enfin été annoncé, la France parie qu’elle peut renverser la Grande-Bretagne de son statut de plus grande nation technologique d’Europe. 

Londres est dans une bataille avec d’autres villes européennes pour attirer ces travailleurs hautement qualifiés, et les données suggèrent également que les rivaux européens augmentent leurs effectifs technologiques à un rythme plus rapide, bien qu’à partir d’une base plus faible. Le nombre de développeurs à Paris a augmenté de près de 60% dans le même temps.

Depuis son élection, le Président Macron a séduit les entrepreneurs technologiques avec une série d’initiatives sous la forme d’allégements fiscaux, de subventions et de crédits pour la recherche. En mars 2018, il a promis d’investir 1,5 milliard d’euros dans la recherche en intelligence artificielle jusqu’en 2022. Cela a permis à la France d’ouvrir de nouveaux centres de recherches afin de rester compétitif sur différents sujets. Par exemple, le secteur du jeu vidéo a récemment explosé en France avec la création de nouvelles sociétés (Voodoo et leur 200M$ / 173M€ levés en 2018) et le développement de ses institutions (Ubisoft) qui permettent au pays d’avoir les meilleurs studios de création de jeu au monde. 

Toutefois, les rémunérations françaises proposées aux développeurs sont peu attractives. La société talent.io spécialisée dans le recrutement de profils tech a réalisé une étude en comparant les salaires des développeurs français, allemands et britanniques – selon leurs expériences et le type de poste. Selon les différentes données, la France arrive en bas de chaque classement en étant surpassée à chaque fois par sa rivale britannique. Cependant, talent.io rappelle que le coût de la vie n’est pas compris dans ses données et peut avoir un impact significatif sur le niveau de vie. 

Parier sur la vieille dame ou sur la startup nation? Désormais sortie du Brexit, le Royaume-Uni a quelques cartes à jouer pour rester dans la course de l’innovation et séduire les développeurs.

En recherche de poste ou curieux de découvrir de nouvelles opportunités ? Il est temps de juger par vous-même votre valeur sur le marché. Dans un secteur qui n’a jamais autant évalué, talent.io examine chaque opportunité pour ne vous proposer que le meilleur en France et à l’étranger.

CV, lettre de motivation, candidature ? Rien de tout cela n’est nécessaire, les entreprises postulent directement à vous et l’inscription ne prend que 2 minutes. 

En savoir + sur votre prochain Job