Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Mode sans échec sous Windows 8

Suite à un crash, vous avez besoin de démarrer votre tout nouveau Windows 8 en mode sans échec… Tout naturellement, vous appuyez comme un sourd sur la touche F8 au démarrage de l’ordinateur et vous tombez sur le menu suivant :

Vous pouvez réinitialiser votre install de Windows, lancer une réparation automatique, restaurer une sauvegarde… mais pas de trace du mode sans échec ! Mais où se cache-t-il ce coquinou ?

Et bien voici un petit tuto rapide qui explique comment activer le mode sans échec sur Windows 8 (appelé Safe mode en anglais).

Placez votre souris en bas à droite de l’écran. Là vous devriez voir apparaitre un petit menu. Cliquez sur « Search » (rechercher) puis entrez le mot « cmd » pour rechercher l’invite de commande MS DOS

Une fois trouvée, faites un CTRL MAJ tout en cliquant sur le cmd.exe. Cela aura pour effet de lancer l’invite de commande MS DOS en mode administrateur.

Entrez alors la commande : bcdedit /enum /v

Vous devriez alors voir apparaitre tout un tas d’informations sur les options de boot. Nous allons dupliquer l’une de ces entrées baptisée « Windows Developer Preview » et la renommer « Windows Developer Preview (mode sans échec) ». Prenez bien soin de recopier l’identifiant de cette entrée, en faisant un clic droit « Mark » suivi d’un « Copy » comme sur la capture ci-dessous.

Entrez la commande suivante pour procéder à la duplication :

bcdedit /copy {86ff8015-e24d-11e0-961e-d867e031ec3b} /d « Windows Developer Preview (Mode sans échec) »

Voilà déjà une bonne chose de faite. Ensuite, toujours dans l’invite de commande MS DOS, tapez « msconfig ». Une fois que msconfig est lancé, rendez vous dans l’onglet « Boot », sélectionnez l’entrée correspondante au mode sans échec puis cochez la case « Safe Boot » et sélectionnez le radio button « Minimal ». Faites OK puis redémarrez votre Windows.

Maintenant, lors du boot, vous devriez voir apparaitre cet écran qui vous propose un démarrage normal ou en mode sans échec.

Lancez le mode sans échec et taaadaaa !

 [Source]


Clavier Logitech K270

A seulement 31 €

Equipé du récepteur Logitech Unifying, un récepteur sans fil compact qui reste branché sur votre ordinateur portable (pas besoin de le débrancher lorsque vous vous déplacez) et permet de connecter votre clavier à des périphériques supplémentaires lorsque vous en avez besoin

Technologie de connectivité sans fil 2,4 GHz avancée de Logitech® d’une portée de 10 m et passage en mode de fréquence automatique.

Huit touches de raccourci.

Fonctionne avec 2 piles AAA.

En Savoir +



Installer le shell Bash (Linux) sous Windows 10

L’année dernière, ça ne vous a pas échappé, Bash a fait son apparition sous Windows 10. C’est pour moi, la meilleure chose qui soit arrivée à Windows depuis un moment, car ça permet de lancer des outils Linux et de développer ses propres scripts Shell directement sous Windows. Le pied !

Mais même si c’est parfaitement fonctionnel, il faut quand même…

Lire la suite


Plus de 60 idées pour votre Raspberry Pi

Nous sommes nombreux à nous être procuré un petit ordinateur Raspberry Pi pour nous lancer dans des projets de ouf malade… C’est très cool, mais à part le classique Media Center XBMC, qu’avez-vous fait avec votre Raspberry Pi ?

Si vous séchez niveau idées, voici une petite sélection…

Lire la suite


Une astuce pour rendre Windows 10 plus rapide

Si vous trouvez que Windows 10 est un peu lent, que vos applications ne se lancent pas très vite, que vos compilations prennent du temps, voici une petite astuce débusquée par Brominou pour accélérer le bouzin.

Cliquez dans la zone de recherche de la barre Windows et tapez le mot clé « Performances ». Puis cliquez sur « Régler l’apparence et les performances de Windows » …

Lire la suite


Changer d’adresse IP rapidement

Une petite astuce pour ceux qui ne connaissent pas. Comment changer d’adresse IP à la volée.
Il suffit d’en demander une nouvelle à son provider si celui-ci accepte les IP dynamiques. Pour vérifier que vos manipulation ont eu l’effet escompté, vérifiez quelle est votre adresse IP….

Lire la suite