Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Edito du 06/05/2019

Bonjour à tous,

Le tourbillon de la vie m’ayant emporté loin de mon espace édito, il est temps une fois encore de le mettre à jour pour vous donner quelques nouvelles.

Alors premièrement, je suis toujours autant occupé. Pas simple de tout faire tout seul ici et ailleurs. La publication de mon oeuvre « Libérez-vous de votre smartphone » m’a mobilisé pas mal et c’est un vrai succès alors je suis super content :). J’ai d’excellents retours et grâce à moi, certains ont réussi à diviser leur consommation de smartphone par 2 voire 3 pour les plus motivés. Bravo !

Mis à part cela, j’ai pris quelques jours de vacances à Paques et me revoilà avec la patate. Je prépare mes prochaines confs avec grand plaisir et bien sûr, je continue le sport (salle de gym, cardio uniquement). Je bosse aussi sur des projets perso d’envergure (héhé), et je me remets doucement à la crypto. Tiens, pendant que j’y pense, si vous voulez acheter mon bouquin en version numérique avec de la cryptomonnaie (peu importe laquelle), c’est possible. Contactez-moi par email ou message privé Twitter.

Voilà pour les nouvelles. J’espère que tout va bien pour vous et que le soleil vous met du baume au cœur.

Prenez soin de vous et à très bientôt.

J’ai adoré la saison 1 de Westworld, et je n’ai pas encore fini la saison 2, que voici voilà la bande annonce de la saison 3 qui sortira en 2020 sur HBO.

Apparemment Jessie Pinkman (Aaron Paul) a fini de consommer le stock de meth bleue puisqu’il commence à voir des robots avec une conscience et plus aucune loi de la robotique sous le capot…

Miam, ça promet.


Prévenir et gérer les cyber-risques un livre blanc gratuit pour tout comprendre

Préfacé par Korben

Avec l’augmentation de la présence des petites et grandes entreprises sur Internet, les risques en matière de cybercriminalité n’ont jamais été aussi élevés.Les grands groupes comme les PME sont dans le collimateur des cybercriminels et malheureusement, quand le couperet tombe, il est trop tard.La cybersécurité est donc un enjeu stratégique à ne pas négliger si l’on veut que l’entreprise perdure. Et il sera toujours plus coûteux d’intervenir après un incident que de manière préventive en anticipant les risques.

Ce livre blanc est donc un bon point de départ pour comprendre les risques auxquels vous êtes exposés et il saura vous donner les pistes pour prévenir les plus courants.

Télécharger gratuitement le livre blanc


Si vous voulez vous exercer à la détection de vulnérabilités sur des wallets crypto, notamment Ethereum, voici une application qui devrait vous plaire.

Il s’agit de Damn Vulnerable Crypto Wallet (DVCW), qui se compose d’une application desktop (Electron + Vue), d’une API Web (NodeJS / Express, SQLite et Web3) et d’une blockchain locale Ethereum (Truffle, Ganache-cli et des smart contracts écrits en Solidity) et qui permet de créer un wallet, d’en charger un à l’aide d’une phrase mnémotechnique, d’envoyer des transactions Ethereum, d’attacher un message à la transaction, d’activer de l’auth 2FA, de gérer plusieurs profils et d’interagir avec des smart contracts DVCToken & DVCTokenSale.

Les failles de Damn Vulnerable Crypto Wallet sont nombreuses et voici ce que vous y trouverez (en anglais) :

Insecure storage (weak ciphers and hashing algorithms, no integrity checking mechanisms)

Stored XSS to RCE

Outdated Electron version

Two-factor authentication bypass

Debug port open vulnerable to DNS rebinding

Protocol handler vulnerability (CVE-2018-1000118)

Log files in packaged app

SQL injection

Wallet takeover

Server-side JavaScript injection

Path traversal

CORS misconfiguration

No session management

Smart contracts vulnerabilities:

    Arithmetic misuse (Overflows and Underfows)

    Inadequate access controls

    Reentrancy

    Bad randomness

Amusez-vous bien !


Des chercheurs de l’Université de Cambridge ont réalisé une expérience intéressante puisqu’elle permet de déterminer l’effet que pourrait avoir une flotte de véhicules autonomes et communicants déployée sur nos routes.

Pour cela, ils ont équipé des voitures miniatures avec un volant capable de bouger les roues, d’un système de motion capture et d’un Raspberry Pi afin que celles-ci puissent communiquer directement via le réseau wifi.

Ensuite, ils ont modifié l’algo de changement de voies pour voitures autonomes afin que celui-ci puisse fonctionner dans un cadre coopératif. Cet algo décide tout simplement si la voiture peut / ne peut pas / doit changer de voie. Ils ont aussi ajouté une sécurité permettant d’éviter les accidents lorsque la vitesse se réduit. Enfin, un second algorithme permet de détecter s’il y a une autre voiture devant, et ainsi conserver une distance de sécurité suffisante.

Ils ont ensuite testé leur flotte de véhicules en mode « solo » puis en mode « coopératif », avec une conduite normale ou agressive. Et le résultat est sans appel.

En mode coopératif et conduite normale, la fluidité du trafic a été améliorée de 35%. Et avec une conduite agressive et coopérative, on monte à 45% d’optimisation.

Pas mal !

Source


UNIGI une start up éphémère pour sensibiliser sur le traitement des déchets

Derrière UNIGY, les innovations du gaz pour valoriser nos déchets

En France, chaque individu produit 437 kg de déchets par an, soit 8,4 kg par semaine, un chiffre méconnu puisque 60% des Français sous-estiment leur production de déchets d’après une enquête d’opinion. Leur traitement représente un enjeu complexe et de taille pour les territoires, qui devront réduire de 50% leur enfouissement à l’horizon 2025.

Pour sensibiliser le public sur les technologies utilisées pour le traitement des déchets, GRTgaz développe UNIGI car il est possible de transformer en énergie ces gisements de déchets et d’effluents.
UNIGI est destinée à révéler et soutenir une filière française d’avenir (startups, PME, collectivités, acteurs des déchets, pôles de compétitivité, industriels) engagée dans le développement d‘une nouvelle génération de gaz renouvelables ou bas carbone, produits localement, pour accélérer la transition écologique.

Pour découvrir UNIGI c’est ici


À découvrir

Si vous ne connaissez pas la technique Pomodoro, laissez-moi vous la résumer en quelques lignes. Cette méthode de gestion de temps date de 1980 et permet de rester au taquet dans votre travail, surtout si vous bossez sur ordinateur.

Le concept est simple. Il s’agit de fractionner son temps de travail en période de 25 min entrecoupées de 5 minutes de pause. Attention, quand je dis « pause », je ne veux pas dire pause devant l’ordi. Je veux dire, vous lever, vous étirer, aller boire un verre d’eau, prendre l’air, marcher un peu…etc.

Cela permet de rester énergique tout au long de la journée sans se laisser entrainer dans une espèce de coma de notre conscience face à l’ordinateur.

Pour suivre cette méthode du Pomodoro, il existe de nombreux logiciels qui permettent de garder le rythme.

Sous Mac, j’utilisais jusqu’à présent Be Focused que je trouve pas mal puisqu’il fait aussi office de time tracker (suivi de vos tâches).

Et là je découvre que sous Windows, Linux et macOS, il existe un logiciel open source baptisé Pomotroid qui est lui aussi très complet et totalement gratuit.

Si des périodes de 25/5 ne vous conviennent pas, vous pouvez bien évidemment paramétrer tout cela à votre guise. Et un son + une notif vous alertera lorsque votre temps est écoulé.

Les plus réfractaires au changement diront que c’est pénible d’être « dérangé » toutes les 25 minutes, mais testez et vous verrez bien. Si vous êtes stressé, c’est certain que ça vous énervera de devoir aller marcher 5 minutes pour vous détendre, mais en adoptant cette gymnastique, votre corps et votre stress vous diront merci. Et ne vous inquiétez pas, ce n’est pas 5 min de break qui vous fera perdre le fil de ce que vous étiez en train de faire.

Pour ma part, ce que je peux vous recommander aussi c’est de segmenter vos tâches du jour en pomodoro afin de ne pas laisser votre journée dériver.

Fixez-vous 10 tâches Pomodoro (donc 10 tâches de 25 min) maximum dans la journée. Fractionnez ensuite vos tâches en Pomodoro… Par exemple, répondre à mes emails : 1 pomodoro. Chercher un nouveau template pour mon site : 2 pomodoro. Debugger tel ou tel script : 3 pomodoro.

Dites-vous qu’au-delà de 3 pomodoro, c’est trop et que votre tâche doit être fractionnée en sous-tâches. Par exemple, si vous devez rédiger une présentation PowerPoint et que vous estimez que cela vous prendra 12 pomodoros (soit environ 5h de boulot), vous pouvez découper vos tâches comme ceci :

  • Définir un plan – 2 pomodoros
  • Rédiger le contenu – 3 pomodoros
  • Chercher des illustrations – 3 pomodoros
  • Relire et corriger – 1 pomodoros
  • S’entrainer à dérouler la présentation – 3 pomodoros

Et voilà. Cela vous permettra d’alléger vos tâches quotidiennes et donc de réduire votre stress. Dites vous aussi qu’au-delà de 10 pomodoros effectués par jour, c’est bon, vous en avez fait assez pour la journée. Cela permet d’éviter de déborder salement sur la fin de journée / le soir, et de se fatiguer pour rien en étant totalement inefficace.

Car oui, il vaut mieux 5h de boulot effectué avec passion et dans la joie que 10h de boulot dans la douleur, la fatigue physique et l’épuisement moral. Et vous verrez, l’un dans l’autre, en vous organisant comme cela, vous réduirez la procrastination et vous vous laisserez moins embarquer dans des tâches non prévues. À 10*25 min de tâches + 5*10 min de break, cela vous fait 5h de boulot, ce qui sur une journée de travail de 8h vous laisse 3h de souplesse pour gérer les urgences, les réunions, les mails importants, les gens qui vous demandent des services…etc., le tout sans perdre la maitrise de vos journées. Sans basculer dans la « déborditude » qui vous mènera au surmenage.

Après chacun fait comme il veut / peut, mais je sais que cette technique est efficace si vous avez un peu de volonté et que vous aimez vous organiser en amont.

Si ça vous dit d’essayer ma technique, vous pouvez télécharger Pomotroid ici. Et n’hésitez pas à me donner des news / vos techniques, j’aimerais savoir si ça vous a aidé.

Source


Si vous êtes du genre tête en l’air que vous égarez parfois vos clés USB, voici un logiciel gratuit assez ancien, mais qui fait bien son boulot et qui vous permettra de copier automatiquement sur votre disque dur, l’ensemble des fichiers présents sur les clés USB insérées dans votre ordinateur.

Le logiciel portable USBFlashCopy détecte l’insertion d’une clé ou d’un disque externe, et lance automatiquement une copie de sauvegarde. Pratique pour ceux qui ne pensent jamais à synchroniser leurs clés USB.

USBFlashCopy est comme je le disais gratuit, mais si vous voulez jouer les filous et provoquer des copies de clés de manière silencieuse, il faudra payer une petite licence de 9,95 $.

À télécharger ici.


Mes gazouillis

How the United States threatens our security | kowabit https://t.co/fvsN0j2ddy #kbn
Slack Bug Allows Remote File Hijacking, Malware Injection | Threatpost https://t.co/ENglhqjplQ #kbn