Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Y’aura-t-il une enquête sur Christine Albanel ?

1354096186103c01c188bsu5 Vous allez devoir envoyer votre disque dur à Christine Albanel

Mes amis de chez Numerama m’ont bien fait marrer ce matin ! Ils proposent aux députés d’ouvrir une enquête parlementaire sur Christine Albanel afin de déterminer si oui ou non elle a un parti pris vis à vis des « lobbys culturels ». Bref, pour savoir si Christine n’est qu’un cheval de Troie des anti-internet ou si elle mène sa croisade seule…

Numérama a listé quelques indices qui devraient alerter nos députés… Voici un extrait…

  • En octobre 2007, alors qu’elle n’en a pas les pouvoirs, Christine Albanel fait du chantage à Free pour obtenir la fermeture d’un service d’échange de fichiers contre l’accès à la 4ème licence 3G.
  • En novembre 2008, peu avant le débat au Sénat, la ministre de la Culture ouvre un site de propagande pour défendre le projet de loi Création et Internet, Jaimelesartistes.fr. Le site compte de nombreux lobbys parmi ses partenaires, qui sont finalement (mal) masqués pour ne pas risquer la polémique. Certains des lobbys fournissent des contenus au site. D’autres participent peut-être à son financement.
  • Toujours dans la même période, le ministère envoie massivement des messages non sollicités aux internautes pour leur demander d’aller consulter le site de propagande. A l’appui du message, le ministère communique des évaluations chiffrées de l’ampleur du piratage, qui tous sans exception sont tirées d’études commandées ou réalisées par des lobbys de l’industrie culturelle. Ni le message ni le site ne le précisent.
  • Dans l’enceinte-même du Parlement, devant les sénateurs, Christine Albanel a repris les mêmes chiffres catastrophistes, sans préciser aux élus qu’ils étaient issus d’études mandatées par des groupes privés qui ont intérêt à voir la loi votée. Cette ommission a pu conduire les sénateurs à croire la situation plus grave qu’elle ne l’est en réalité, et à voter une loi qu’ils n’auraient pas adopté avec d’autres chiffres plus réalistes.
  • Lors du débat au Parlement et dans diverses interventions publiques, elle prétend que le retrait des DRM par les maisons de disques est un effort réalisé par anticipation du vote de la riposte graduée alors qu’il s’agit d’une décision mondiale prise par les maison de disques qui ont enfin réalisé que les DRM ne faisaient pas vendre plus d’albums, mais moins.
  • Non contente que la mission sur la lutte contre le piratage fut confiée au patron de la FNAC de l’époque, Christine Albanel a demandé à l’omniprésent professeur Pierre Sirinelli de diriger une mission similaire de concertation pour le filtrage du web 2.0. Or le Pr. Sirinelli a travaillé en 2007 pour le lobby français du disque à la rédaction d’un rapport préconisant le filtrage, ce qui devrait suffire à démontrer un conflit d’intérêt.
  • Elle feint d’ignorer totalement les problèmes graves posés par son projet de loi, tels que les risques d’accuser un innocent ou l’impossibilité pour une personne sanctionnée de prouver matériellement sa bonne foi.
  • Elle nie le fait que l’accès à Internet puisse être un droit fondamental en Europe qui ne peut être violé que par ordre d’un tribunal, quand même bien même les députés européens ne cessent de le répéter.

Bref, si vous trouvez la cause juste, alors rejoignez le groupe Facebook et bougez vous les fesses ! On verra si nos députés auront le courage de lancer cette « enquête »…


Soldes d’été: La barre de son

Le prix est aussi fou que le son de cette barre, 79,99€ au lieu de 149,90€.

l’enceinte pour faire morfler vos voisins, profiter de vos sessions de jeu ou de votre musique au mieux (160 watts). La marque LG c’est généralement du solide et du fiable, en plus celle-ci est plutôt design et grâce à son Bluetooth vous n’aurez pas de soucis de câbles tout moches qui trainent.

Le prix: 79,99€ au lieu de 149,90€.

En Savoir + sur ses caractéristiques