Draft-128x128.png

Cet article est une ébauche.
Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant :

  • Compléter l'article
  • Restructurer le contenu
  • Rajouter des illustrations
  • Créer des pages
  • Alerter dans les discussions si le sujet n'a pas lieu d'être et veiller à ce que la ligne éditoriale de ce wiki soit bien respectée

Le Matériel "Libre", C'est quoi?

Le matériel libre est tout aussi important que le logiciel libre, si ce n'est plus!

Le concept de matériel libre vient d'abord du monde de l'informatique, mais il s’étend à tout autre domaine touchant la vie humaine.

Si le matériel que nous utilisons dans notre quotidien est inaccessible, non documenté, si l'on ne peut le modifier en changeant une puce, en soudant un élément supplémentaire relativement facilement, si toute modification est interdite par l'entreprise qui le vends ou que cela casse la garantie de la totalité des pièces du produit, alors c'est le matériel (notamment par le biais des firmwares en matière informatique, mais pas seulement) qui "piégera" et contournera le logiciel libre et le monde du libre.

Bien au delà de l'informatique, le matériel libre s'impose comme la seule vraie alternative à l'industrie de masse, aux technologies périmées au bout de 6 mois soit à cause du marketing, soit à cause de l'usure volontaire et prématurée des produits vendus (obsolescence programmée).

Appréhender le matériel libre, c'est appréhender la possibilité de devenir sa propre usine, son propre fabricant d'objets, en se libérant des contraintes de la consommation obligatoire, de la publicité, de l'avant et après vente.

A terme c'est la reprise en main de la matérialité au sens très large (minéral, animal, végétal etc) dans un but d'une meilleure répartition des richesses, du respect de l’intérêt général et de l'auto-détermination des peuples qui devient possible, ce qui éviterait notamment des dangers comme la volonté d’intérêts particuliers pouvant amener au brevetage du vivant, voir à terme de notre propre ADN d’être humain. (Voyez ce documentaire montrant comment Monsanto veut breveter le porc (l'animal!) ainsi que Richard Stallman et Jean-Pierre Berlan sur les Brevets (sur le logiciel et sur le vivant) pour mieux comprendre la réalité du problème).

Certes, les matières premières restent indispensables, mais savez vous qu'il est par exemple possible de fabriquer du plastique à base de lait animal (vache, brebis etc) ou de végétaux ?
Regardez autour de vous, vous avez forcément déjà du plastique dans un objet dont vous ne vous servez plus. Avec une Broyeuse extrudeuse domestique, vous pourrez réutiliser le plastique de n'importe quel objet pour l'utiliser dans une imprimante 3D afin de créer l'objet de votre choix.

Le matériel libre permet de se libérer des obligations de la société de consommation, sans pour autant renoncer à obtenir ou fabriquer des objets de qualité.
"Libre", ne veut pas dire "gratuit" ni de "mauvaise qualité".
A l'inverse "Propriétaire" veut généralement dire payant, mais pas forcément de "bonne qualité".

L'inverse du Matériel libre peut être symbolisé par Apple (qui empêche de changer la batterie soi même, de modifier le matériel etc) ou le Cloud selon Google avec son ChromeOS et ses ChromeBooks.

L'aspect communautaire est très présent, ce qui est tout l’intérêt. Fini les services après vente surtaxés et qui n'offrent aucune solution. Avec le matériel libre, vous avez généralement affaire à des passionnés qui connaissent très bien le produit dont ils parlent étant donné qu'ils sont eux mêmes participants à l'amélioration du produit. Des "Fix Party" sont organisées par différentes communautés pour se rencontrer et améliorer son matériel en étant aidé et conseillé.

Attention, quelques notions à connaitre:

  • Il est important de comprendre:
    • Il ne faut pas confondre le matériel "libre" avec le matériel simplement "documenté". Les puces ARM en sont un excellent exemple. Très prisées par les bidouilleurs, nombreux sont ceux qui les qualifient de matériel libre ou matériel open source, mais en réalité l'architecture ARM est surtout très bien documenté mais pas libre. La licence de ARM n'est pas libre et la fabrication d'un processeur ARM se fait sous licence vendue à des industriels.
    • Le matériel libre, dans le domaine de l'informatique, ne peut pas encore totalement exister car de nombreux composants sont à la fois trop complexes (on travaille au niveau moléculaire, voir nanométrique) et trop couteux pour être construit par de simples hackers dans leur garage. Par exemple les schémas techniques des processeurs Intel, AMD, ARM etc ne sont pas disponibles et si ils l'étaient, une usine de Microprocesseurs coute plusieurs centaines de millions d'euros ce qui fait que ce n'est donc pas à la même portée que la reproduction d'un Arduino pour créer un Freeduino par exemple. Arduino lui même contient un Microcontroleur ATMEL AVR qui n'est pas libre. Hors, des fonctionnalités malveillantes peuvent exister dans les processeurs, et il n'y a actuellement pas de moyen de s'en prémunir, ni dans les processeurs, ni dans les autres composants complexes. Il est important de réaliser les grands constructeurs font en sorte de verrouiller de plus en plus le matériel, comme Intel (et d'autres constructeurs) le fait avec la puce TPM ou le Macbook de Apple, et que sans matériel libre, le risque de backdoors dans la puce est bien réel. Pourquoi pas bloquer votre souris tant qu'on y est? A l'inverse, le processeur OpenSPARC est réellement libre, les schémas techniques étant disponibles (même si vous n'avez pas l'usine pour créer un fork d'OpenSPARC, l'initiative est à souligner). On peut aussi parler de Milkymist (en) qui est basée sur le processeur LatticeMico32 qui est un FPGA, et qui a une approche plus libre du matériel comme le montre ce document. Néanmoins, la puce reste fabriquée par des entreprises qui ne sont pas contrôlées par la communauté du libre. Le matériel libre informatique est aussi primordial pour éviter d'en arriver à des puces bridées par exemple. Ayez conscience que les plateformes X86 et AM64 sont elles mêmes structurellement et matériellement pleine de "backdoorable" comme l'ont démontrés Jonathan Brossard (Toucan Systems) assisté de Florentin Demetrescu (EADS Cassidian) lors de la conférence Hackito Ergo Sum 2012 par une technique de backdooring hardware persistant (1, 2).
    • Il ne faut pas confondre le matériel libre avec du matériel gratuit. Bien sur, tout comme le logiciel libre, le matériel libre est axé sur le partage, l'échange, et donc une élimination totale de tout rapport marchand, ce qui signifie en d'autres termes: La gratuité. Mais, nous vivons dans un monde physique et économique dans lequel les matières premières, l'énergie pour fabriquer un objet, la main d'oeuvre, et bien d'autres couts essentiels ou annexes sont payants. Le matériel libre tends vers la gratuité dans un monde voué au commerce. C'est à chacun de le maintenir cette direction, afin que le matériel libre ne se transforme pas en matériel open source et finalement en matériel payant (car l'open source amène toujours à la logique marchande, étant dénué de toute l'aspect philosophie, économique et politique de la culture libre). Voyez cet article qui est une réflexion sur la gratuité contre la marchandisation totale et systématique de tout ce qui existe.
  • Il est important de rappeler que le hacking n'est pas quelque chose de mauvais. "Hack" veut dire "bidouiller" (au sens de bricoler pour comprendre et/ou se protéger, et non de nuire à qui que ce soit). On confonds trop souvent les "hackers" avec les "crackers", qui eux, manifestent clairement une intention de nuire, pour nuire, sans raison.
  • Le principe du DIY (Do It Yourself) est une partie intégrante de ceux qui créent ou travaillent sur du matériel libre. L'autonomie, l'indépendance, la liberté sont des buts que le matériel libre permet d'atteindre.

Liens en vrac:

"Matériel Libre" ou "Open Source"?

Le débat qui déchire la communauté du logiciel libre et du logiciel open source se pose aussi pour la question du matériel.

Matériel Libre ou Matériel Open Source?
Quelles sont les différences et comment choisir?

La encore, il est question de choix éthique, de réflexion sur la différence entre la technique pure (open source) et la technique dans un contexte humain beaucoup plus large (libre) avec une vision, un projet de société.

Un des exemples les plus marquants qui illustre la différence radicale entre le matériel libre et le matériel open source est illustré par l'imprimante 3D Makerbot:

Makerbot était l'espoir des défenseurs du libre. Elle réunissait autour d'elle toute une communauté de passionnés, jusqu'à ce qu'en 2012, la nouvelle Makerbot sorte.
Son nom: Replicant 2.
Sa licence: Fermée.
Son logiciel: Propriétaire.

La confiance était trahie. La stupéfaction, la colère et la déception se sont fait sentir dans la communauté. Et c'est bien normal: Le succès de la Makerbot s'est fait avec les retours d'expériences des développeurs et utilisateurs, les amélioration aussi, et avec le développement d'une communauté qui ont apporté leur aide gratuite, et surtout, sa base matérielle s'est développée à partir du projet RepRap qui est un projet totalement libre. Les développeurs de Makerbot ont donc été bien contents de travailler avec la base du travail effectué par la communauté de la RepRap, pour ensuite refermer la porte derrière eux...

Il est donc compréhensible que tout cet investissement humain qui finit par être enfermé a de quoi énerver les anciens participants au projet qui sont de fait écartés du jour au lendemain.
Certes, la Replicant 1 est toujours ouverte et toujours en vente, mais la réputation de Makerbot s'est faites aussi grâce à ses participants/clients sur un projet qui se prétendait libre et qui a finit par être enfermé.

Le projet Makerbot est donc un projet que l'on peut qualifier d'Open Source, et même de "Fauxpen source" (ou autres concepts comme l'Open core) au regard de ce qu'il s'est passé en 2012.

Pour plus d'informations, consultez Polémique : la nouvelle imprimante 3D de MakerBot a-t-elle trahi l'open hardware ? et L’impression 3D vend son âme.

Cet évènement pose d'ailleurs question sur le fait qu'au delà des licences d'un produit, il faut regarder qui dirige la communauté et quels sont ses engagements juridiques envers cette même communauté, sinon ce type de revirements auront lieu pour nombre d'autres projets. L'idéal étant une association ou une coopérative sur le principe d'"Une voix, un vote", avec un développement type Crowd, plutôt qu'une direction autoritaire et centralisée d'un projet.

Pour identifier un projet libre, un projet open source, et un projet fermé, voyez la rubrique "Logiciel Libre" ou "Open Source"? qui vous aide à vous poser les bonnes questions. Voyez aussi l'article Matériel libre ou matériel ouvert ? Open Source Hardware ou Open Hardware ? sur Framablog.

Informatique, Electronique et Multimédia 100% libres

Avec du matériel libre, changer d'adresse MAC physiquement ainsi que d'autres identifiants de son ordinateur sera possible. Transformer en profondeur votre matériel informatique sera possible.

L'anonymat total et la liberté totale (ou presque) en informatique et sur internet deviendront possible.

100% libre

Warning.gif WARNING: La rubrique "100% libre" recense tout ce qui se rapproche le plus d'un matériel 100% libre. Néanmoins, elle peut contenir du matériel qui n'est pas entièrement libre, qui tends à le devenir, ou qui pourrait l'etre. Soyez donc vigilant si vous cherchez du matériel 100% libre en consultant cette rubrique. Consultez les licences, les schémas techniques et les composantes annexes qui seraient éventuellement propriétaires mais nécessaires à un produit pour son fonctionnement total.

H-Node (fr): Le but du projet h-node est de créer une base de données de matériel afin d'identifier les dispositifs qui fonctionne avec un système d’exploitation entièrement libre. Le site h-node est structuré comme un wiki, dont tout les utilisateurs peuvent modifier ou insérer des contenus. Le projet h-node est développé en collaboration et en tant qu'activité de la FSF. (source). Le site regroupe notamment les rubriques hardware:

  1. Notebooks, netbooks, tablet PC
  2. Cartes wifi
  3. Cartes graphiques
  4. Imprimantes et multifonctions
  5. Scanneurs
  6. Cartes 3G
  7. Cartes son
  8. Webcams
  9. Périphériques bluetooth
  10. Cartes d'acquisition TV/Video/FM
  11. Lecteurs d'empreintes digitales
  12. Cartes ethernet
  13. SD card readers
  14. Modems et cartes ADSL
  15. RAID adapters
  16. Host Controllers

PC 100% Libre

Créer un PC 100% libre:

  • Communication (Wifi, Bluetooth, Ethernet, USB, Radio):
  • Souris: OpenOffice lance une souris à 18 boutons : l'ergonomie par l'absurde Dotée d'une mémoire interne de 614 Ko, elle permet de programmer et de stocker jusqu'63 profils d'utilisation, programmés et gérés grâce à un logiciel open-source qui sera publié au premier trimestre 2010. Il sera fourni avec les profils prédéfinis pour 20 jeux (World of Warcraft, Call of Duty... ) et applications. | Tag Souris sur Semageek.
  • Scanner:

En vrac:

  • Et pour les fous passionnés, rien ne vous empêche de créer votre propre mini PC en 8 bits.

Téléphone 100% libre

Créer un Téléphone 100% libre:

  • Openmoko Téléphone libre (matériel et logiciel) créé par OpenMoko, dirigé par Golden Delicious et fabriqué par FIC. Ce téléphone n'est pas encore totalement 100% libre. Certains firmwares restent propriétaires notamment ceux pour la partie téléphonie pure (puce gsm etc), mais des projets comme OsmocommBB, Replicant_(système_d'exploitation) et d'autres, travaillent à ouvrir ces parties. D'autres systèmes d'exploitations peuvent être installés sur le FreeRunner notamment Android on freerunner. !NOUVEAU!: Le tout dernier modèle est enfin disponible: L'OpenPhoenux (nom de code: GTA04) est vendu entre 449 euros et 666,66 euros. Vous pouvez l'acheter ICI et vous pouvez obtenir plus d'informations ICI (en) et ICI (fr).
L'aspect positif de cette "aventure" Open Moko (source):
  1. le simple fait que le Neo Freerunner existe est un miracle en soi
  2. des distributions de qualité sont sorties du lot
  3. il a ouvert la voie au matériel ouvert "grand public"
  4. une vraie communauté s'est crée autour de ce projets (et d'autres, satellites)
  5. la communauté a su exploiter cette ouverture pour surmonter les problèmes logiciels et même matériels
  6. le projet GTA04 va encore plus loin en reprenant un développement communautaire
A mes yeux, le GTA02 reste une formidable démonstration qu'un matériel libre est possible dans tous les domaines et que les avantages sont indéniables. Un "proof of concept" planétaire assez classieux finalement.
Quelques clarifications sur les différents modèles de ce téléphone:
  1. Le premier téléphone s'appelait le "Neo 1973" de OpenMoko/FIC. Son nom de code était GTA01.
  2. Le deuxième téléphone s'appelait le "Neo FreeRunner" de OpenMoko/FIC. Son nom de code était GTA02.
  3. Le troisième téléphone est un projet mort né. Jamais commercialisé. Il n'avait pas de nom. Son nom de code était GTA03.
  4. Le quatrième téléphone (actuel en 2012) de Golden Delicious s'appelle OpenPhoenux (pour Open Pho(n)e (w. Li)nux). Son nom de code est GTA04.
  5. OpenMoko = nom de l'entreprise (appartenant à FIC) = aussi nom du freerunner = GTA02. OpenMoko et FIC ne gèrent plus du tout le GTA04. Golden Delicious est seule en charge du projet, de la fabrication, des ventes et du service après vente.

  • USRP (Universal Software Radio Peripheral) ou Périphérique universel de radio logiciel est une carte électronique qui communique avec l'ordinateur par une connexion USB haute-vitesse pour interagir avec un logiciel de radio. La plateforme USRP permet d’être un terminal de communications mobiles très complet.
  • Rowetel propose du matériel téléphonique libre tant au niveau matériel que logiciel.
  • OpenBerry qui permet d'envoyer et de recevoir des messages courts.
  • BugLabs Module libre (matériel et logiciel) permettant d'utiliser téléphone, appareil photo, GPS, internet, etc | Tag Buglabs (fr) sur Gizmodo.

Créer son propre opérateur mobile privé:

  • OsmocomBB Projet d'ouverture des téléphones et puces GSM.
  • OpenBTS (en) (Open Base Transceiver Station) est un logiciel libre de point d'accès GSM permettant une compatibilité avec des téléphones GSM pour passer des appels sans utiliser les opérateurs téléphoniques mobiles existants. Il peut être utilisé avec un logiciel radio comme USRP, il se connecte une interface GSM air (« Um ») à n’importe quel téléphone cellulaire, sans qu’il soit nécessaire d’apporter la moindre modification au portable. Il utilise le logiciel de VoiP open source Asterisk comme PBX pour recevoir les appels, bien que d’autres logiciels puissent être utilisés. (Source: Owni.fr).
  • Le projet OpenBSC est destiné à implémenter une station de base et ainsi fournir une couverture GSM. À plusieurs occasions, les développeurs du projet ont ainsi fait tourner leur réseau cellulaire et transmis des appels gratuite grâce à l'utilisation de VoIP. OpenBTS est l'implémentation d'une pile GSM logicielle et peut également servir à réaliser des tests de sécurité sur les téléphones mobiles classiques. (Source: Sstic.org).
  • Bricolage : deux Raspberry Pi permettent de créer un réseau GSM sommaire: Le système développé par PA Consulting est simple : grâce à un petit logiciel nommé FreeSwitch permettant de faire passer des SMS et des communications par internet, la compagnie a réussi à créer son propre réseau mobile, permettant de mettre en contact deux smartphones sur un peu plus de 9m. Pas mal, vues les ressources à prix plancher investies par la société !. Le système utilise aussi OpenBTS (en).
  • Serval – Rendre les communications mobiles totalement libres (+ autre source): Mise au point par un chercheur australien, avec l'aide d'étudiants de l'INSA Lyon, l'application Android Serval risque de faire très mal aux opérateurs de téléphonie mobile (si un jour elle est adoptée en masse bien sûr). Il s'agit d'une appli qui fonctionne pour le moment uniquement sur les téléphones Android rooté et qui permet de créer un réseau Mesh entre les mobiles qui en sont équipés. Un réseau Mesh, c'est tout simplement un réseau maillé entre appareils, qui permet de se passer d'un noeud central (comme une antenne par exemple). Si le téléphone que vous cherchez à joindre est à portée du vôtre, Serval établira la communication directement. Et si vous êtes trop loin, votre communication rebondira d'appareil en appareil jusqu'à atteindre votre correspondant. Serval utilise le WiFi et d'après son concepteur, il exploitera bientôt les bornes Wifi ouvertes ainsi que les ondes GSM, ce qui risque de poser quelques soucis dans certains pays comme la France ou les fréquences sont réservées. L'intérêt de Serval c'est :

    • De se passer des opérateurs... Même plus besoin de carte SIM
    • De rétablir les communications dans les endroits où elles ont été coupées par une catastrophe naturelle (ou catastrophe politique...)
    • D'éviter toute écoute, toute censure et toute interception de données de la part d'un gouvernement.
  • Village Telco (en) (source) est une initiative pour construire à faible coût du matériel réseau communautaire de téléphonie et un logiciel qui peut être installé en quelques minutes n'importe où dans le monde. Pas d'opérateur téléphonique ou de câbles téléphoniques sont nécessaires. Le Village Telco utilise les logiciels Open Source de téléphonie sans fil les plus récents, et les technologies réseaux mesh sans fil et à faible coût pour délivrer la téléphonie partout et à prix abordable. Le projet se compose de deux éléments principaux:

    • Mesh Potato.
    • Le Village Telco entrepreneurs (VTE) Serveur.

Divers:

  • SigFox un opérateur pour connecter vos objets éléctroniques: SIGFOX a déployé son propre réseau en utilisant du très bas débit, qui permet de baisser le prix des communications à moins de quelques euros par ans, en utilisant la technologie Ultra Narrow Band (UNB), utilisant les fréquences longue portée (l’antenne serait capable de couvrir des cellules de 900 km2), gratuite et libre (68 MHz, 463 MHz et 868 MHz). L’entreprise compte étendre son offre aux particuliers avec une offre de 10€/an pour connecter l’ensemble de ses objets | Article détaillé sur SigFox.
  • Tag GSM sur le site Dangerousprototypes.com

PDA 100% libre

Créer un PDA 100% libre:

  • ODROID-A4 et ODROID-7 qui est un PDA hackable logiciellement et matériellement, créé par la société Hard Kernel qui a aussi créé des tablettes et des consoles de jeu.
  • Open Pandora, un UMPC libre sorti avec difficulté. Un projet mature qui mérite d’être soutenu par votre achat, à l'instar du téléphone OpenMoko. Voyez cet article et cet article. Pandora est aussi connu pour avoir sorti des consoles de jeu Open Source qui ont eu beaucoup de succès.

E-book 100% libre

J'attire votre attention sur le fait que les livres papiers restent le meilleur moyen de lire discrètement des livres. Dès lors que vous téléchargez un livre électronique, vous prenez le risque (même avec un logiciel libre) que le livre que vous avez téléchargez soit identifié. Ayez conscience que l'on peut un jour vous reprocher certaines lectures (même si vous n'approuvez pas leurs auteurs). Favoriser les livres papier et les petites librairies de quartier reste important, surtout dans notre société actuelle.

  • Voir aussi la rubrique Livre.
  • OpenInkpot est un système d'exploitation open-source et gratuit pour liseuses électroniques ; plus spécifiquement, pour les appareils utilisant un papier électronique à écran bistable, à haute-latence.
  • FBReader : le lecteur d'eBooks open-source et multiplate-forme: FBReader fonctionne sur de nombreux smartphones mais aussi sur Desktop. Compatible à la fois avec Linux, Windows, Symbian, Maemo, Meego, Mac OSX, FreeBSD ou encore Android (La liste est longue), il devrait beaucoup vous plaire. Pour couronner le tout, il est capable de lire de nombreux formats (epub, rtf, fb2, html, et .mobi partiellement) et reste gratuit.
  • Sigil 0.6 l'éditeur ebook open source: Sigil est un logiciel WYSIWYG dédié à l'édition et la création livre numérique (ebook) au format EPUB. Il est multi-plateforme (Windows, Mac et Linux), libre et open source sous licence GPLv3. Il permet l'importation des fichiers HTML ou des fichiers texte. Quelques fonctionnalités: Une nouvelle boîte de dialogue pour insérer des caractères spéciaux, des liens et des liens hypertextes...

Baladeur musical 100% libre

Créer un Baladeur musical 100% libre:

  • Lyre est un baladeur installé avec RockBox.
  • RockBox (firmware pour Lyre et autres baladeurs).

Boitier multimédia, HTPC 100% libre

  • Boxee (solution pas 100% libre).
  • Dreambox est le nom d'une gamme de démodulateurs satellite, TNT et Câble (modèle 7025) fonctionnant sous Linux, développés et commercialisés par la société allemande Dream Multimedia.

Jeu vidéo 100% libre

Il existe de plus en plus de jeux vidéos libres, et il est important de comprendre que le jeu libre est tout aussi important que le logiciel libre. Après tout un jeu est un logiciel de loisir mais un logiciel tout de même! Voyez l'article Des jeux non libres avec DRM sur GNU/Linux : bon ou mauvais ? parlant de l'arrivée de la plateforme "Steam" sur Linux.

Une plateforme sorte de clone de Steam libre (appelée "Tiggit") et même des OS qui permettent de jouer à des jeux Windows sur Linux comme le fait "Game Drift Linux" ou l'émulateur "PlayOnLinux" basé sur Wine, mais qu'en est il du matériel?

Internet 100% libre

Créer un Internet 100 % libre:

Photo et Vidéo 100% libre

  • Elphel est une caméra vidéo libre.
  • Apertus. "L'objectif du projet Apertus est de créer une caméra de cinéma puissante, libre et ouverte telle que nous, les cinéastes, aimons utiliser. L'idée d'employer à cette fin particulière une caméra Elphel est né en 2006, a trouvé de nombreux adeptes au fil des ans et a finalement abouti à ce projet communautaire nommé «Apertus» (du Latin: ouvert, libre, public) et à ce site web."
  • Appareils photos faits-maison:

    • The Battlefield: Appareil très original qui prend des photos en utilisant 3 pellicules de 35mm simultanément.
    • La Guillotine: Appareil avec 3 objectifs ultra grand-angles, prenant 3 photos à la suite sur la même pellicule.
    • The Jaws: Un appareil original par sa forme composée de 2 mâchoires qui s’ouvrent pour prendre la photo. Ce qui nous donne des photos aux bords dentelés.
    • Appareil à sténopé classique: Sinon si vous voulez recréer un appareil à sténopé plus « classique », ce site détaille la construction d’un appareil prenant des photos sur un film 35mm, ce qui nous donne des résultats intéressants encore une fois.
  • Fabriquer un projecteur à 5€ pour ordinateur portable, tablette ou smartphone: Voici un bricolage vraiment pas cher qui pourrait vous permettre d’avoir un projecteur, en utilisant votre ordinateur, votre tablette ou votre smartphone. Le projet que je vais vous présenter consiste basiquement en une boîte en carton sur laquelle vous aurez greffé une lentille de Fresnel, chargée d’agrandir votre image. Vous retrouverez toutes les étapes de ce bricolage en image à cette adresse. Bien entendu, ne vous attendez pas à un résultat équivalent aux meilleurs projecteurs HD du marché : l’image ne sera pas d’aussi bonne qualité, et la lumière n’est fournie que par votre ordinateur, tablette ou téléphone. Veillez donc à bien pousser à fond la luminosité et à projeter dans une pièce sombre. Dernier petit problème : l’image projetée est inversée comme dans un miroir. Ce qui veut dire que vous pouvez dire adieu aux films en VOST… Sauf qu’il est possible avec certaines cartes graphiques d’inverser façon miroir l’image :-)

Son et Musique 100% libre

  • Guitare Caméléon: Cette guitare électrique est un objet évolutif et adaptable, disposant d'une table d'harmonie interchangeable, permettant de transformer l'acoustique de sa guitare, non seulement de façon numérique, mais également de manière physique. La qualité d'une guitare est liée à la propriété physique des matériaux qui la compose, d'où l'idée de rendre ceux-ci en partie interchangeables].
  • Musopen est un projet de musique classique a la demande,. Les internautes demandent que soit joué une oeuvre classique de leur choix, les dons affluent ce qui permet qu'un groupe soit réuni afin d’interpréter l'oeuvre demandée à finalité exclusive du domaine public. Le concert est gratuit et sa diffusion numérique aussi. Vous pouvez aussi reprendre les partitions.

Robotique 100% libre

Electronique

  • Une société Fabless (sans usine, sans unité de fabrication) de semi-conducteurs est spécialisée dans la conception (ou le design) et la vente de puces électroniques. Par contre, la fabrication des puces elles-mêmes est sous-traitée à des sociétés spécialisées de fabrication de semi-conducteurs (appelées fonderies).

La Nouvelle Industrie, au delà de l'Informatique

Fabriquer tout soi même, ne plus être dépendant des entreprises, des services clients, des services après vente, des technologies fermées, comprendre ce que l'on utilise, le personnaliser, l'adapter précisément à nos besoins... Qui n'en a pas envie?

La nouvelle industrie se traduit par le fait de fabriquer soi même ses produits grâce à son "usine personnelle", de fabriquer petit, de fabriquer local pour son propre pays (Made in France, 100% Made in France, La Fabrique hexagonale, ACHETONS-FRANCAIS.net, MIF Expo, Qooq : fabrication d'une tablette made in France en images, « Origine France Garantie », mais à moitié seulement ? etc).

Usine personnelle

  • Usinette: Une usinette fonctionne sur le modèle du hackerspace : on aide ceux qui le souhaitent à ouvrir leur propre usinette.
Comme le hackerspace, ce n’est pas seulement un outil mais c’est aussi un lieu de diffusion des savoirs et de transdisciplinarité: l’usinette communique sur les travaux de ses adhérents et visiteurs.
Une Usinette tient à la fois du fablab et du hackerspace. Une Usinette n’est ni un atelier « clé en main », ni une petite usine franchisée qui proposerait systématiquement les mêmes machines. l’approche privilégiée est plutôt de mettre tout en œuvre pour permettre son évolution en fonction de besoins spécifiques locaux et s’appuyant autant que faire se peut sur des ressources (humaines, matières premières secondaires) disponibles à proximité. Dans une Usinette, adhérents, Utilisateurs s’impliquent pleinement dans le processus de production et transcendent ainsi leur statut de consommateur et travailleur. Libre à eux d’imaginer, de concevoir, de prototyper, d’améliorer pratiquement n’importe quel type d’objet ; voire même de le choisir parmi un catalogue de « biens-communs » qu’ils pourront être amenés à compléter en proposant de nouveaux usages, des améliorations, des documentations.
C’est un lieu de production et de partage de connaissance qu’une plateforme internet concourt à faciliter. Les objets et les machines sont protégés sous licence libre (par exemple GPL, eGPL ou Creative-Commons). Les objets et les machines sont protégés sous licence libre (creative-commons). Ce cadre juridique est nécessaire à l’exercice de cette liberté qui est la condition de la transformation, de l’évolution et de l’innovation de ce processus socio-technique.
  • TechShop: Les TechShops, sont de grands espaces (1500 m²) dont le principe fondateur est de rendre accessible et à bas coût tout un ensemble de machines, d’outils et d’équipements dédiés à la fabrication personnelle. Ils s’adressent aux inventeurs, aux bricoleurs, aux entrepreneurs, aux artistes, aux designers, etc. qui ne disposent pas d’ateliers de fabrication, de matériels, voire des compétences nécessaires pour réaliser leurs projets. Parmi les machines disponibles dans un TechShop on retrouve : des fraiseuses et des tours, des stations de soudage, de la tôle métallique et des matériaux de base, des perceuses à ruban, des machines à coudre industrielles, des machines à commande numérique pour traiter le bois et le plastique, une découpe laser, des machines pour plier les métaux, des imprimantes 3D, diverses fournitures, etc. Voir aussi cet article.
  • BarCamp: Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence (en) ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe pas de spectateur, tous participants.

Tutoriels, Articles, Boutiques

Francophones:

Anglophones:

Fabriquer vous même

Outils de production et matières premières

Allez voir ce qu'est une CNC, ainsi que l'électromécanique et la mécatronique.

Matériel 3D, Outils de Protypage rapide, Fabrication additive
  • Sites de fichiers 3D:

    • Thingiverse est un site de partage de design 3D. Ce site permet de partager l’une vos créations, et de part ce fait de voir les améliorations apportés par d’autres concepteurs.
    • Physibles de The Pirate Bay, est une section de P2P qui concerne les fichiers permettant d'imprimer des produits grâce aux imprimantes 3D.
    • Cubify est un site de fichiers 3D, géré par 3D Systems qui fabrique des imprimantes 3D non libres (et est partenaire de Dassault...).
    • 60 Excellent Free 3D Model Websites.
  • Gravure/Impression (Ecriture):

    • Egg-Bot est capable d’imprimer n’importe quel motif sur une surface ellipsoidale ou sphérique (une ampoule par exemple, une boule de Noel ou bien bien même une balle tennis si vous voulez!), elle permet sans s’en rendre compte de laisser libre cours à sa créativité et de s’autoriser n’importe quelle folie graphique: comme imprimer la recette de l’omelette sur un oeuf!
Matières premières

Les différentes matières premières:

Fabriquer et modifier soi même ses matériaux:

Secteurs de la nouvelle industrie

Transports

Habillement

Agriculture, Nourriture et Santé libres

En opposition à la volonté de breveter le vivant, de le marchandiser (notamment par les hybrides F1, par les OGMS, par la volonté de breveter le vivant comme l'expliquent Richard Stallman et Jean-Pierre Berlan, ou comme le montre le documentaire Monsanto veut breveter le porc (l'animal!) ou le documentaire Le monde selon Monsanto, etc), l'Agriculture libre est une véritable solution qui s'inscrit dans la logique du libre. Quant à la nourriture libre, elle est directement à l'agriculture libre, et la santé libre découle d'une agriculture et d'une nourriture libres et de qualité.

  • Permaculture, Végétal, Culture:

    • Open Source Ecology est un réseau (et un wiki) d'agriculteurs, d'ingénieurs et de donateurs qui a imaginé et créé le Global Village Construction Set, une plateforme technologique open source, à faible coût et à haute performance. Elle a été conçue pour permettre la fabrication artisanale des machines industrielles nécessaires à l'établissement d'une civilisation durable avec tout le confort moderne. Le GVCS facilite l'entrée dans l'agriculture, la construction et la fabrication artisanale. C'est comme un Mécano à taille-humaine constitué d'outils modulaires permettant de créer une économie diversifiée. Voir aussi cet article sur Framablog et cet article sur Nikopik.com.
    • Bitponics - Your Personal Gardening Assistant.
    • HarvestGeek -- Brains for your Garden.
    • Un robot Open Source pour s’occuper du jardinage à votre place appelé "Growerbot": La force de Growerbot est son ouverture extrême : constitué de composants libres (Arduino, capteurs de lumière, de température, d’humidité…), vous avez la possibilité de télécharger des profils de plantes en ligne. En gros : vous voulez cultiver des tomates ? Télécharger le profil adéquat, connectez Growerbot à votre système d’éclairage (si vous en avez un) et d’arrosage et laissez-le gérer vos plantations au mieux !
    • Seed Bomb: Créer sa Seed Bomb | Wikipédia (en).
  • Fabriquer ses gélules (avec "The Capsule Machine"): Etape 1, Etape 2.
  • Voir la rubrique Biohacking dans laquelle vous pourrez trouver des chromatographes et des spectromètres libres ou DIY.
  • Médecine:

    • Voyez la rubrique Domaine médical de l'article "Matériel libre" sur Wikipédia.
    • FreeMedForms : la médecine libre s’enrichit de deux nouvelles applications.
    • Medecine libre: Le site de promotion des logiciels libres dans le domaine de la santé en france.
    • Quand l'accès au code source est une question vitale Extrait: Découvrir qu’un problème cardiaque menace d’un jour à l’autre votre vie même est une épreuve que vous pouvez surmonter en faisant appel à un appareillage de haute technologie (pacemaker, défibrillateur…). Mais découvrir que cette technologie repose sur un code auquel on n’a pas accès, c’est comme le fait Karen prendre conscience que sa vie est à la merci d’un bug dans un code inaccessible….
    • Atteint d’un cancer du cerveau, il hack son dossier médical et lance une grosse opération de crowdsourcing.
    • Comment fabriquer un système d’eye-tracking pour pas cher: L'eye tracking (ou Oculométrie en Français...oui je sais...) est une technologie qui permet de suivre les mouvements de l’œil sur un ordinateur pour différentes applications médicales, évaluations psychologiques ou marketing...etc. Nommé Pupil, leur système se compose de 2 caméras USB à 20$, d'une LED et d'un filtre infrarouge, le tout placé sur une monture fabriquée avec une imprimante 3D. La première caméra filme ce que le patient voit, tandis que l'autre filme son oeil. (...) Le plus beau dans tout ça, c'est qu'ils ont tout documenté ici et que vous pouvez tout à fait suivre leur exemple pour mettre au point vos propres lunettes d'eye-tracking pour pas cher.

Energie libre

Rubrique Production d'énergie libre sur Wikipédia.

Ville en transition.

Documentaire "THRIVE" sur les énergies libres (Version longue).

Inventaire des énergies renouvelables (Plus de 55 types recensés et détaillées; toutes ne sont pas sans danger mais montrent que les sources d'énergies sont très nombreuses):

   1) LA HOULE DES VAGUES
   2) LE RESSAC LE LONG DES COTES
   3) LES COURANTS MARINS
   4) ENERGIE MARÉE MOTRICE
   5) L'énergie Thermique des Mer
   6) SURPRESSION OSMOTIQUE
   7) ÉLECTRO- DIALYSE INVERSÉE
   8) HUILE ALGAL
   9) GAZ ALGAL
   10) L'HYDROGÈNE
   11) L'OXYGÈNE
   12) Les ÉOLIENNES
   13) LE MOULIN A EAU
   14) LE BARRAGE
   15) LE FREINAGE DES VÉHICULES
   16) suspensions des véhicules
   17) ÉNERGIE THERMOÉLECTRIQUE
   THERMOÉLECTRIQUE P2
   18) LE CRAQUAGE DE L'EAU
   19) L'ENERGIE PHYSIQUE HUMAINE
   20) LA CHALEUR DU CORPS HUMAIN
   21) LA LAVE DE LA TERRE
   22) INCINÉRATION DES DÉCHETS
   23)CHALEUR COMPO. DÉCHET MÉNA.
   24)MÉTHANISATION DÉCHETS MENA.
   25)CHALEUR COMPO. VÉGÉTAUX
   26) MÉTHANISATION DE VÉGÉTAUX
   27) CHALEUR DE COMPO. EN STEP
   28) MÉTHANISATION EN STEP
   29) MÉTHANISATION DU FUMIER ET
   30) PLASTIQUES EN CARBURANT
   31) HUILES VÉGÉTALES RECYCLES
   32) LE BOIS
   33) LE VORTEX DES LIQUIDES
   34) LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE
   35) LA GÉOTHERMIE SOLAIRE
   36) LE CHAUFFE EAU SOLAIRE
   37) CENTRALE SOLAIRE A MIROIR
   38) LA TOUR SOLAIRE
   39) LA PILE BACTÉRIENNE
   40) LE PASSAGE DES VÉHICULES
   41) LA CHALEUR DU LAIT
   42) HYDROGÈNE PAR VÉGÉTAUX
   43)HYDROGÈNE ORGANIQUES
   44)HYDROGÈNE AVEC LA CÉRAMIQUE
   45)HYDROGÈNE AVEC DU MAGNÉSIUM
   46) ÉLECTROLYSE POUR MOTEUR
   47) MOTEUR STIRLING
   48) LA CHALEUR DES EAUX USÉES
   49) l'énergie piézoélectrique
   50) La chaleur des routes
   51) MOTEUR POP POP
   52) La capillarité
   53) pompe à eau solaire
   54) L'herbe en essence
   55) AIMANT PERMANENT
   56) façade aérothermique
   57) LE MVT DS LE RÉSERVOIR
   FUSION FROIDE AVEC L’E-CAT

  • Energie : dix solutions méconnues qui peuvent changer le futur (source):

    • 1. L’huile d’algue
    • 2. Le pétrole à base d’air
    • 3. L’énergie osmotique
    • 4. Le thorium ou l’atome vert
    • 5. L’énergie thermique des mers
    • 6. Les bactéries carburants
    • 7. Les bouées de récupération de l’énergie des vagues
    • 8. Les éoliennes entonnoirs
    • 9. Les aérogénérateurs volants
    • 10. Les films solaires de 3ème génération
  • Technologies méconnues pour la vie en autarcie (la liste provient du forum de Davidmanise.com, merci à ses participants; pour voir tous les liens et la liste réactualisée en permanence, cliquez directement ici, et allez sur l'index du forum pour découvrir d'autres topics sur l'indépendance énergétique et l'indépendance en général):

    • Eau:
      • Le distillateur solaire (un alambic improvisé): Pas besoin d'ébullition pour purifier de l'eau (merci David, kent1, Kilbith et plusieurs autres).
      • L'osmose inverse: On sait fabriquer des filtres qui ne laissent passer que les molécules d'eau (0,1 nm) (merci promeneur4d).
      • L'osmose directe: Une astuce pour potabiliser l'eau sans passer par l'étape de purification (merci Nimbus, David).
      • Le puits aérien et ses variantes modernes: condenseur radiatif ou à refroidissement actif (Peltier, etc); le piège à brouillard (merci Ascanio).
    • Hygiène, santé:
      • La désinfection solaire de l'eau (merci galileo).
      • La lampe à ultraviolets: Stérilisation par UV-C sans produits chimiques et sans contact (version portable).
      • L'électrochloration: Produit de l'eau de Javel avec du sel et de l'électricité (version portable).
      • L'effet bactéricide des ions métallique: Conservation de l'eau, poignées de porte auto-désinfectantes, etc (merci Ascanio et d'autres).
    • Plomberie:
      • La pompe à bélier hydraulique, la noria, la pompe à spirale actionnée par une roue à aubes: On peut relever une partie d'un cours d'eau sans apport extérieur d'énergie (merci gmaz87, lawrence, Wasicun, Ascanio, Mishkin).
      • Le thermosiphon: On peut faire circuler un fluide dans des canalisations sans pompe mécanique (merci Mishkin).
    • Génie climatique:
      • Le puits provençal / puits canadien: Climatisation et chauffage pour l'habitat passif (merci lambda et d'autres).
      • La pompe à chaleur: Le chauffage électrique résistif a un "rendement" de 100%, mais on peut faire encore mieux (merci Rosetta, Nimbus, Kilbith).
      • Les matériaux de construction à changement de phase: Permettent d'augmenter l'inertie thermique d'un bâtiment.
      • Les climatiseurs solaires: à évaporation, variante avec déshumidificateur solaire pour climats humides.
    • Énergie:
      • Le convertisseur thermoélectrique: Produit un peu d'électricité à partir d'une source de chaleur, sans pièces mobiles; versions portables ici et ici (merci lambda).
      • La pile à combustible: Comme un groupe électrogène, sans bruit ni pièces mobiles.
      • Le gazogène, la méthanisation, les biocarburants: On peut alimenter un moteur sans combustibles fossiles (merci piedsnussurlaterresacrée, Tengu).
      • Le procédé Fischer-Tropsch: On sait synthétiser de l'essence.
      • Le moteur Stirling: Un moteur à combustion externe, en circuit fermé (merci Karto).
      • Le générateur à ruban aéroélastique: Une éolienne sans hélice (merci Galileo).
      • Le moteur Fluidyne: Un moteur Stirling à piston liquide, facile à construire, utilisable comme pompe (pdf) (merci Karto, Ascanio).
      • La forge catalane: Alimentée en air par une chute d'eau, sans pièces mobiles (merci Ascanio).
    • Alimentation et cuisine:
      • La permaculture: Exploite les sols encore plus efficacement que l'agriculture industrielle (merci Phil, Moléson et d'autres).
      • La culture hydroponique: On peut même se passer des sols.
      • Le Rocket stove, l'autocuiseur, la marmite norvégienne: Pour cuisiner avec peu d'énergie (merci Kilbith).
      • Les fours solaires: à miroir concentrateur, à effet de serre (merci camoléon, ours38, Pierrot).
      • Le réfrigérateur à absorption de gaz: Produit du froid à partir d'une source de chaleur, sans pièces mobiles.
      • La lyophilisation: Conserve les aliments sans trop les dénaturer pendant 25 ans à température ambiante (merci Olcos, David et d'autres).
    • Divers:
      • Les calculatrices mécaniques: Elles résistent aux IEM :-).
      • Les radiocommunications "à l'ancienne" (radioamateurs et Packet Radio, CB, PMR446, LPD433): On peut communiquer sans recourir aux infrastructures commerciales (merci Ascanio). Voyez la rubrique Radio & Co du wiki.
      • Les anneaux astronomiques: Remplacent la montre et la boussole (par temps ensoleillé).
      • Le Dyneema/Spectra, le Kevlar: Des cordages 10 fois plus résistants que les câbles en acier, à masse égale.
      • Le tube de Ranque-Hilsch ou tube vortex: Produit du froid avec de l'air comprimé, facile à construire, sans pièces mobiles.
  • Open Source Energy est un projet qui a pour vocation de développer des solutions de production d’énergie propre sous licences libres et de façon collaborative (source). Il comporte notamment les projets:

    • ENERCAN v1 Module générateur, ayant pour mission d’assurer la transformation de l’énergie mécanique issue d’activités humaines (musculaire) ou environnementales (éolien, hydraulique…) en une énergie électrique viable et adaptable.
    • Le moteur stirling (projet) Générateur mécanique à cycle Stirling dimensionné pour être couplé au module ENERCAN. Les pièces sont terminées et devraient êtres suivies d’un premier montage et de tests. Ce moteur, basé sur un modèle de la fin du 19e siècle, a été pensé dans une optique de réplicabilité. A l’opposé des moteurs de ce type, le recours à des pièces de fonderie a été écarté et remplacé par des assemblages soudés.

Biohacking

Le mot bio-hacker est un néologisme construit à partir des mots biologie et hacker. Un bio-hacker est un terme qui décrit un individu expérimentant les propriétés de l'ADN et des autres aspects de la génétique, dans le cadre ou en dehors du cadre académique, gouvernementaux ou des laboratoires. Les bio-hackers sont comparables aux hackers informatiques dans leur approche ouverte de leur champ d'étude.
De la même façon, que l'avertissement du début de cette article wiki, il ne faut pas confondre biohacker, et biocracker. L'intention, l'éthique (ou l'absence d'éthique), la prudence influent sur le résultat pratique.
Néanmoins, des idéologies dérivées existent telles que le Transhumanisme et le Posthumanisme et supposent que le Biohacking est une étape pour la transformation voire le remplacement de l’être humain. Allez voir l'article "Pourquoi le futur n'a pas besoin de nous".

  • Découvrez les imprimantes nano 3D: Baptisée Nanoscribe, cette imprimante 3D utilise des lasers et des miroirs pour guider de manière précise le faisceau et ainsi polymériser le matériau sensible à la lumière utilisé pour fabriquer l'objet. Les explications techniques sont ici pour ceux que ça intéresse. Ce qui est impressionnant (en plus de la taille), c'est la rapidité d'exécution des impressions. Voici une vidéo filmée au microscope optique qui montre la fabrication en temps réel d'un vaisseau spatial de 125µm de long en moins de 50 secondes. | Article.
  • Créer un Bio Fab Lab:

    • Quelques conseils pour se lancer dans la biotechnologie de garage.
    • GENOTYP qui crée des kits de PCR open source pour les lycées.
    • GENSPACE à New York, est une association qui a aménagé un laboratoire biotech élémentaire pour permettre à des étudiants de bidouiller de la molécule.
    • BIOFAB (International Open Facility Advancing Biotechnology). Drew ENDY, son directeur est aussi président de la BioBricks Foundation. Il décrit ce laboratoire comme une plate-forme open-source pour la synthèse de briques biologiques élémentaires.

Organisation et financement

  • Banques P2P (privilégiez le Crowdfunding aux Banques P2P qui prennent des intérêts ce qui est mauvais pour la société en général, bien que le concept de Banque P2P soit bien plus intéressant que les banques classiques institutionnelles).

Maison autonome

Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité (article différent de cet article: ***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.***).

AUTARCIE: Habiter, se chauffer, se déplacer, manger, se soigner, s'equiper etc.

Open Source Ecology est un réseau (et un wiki) d'agriculteurs, d'ingénieurs et de donateurs qui a imaginé et créé le Global Village Construction Set, une plateforme technologique open source, à faible coût et à haute performance. Elle a été conçue pour permettre la fabrication artisanale des machines industrielles nécessaires à l'établissement d'une civilisation durable avec tout le confort moderne. Le GVCS facilite l'entrée dans l'agriculture, la construction et la fabrication artisanale. C'est comme un Mécano à taille-humaine constitué d'outils modulaires permettant de créer une économie diversifiée. Voir aussi cet article sur Framablog et cet article sur Nikopik.com.

  • Lumière/Eclairage:

  • Ecosystèmes autonomes (utiles à connaitre à titre d'exemple):

    • EcoSphere A mi-chemin entre l'art et la science, l'Ecosphère est un écosystème qui vit et se développe sous vos yeux. Animaux et végétaux s'y côtoient en harmonie, sans aide extérieure. Tout ce dont ils ont besoin, c'est d'un peu de lumière !!
    • Une expérience inédite: un scientifique s’enferme pendant 48h dans un bocal avec des plantes: Le Dr Ian Stewart, professeur de géosciences à l’université de Plymouth en Angleterre et présentateur TV et radio pour diverses émissions scientifiques, a décidé de s’enfermer pendant 48h dans un bocal hermétiquement clos de 30m3. Il avait pour seule source d’oxygène 160 plantes différentes (connues pour produire de l’oxygène rapidement, comme le miscanthus, le maïs Zeya et le bananier). (...) Une expérience similaire avait déjà été menée par Joseph Priestley (scientifique britannique, ayant notamment découvert l’oxygène) en 1772. Il avait démontré qu’une souris pouvait survivre bien plus longtemps dans une boîte pleine de végétaux que dans une boîte vide.
    • Enfermée pendant 53 ans dans une bouteille sans arrosage, la plante survit....
  • Divers:

    • Comment fabriquer votre lessive vous-même ?.
    • Deux outils du passé; le moulin a grains et le hachoir et 3 outils du passé (Lampe à pétrole, Marmite en fonte et un Arc) sur le blog "Le survivaliste" de Volwest.
    • Autarcies.com: Se préparer à la vie sans pétrole. Objectif : 5 ans pour être autonome.
    • Ekopedia est une encyclopédie alternative en ligne gratuite, écrite coopérativement (de type wiki). Ékopédia a pour objectif de fournir des connaissances pratiques, applicables ici et maintenant, pour qu'ensemble, nous puissions devenir plus autonomes et forger les bases nécessaires pour construire un monde meilleur. Voyez d'ailleurs la fiche Matériel libre de leur site.
    • Econologie est un site est divisé en 5 grandes parties : un portail d'informations, des forums, un annuaire, une boutique et des petites annonces.
    • Howtopedia (fr) est une plateforme collaborative (et un wiki) sur le savoir pratique et les technologies simples, c’est-à-dire des technologies qui ne demandent pas de machines complexes, sont faciles à expliquer et à mettre en oeuvre par des individus ou de petites communautés dans un objectif de développement durable et écologique. Les thèmes: Eau Energie Agriculture Sol Forêt Transformation des aliments Hygiène Santé Idées Micro-entreprise Petites productions Construction Assainissement Chauffage Refroidissement Cuisson Transport Communauté Mécanique Informatique Electronique Communication Déchets Recyclage Organisations.
    • Onpeutlefaire.com est le site de passage à l'action découlant du site Onnouscachetout.com. Il offre de nombreuses fiches techniques pour s'autonomiser et construire soi même ses produits d'autonomie. Il contient aussi un forum.

Autres liens