Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Vos données à la vitesse de l’éclair grâce au Thunderbolt

Cet article fait partie d’une série proposée par Macway.

Vous avez déjà testé l’USB 3.0 ou encore l’eSATA ? Vous êtes satisfaits, cela ne fait aucun doute, mais aimeriez encore plus de rapidité ?

Il est alors temps de se mettre au Thunderbolt avec des débits au minimum deux fois plus rapide que ce que vous aviez auparavant. En effet, le Thunderbolt inventé par Intel et proposé pour la première fois en 2011 sur les MacBook Pro, avait la capacité d’atteindre un débit de 10 Gbit/s.

Et depuis peu, la sortie du Thunderbolt 2 propulse ce chiffre à 20 Gbit/s. Pour avoir un lien de comparaison, l’USB 3.0 ne dépasse pas les 5 Gbit/s. Il est également à noter que le Thunderbolt n’est disponible que sur les cartes mères qui en disposent. Pour l’heure, aucune carte additionnelle n’est vendue sur le marché, permettant de doter les ordinateurs qui en sont dépourvus.

Par contre, maintenant cette technologie s’est largement répandue et on la trouve sur toutes les cartes mères PC récentes (en plus des Mac). Pour ceux qui ont besoin de périphériques de stockage externes avec un débit boosté pour transférer par exemple de la vidéo ou du son à la vitesse de l’éclair, voici une petite sélection d’appareil Thunderbolt présentés par Macway.

Thunder Duo : le Thunderbolt compact et accessible, oui c’est possible !

5

Le Neutrino Thunder Duo est un boîtier pour disques durs qui allie la connectique la plus rapide du marché à un format ultra-compact. Si le Neutrino Thunder Duo saura se faire apprécier de par son look très « Apple friendly » et un encombrement réduit, il ne fait pas pour autant les choses à moitié.

Grâce à sa double baie SATA, le Neutrino Thunder Duo peut accueillir 2 disques durs 2,5″ de 15 mm d’épaisseur ou 2 SSD, pour des débits fulgurants. Une fois formatés, les deux disques peuvent être configurés en RAID 0 (logiciel) pour exploiter les performances du boîtier au maximum (débits en lecture de plus de 700 Mo/s et plus de 600 Mo/s en écriture) ou en RAID 1 pour les utilisateurs privilégiant la sécurité de leurs données.

Enfin, le fait qu’il soit équipé de deux ports Thunderbolt autorise la connexion de périphériques en série. Vous pourrez ainsi connecter jusqu’à six périphériques Thunderbolt et même un moniteur en fin de chaîne. Privilégiez ce modèle pour les montages photo les plus exigeants et accédez à votre photothèque ultra-rapidement, même en nomade. Existe en 2 et 4 To avec disques durs standards et en 500 Go, 1 To et 2 To avec disques SSD.

Et jusqu’au 30/04, 10€ de réduction en plus de la promo en cours avec le code « KORBEN4 » !

 

Thunderbay IV : le bon compromis entre prix, capacité et encombrement !

1

Réputée pour la qualité de ses produits, la marque américaine OWC a toujours su se démarquer par sa capacité à proposer des solutions adaptées aux utilisateurs Mac. Le ThunderBay IV est un boîtier capable d’accueillir quatre disques durs configurés en mode RAID et pouvant atteindre des débits de 895 Mo/sec.

Le ThunderBay IV, doté d’un boîtier en aluminium résistant ainsi que d’un ventilateur, protégera les quatre disques durs internes tout en les gardant au frais grâce à sa dissipation de la chaleur de premier plan. Une façade de verrouillage maintient les disques sécurisés, afin que vous seul en ayez l’accès grâce au jeu de clés fourni. Les voyants d’état situés en façade vous informent de l’état d’activité de vos disques durs.

Ce modèle est à privilégier en cas de montages vidéos, gourmands en espace de stockage. Avec ses 4 baies, sa capacité maximale est de 16 To, suffisante pour gérer ce type d’activité.

 

Pegasus 2 : Et si vous optiez pour le Thunderbolt 2 ?

4

Le Pegasus 2 intègre la technologie Thunderbolt 2 avec ses débits théoriques pouvant atteindre 20 Gbit/s. Il s’agit donc clairement de la solution de pointe en matière de rapidité de transfert de données. Sachez que le Thunderbolt 2 est rétrocompatible et fonctionnera également avec le Thunderbolt 1.

Le Pegasus 2 s’adresse donc surtout aux professionnels de la création audio/vidéo/graphique, traîtant des données de très gros volume, en leur permettant d’accéder de manière transparente à sa puissance brute. Les professionnels Final Cut peuvent acquérir, monter et lire plusieurs flux ProRes 422 (HQ), ProRes 4444 ainsi que de la vidéo HD 10 ou 12 bits non compressée, tout en assurant la protection de leurs processus, enregistrements audio et autres précieux contenus multimédias.

Autre atout notable : l’utilitaire Promise intégré permet de gérer le Pegasus en toute simplicité. Celui-ci arrive d’ailleurs préconfiguré chez vous, afin que seul son branchement suffise à son utilisation. Le Pegasus 2 protège vos données grâce au stockage RAID de qualité professionnelle, avec prise en charge d’un large éventail de niveaux RAID et de la gestion automatique des erreurs. Existe en 8, 12, 18, 24 et 32 To.

Je vous recommande aussi la lecture des sujets suivants…

1SSD 500go le moins cher du web 2Amateur de photos ? Offrez leurs le meilleur du stockage 3Neutrino Thunder Duo: 10€ de réduc (code: KORBEN4 )
4Infos, News, conseils : Tout est dans le Blog Macway ! 5Pass Port : Découvrez le service de livraison 6Prise en charge de votre matériel en magasin

 



Surfshark : dévorez le Black Friday à pleines dents [bon plan]

— Article en partenariat avec Surfshark —

Aujourd’hui je vous partage un très bon plan à l’occasion du Black Friday qui arrive sous peu. En effet le fournisseur de VPN Surfshark s’est fendu d’une offre défiant pas mal de concurrents avec une réduction de 83% + 3 mois offerts. Vous payerez donc moins de 2.3€/mois durant 27 mois, TVA incluse, imbattable (ou pas loin) ! L’offre est temporaire donc pour sécuriser votre surf à moindres frais ne tardez pas !

Faisons un petit tour de l’outil pour les petits nouveaux qui ne connaissent pas encore Surfshark. Il s’agit tout simplement de l’un des VPN les plus solides du marché à l’heure actuelle. Pas forcément celui qui vient à l’esprit tout de suite, mais un outsider aux dents aiguisées qui commence à faire parler de lui en bien, et cela autant pour ses fonctionnalités que sa fiabilité.

Interface Surfshark

Le débit en download comme en upload est dans la moyenne des autres gros VPN du marché, ce qui vous permettra de streamer vos catalogues Netflix sans trop de soucis.

Surfshark possède actuellement autour des 3200 serveurs répartit dans 65 pays, chacun disposant de DNS privé et adapté au P2P. C’est moins que d’autres services établis depuis des années, mais la liste s’allonge plutôt vite (plus de 1000 ajouts rien que sur l’année en cours). À ce rythme il n’y aura plus de différence très bientôt.

Par défaut le protocole utilisé sera IKEv2/IPsec (que vous pouvez le modifier pour OpenVPN ou WireGuard si vous préférez). Niveau petit plus il propose également une fonctionnalité, nommée MultiHop, qui permet de se connecter via plusieurs pays afin d’augmenter la confidentialité et la sécurité. Il s’agit d’une option de double VPN, ce qui se ressentira forcément un peu sur la vitesse de connexion.

Surfshark IKEv2/IPsec

Je pourrai encore citer le bouton Kill Switch, le mode camouflage (qui brouille les pistes même pour votre FAI), le chiffrage des données via l’algorithme AES-256-GCM ou encore un système de liste blanche (split tunneling). Cette dernière est plutôt pratique pour les sites et applications qui ne supportent pas les connexions VPN (les applis bancaires par exemple), vous pourrez malgré tout vous y connecter sans avoir à couper/remettre en marche le VPN.

À ne pas négliger, l’interface assez minimaliste et très simple à prendre en main. Si vous n’êtes pas trop geek et/ou que c’est le premier outil du genre que vous utilisez, foncez ! C’est super simple.

Le MultiHop de Surfshark

Est-ce que je vous ai dit que l’offre vous permet en plus de connecter un nombre illimité d’appareils et sans limites de bandes passantes ? Que toutes les plateformes sont supportées (macOS, Linux, Windows, Android, iOS, FireTV, Apple TV, Chrome, Firefox, PlayStation …) ? Qu’il dispose d’un anti-pub/anti-tracker intégré ?

Niveau des paiements c’est plutôt complet aussi par rapport à certains concurrents. Vous pouvez régler via une CB classique (ou, mieux une carte Curve), PayPal, Amazon Pay, Google Pay ou encore les méthodes de paiements en ligne comme Sofort et Direct Debit. Petite cerise sur le gâteau, Surfshark accepte depuis quelques jours (fin novembre 2020) le paiement en crypto. Bitcoin, Ethereum, Ripple & co vous sont proposés via les services CoinGate et CoinPayments.

Bref pour profiter de l’offre Black Friday de Surfshark c’est par ici.

Encore merci à Surfshark de soutenir korben.info !