Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Besoin d’un hébergement pour ton site web ? Clique-ici ! (partenaire)

Parfois, il arrive que des pages web disparaissent à cause d’un serveur HS ou soient profondément modifiées. Et on se dit « Groumpf, j’aimerai bien lire ce contenu« . Evidemment, vous connaissez déjà tous le site WayBack Machine qui n’est ni plus ni moins qu’une formidable machine à voyager dans le temps pour justement retrouver ces contenus.

Mais il y a encore plus pratique : L’extension Web Archives dispo pour Firefox, Safari, Opéra et Chrome.

Cette extension vous permet de retrouver en un clic des versions archivées et mises en cache des pages web. Plusieurs sources d’archives et de caches sont proposés comme Yandex, Google, Archive Today, Bing…etc. Et vous pouvez évidemment les choisir ou en ajouter via les paramètres :

Notez qu’une fois installée, vous pouvez y accéder via l’icône ou d’un simple clic droit sur un lien à retrouver.

Bref, une petite extension qui ne paye pas de mine mais qui vous fera gagner un temps précieux si vous aimez vous plonger dans les archives poussiéreuses d’internet.

Plus d’infos ici sur la page Github.


Salut les amis !

Alors aujourd’hui, je vais vous parler de la retranscription audio à l’aide Whisper, un super outil qui utilise de l’intelligence artificielle.

C’est génial si vous voulez créer des sous-titres pour vos vidéos ou si vous voulez proposer une version textuelle de votre podcast. Vous pouvez ainsi utiliser la retranscription audio pour toute sorte de contenu, comme des films, des séries, des animés, etc. C’est super pratique et vraiment efficace. J’ai été bluffé !

Merci aux Patreons sans qui cette vidéo n’aurait pas vu le jour. Rejoignez nous !!!

hisper


Voici une astuce qui va vous faire plaisir si vous êtes l’heureux propriétaire d’un Mac M1 ou M2, c’est-à-dire avec une architecture à base de processeurs ARM (Silicon).

Cela peut donc poser des problèmes de compatibilité avec certains logiciels et outils en ligne de commande. Du coup pour contourner ce problème, Apple a développé l’émulateur Rosetta, qui permet d’exécuter les applications non compatibles (pour architecture Intel quoi…) sur cette architecture ARM. C’est cool, mais évidemment, c’est moins performant donc il vaut mieux choper une version native de vos outils pour Silicon.

M’enfin, si je vous parle de ça, c’est parce que je passe ma vie dans le Terminal et parfois, certains outils fonctionnent mal également à cet endroit. J’avais trouvé un moyen de lancer un terminal.app en mode de compatibilité Rosetta, mais Apple a bloqué la possibilité de dupliquer l’application Terminal.

Tant pis, j’ai trouvé une autre solution que je vous présente et qui est assez simple. Cela se passe au niveau de votre fichier .zshrc. Pour rappel, ce fichier de configuration est utilisé par le shell ZSH sur les systèmes d’exploitation Unix / Linux, et donc macOS.

Il est consulté à chaque fois que ZSH est lancé et permet de personnaliser les paramètres et les comportements de ZSH selon vos préférences. Cela permet par exemple de changer le look de l’interface de commande, d’ajouter des alias ou encore des chemins d’accès. Si vous n’avez pas de Shell ZSH sur votre macOS, vous pouvez l’activer par défaut en lançant un terminal et en tapant cette ligne de commande :

chsh -s /bin/zsh

Nous aujourd’hui, on va ajouter ces fameux alias pour pouvoir avoir un terminal compatible ARM ou INTEL à la demande. Ouvrez à nouveau un terminal sur votre Mac, et lancez la commande suivante pour ouvrir le fichier de config :

nano ~/.zshrc

Ajoutez ensuite les 2 alias suivants dans le fichier, à la fin de celui-ci :

alias arm="env /usr/bin/arch -arm64 /bin/zsh --login"
alias intel="env /usr/bin/arch -x86_64 /bin/zsh --login"

Comme vous pouvez le voir, je crée donc 2 alias : arm et intel qui vont permettre de changer l’architecture utilisée par votre terminal zsh. C’est aussi simple que cela. Voici ce que ça donne :

Sauvegardez et quittez (CTRL+O puis CTRL+X). Et relancez votre terminal.

Maintenant, vous n’avez plus qu’à taper la commande « intel » pour basculer sur une architecture x86_64 et à taper « arm » pour revenir à une architecture arm64. Et pour vérifier le type d’architecture sur laquelle vous êtes, utilisez simplement la commande :

arch

Ça reste une bidouille pour contourner une limite débile imposée par Apple, mais j’espère que ça vous aidera.


Les dinosaures n’avaient pas Internet et des outils comme Asteroid Launcher, mais si ça avait été le cas, ils auraient pu s’amuser à se faire peur en simulant l’impact d’un objet de plusieurs mètres ou kilomètres venant s’écraser sur leur village.

Cet astéroïde qui a provoqué leur extinction il y a 66 millions d’années, avait une taille d’environ 10 à 15 km de diamètre et sa vitesse était estimée à environ 20 km/s lors de l’impact. L’onde de choc causée par ce gros caillou a été si puissante qu’elle a causé la mort de la plupart des formes de vie sur Terre à l’époque.

Asteroid Launcher est vraiment bien foutu, car vous pouvez choisir le type d’astéroïde (en fer, en roche, en or…etc.), sa taille, sa vitesse et son angle d’attaque. En plus de l’impact bête et méchant qui tuera tout ce qui se trouve à l’endroit du cratère…

L’outil vous montre également différents aspects souvent « oublié » comme l’onde de choc, la boule de feu de l’impact, le vent qui serait produit, et éventuellement le tremblement de terre qui en résulterait.

Pour votre culture générale, sachez qu’il y a également eu des impacts d’astéroïdes plus récents qui ont causé également des dégâts importants. Par exemple, en 1908, un astéroïde est tombé en Sibérie, à Tunguska en Russie, causant une onde de choc qui a dévasté une région de 2 000 km2. Les scientifiques (et Fox Mulder) estiment que l’astéroïde avait une taille d’environ 40 m de diamètre et qu’il voyageait à environ 15 km/s lors de l’impact. Cet astéroïde est tombé dans une zone peu peuplée, ce qui a limité le nombre de victimes… Heureusement.

Impressionnant non ? Bon, là j’ai un peu abusé avec un astéroïde de 1,5 km de large tombant sur Clermont-Ferrand, mais c’est pour les besoins de la démo. Mais ce site donne une estimation des dégâts, des morts, le rayon de l’impact et le compare même avec d’autres événements de ce genre qui auraient pu se produire.

Rassurez-vous, ce que je viens de simuler arrive en moyenne tous les 20 millions d’années. Donc ça peut être ce soir ou dans 10 millions d’années, on ne peut pas y faire grand-chose. L’avantage c’est qu’on aurait surement un jour de congé le lendemain ;-))

Selon les estimations, il y a environ 1 million d’astéroïdes de taille supérieure à 1 km de diamètre qui se baladent dans le système solaire et qui seraient une menace potentielle pour la Terre. Mais seulement 20 000 d’entre eux ont été détectés et sont étudiés à ce jour… gloups.

Et si vous aimez les catastrophes plus nucléaires, ça se passe par ici.

Merci à Letsar pour le partage !


Avez-vous déjà entendu parler de LiveboxMonitor ?

Non ?

Alors, permettez-moi d’arranger ça 😉 Il s’agit d’une application que j’ai découverte récemment et qui va faire plaisir aux propriétaires de Livebox Orange (pour peu qu’on soit vraiment « proprio » de ce truc).

C’est un soft avec interface graphique qui va vous permettre de visualiser et contrôler tous les appareils qui se connectent à votre Livebox. Ainsi, vous allez pouvoir suivre en temps réel les statistiques de trafic réseau, voir les appareils actifs ou inactifs connectés, lire le journal des événements d’un appareil connecté spécifique, mais également de contrôler l’état de votre WiFi ou encore de gérer un ou plusieurs répéteurs WiFi Orange connectés.

Au sein de Livebox Monitor, vous pourrez par exemple personnaliser les noms des appareils, visualiser leur adresse MAC, afficher des informations détaillées sur chacun d’entre eux, ou encore contrôler la puissance de signal de chaque point d’accès Orange présent chez vous.

Comme tous les bons logiciels, c’est évidemment open source, et dispo pour Windows et Mac sur la page Github ! Et vous trouverez un fil de discussion récent sur cette application sur le site de LaFibreInfo.

À tester !


Mes gazouillis

Chers Patreons, votre vidéo rien que pour vous est dispo ! Et aujourd'hui, on va faire des web app en quelques minu… https://t.co/R1FCyfVYbj
Vos applications Android sous Windows 11 (Avec Root et Google Play Store) https://t.co/JnVs0m7c52 #kbn