S’il y a un truc que je déteste lorsque je prends l'avion, c'est bien le passage aux contrôles de sécurité.


Par exemple, on te prive de ta bouteille d'eau alors que ton fils lui a le droit d'emmener son biberon. Peinard le marmot. M'enfin, ça fait marcher le commerce dans la zone réservée, et c'est ça qui compte.

On te demande aussi d'enlever ton ordi de ton sac alors qu'ils ont des machines qui passent aux rayons X les sacs et qui dans certains aéroports permettent même aux agents de sécurité de voir si t'as des poils pubiens ou pas.

On te demande d'enlever tes pompes et ta ceinture, et tu te retrouves la raie du cul à l'air, à cloche-pied en train d'essayer de remettre tes pompes pendant qu'un agent te pousse au cul parce qu’il y a encore 400 blaireaux comme toi à faire passer.

Et le pire, c'est quand ils fouillent Mini-moi qui hurle de peur, se demandant pourquoi un monsieur à moustache dans un costume mal taillé de policier municipal, équipé de gants en caoutchouc destinés aux touchés rectaux, le tripote palpe de partout. Ça énerve assez vite, j'avoue.

Mais peu importe votre goût pour le striptease, l'amour que vous portez à votre enfant et la taille de votre bulle personnelle, vous devez rester CALME sinon vous raterez votre avion ou pire vous irez en prison.

Bref...

C'est dans cet esprit de protestation qu'Evan Booth a voulu montrer que les contrôles de sécurité étaient ridicules et faillibles. Pour cela, il a acheté quelques produits disponibles dans un terminal d'aéroport après les contrôles de sécurité, à savoir une canette de soda, un sèche-cheveux, un magazine, un paquet de Mentos, des piles...etc et a fabriqué de véritables armes.

Comme vous avez pu le voir, ça explose et ça permet d'envoyer un projectile (une pièce de monnaie) à pleine puissance. Ça peut faire de sacrés dégâts, voire même tuer quelqu'un...

Mais Evan n'a pas limité son imagination à ce fusil puisqu'il a aussi conçu des nunchakus avec des magazines, une lanière en cuir et des magnets de la statue de la Liberté...

...ainsi que 2 modèles d'arbalètes avec entre autres choses des capotes, un sèche-cheveux, et un morceau de parapluie...

... une matraque avec des magazines, du scotch, du fil dentaire et une petite statuette pointue...

D'autres choses comme une sarbacane, un engin incendiaire ou un détonateur contrôlé à distance sont aussi visibles sur son site.

Evan Booth est un sacré McGyver et même si je n'imagine pas qu'un terroriste se donne tout ce mal pour balancer une pièce de 20 centimes ou un bout de parapluie dans le bide d'une hôtesse un peu désagréable, je ne doute pas que les têtes dirigeantes de la sécurité aérienne qui prennent déjà un malin plaisir à nous foutre à poil, feront tout ce qu'ils peuvent pour interdire les sèche-cheveux, le fil dentaire et les magazines dans les avions...

Arf !

Merci à Sami pour le partage !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin