Aller au contenu
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Besoin d’un hébergement pour ton site web ? Clique-ici ! (partenaire)

— Article rédigé en partenariat avec WebAnyOne

Mautic c’est quoi ?

Aujourd’hui, j’aimerais vous présenter un logiciel libre dont on parle trop peu à mon goût : Mautic.

Alors Mautic c’est quoi ?

Et bien il s’agit d’un logiciel libre et gratuit permettant de faire ce qui s’appelle du « marketing automation » (automatisation marketing). L’automatisation marketing permet d’automatiser les tâches répétitives telles que le marketing par e-mail, la publication sur les médias sociaux et parfois les campagnes publicitaires. L’objectif est de gagner du temps et d’être plus efficace.

C’est très utilisé par les grosses sociétés, mais un peu moins par les indépendantes et plus petites structures. Ça permet de dépenser moins d’énergie et de temps dans les opérations de communication et dans le suivi de clientèle. Ça permet également d’éviter les erreurs et de gagner en efficacité sur un panel très varié de tâches liées au marketing via différents canaux de diffusion (emails, réseaux sociaux, site web…etc.)

Et ça permet également d’avoir des métriques sur toutes les opérations engagées.

Bref pour en revenir à Mautic, cet outil une fois installé va vous permettre d’établir un suivi précis et détaillé de vos contacts, d’organiser vos campagnes marketing, mais également d’automatiser le processus de recherche et conversion de vos prospects en clients.

Cela se fera au travers de pages web de renvoi et de formulaires (tunnels…etc.), par l’envoi d’emails automatisé, mais également de SMS voire de notifications web. Mautic peut également assurer le suivi des médias sociaux et s’intègre parfaitement avec votre CRM ou vos outils. De plus une API est également dispo, ce qui vous permettra de réaliser des développements spécifiques à Mautic si vous en avez le besoin.

Comment installer Mautic ?

Si Mautic vous intéresse, vous avez 2 façons d’en profiter :

  • La première c’est de l’installer sur votre propre serveur ! Bonne nouvelle, je vous ai fait un tutoriel juste en dessous.
  • La seconde c’est de passer par WebAnyOne, une plateforme SaaS qui gère pour vous toute l’infrastructure liée à Mautic.

WebAnyOne est une société qui propose d’installer et d’héberger Mautic à votre place. Ainsi, vous profiterez de ce super logiciel libre d’automatisation marketing, clé en main. Ce sera donc un gain de temps pour vous, mais également une tranquillité d’esprit à la fois sur la maintenance technique, les mises à jour et surtout la sécurité de vos données.

Cette société basée en France dispose d’une expertise pointue en marketing et vous fournira du support et répondra à toutes vos questions concernant la technique, le marketing ou les usages liés à Mautic.

Même si c’est une solution Saas, vous resterez évidemment propriétaire des données (c’est dans le contrat), et vous pourrez disposer d’un export du code et de la base de données si besoin. Et cela va de soi, WebAnyOne respecte le RGPD et toutes les données sont hébergées sur le sol français.

L’offre de service de WebAnyOne est sans engagement, et début à partir de 100 € HT / mois jusqu’à 10 000 clients, ce qui en fait une solution bien moins chère que ses concurrents Hubspot ou Plezi.

Cliquer ici pour une démo gratuite de MAUTIC

Pour terminer, quelques fun facts sur Mautic :

  • C’est le seul logiciel de marketing automation open source (sur les 7500 logiciels actifs en 2022)
  • Mautic c’est 1 million d’installations à travers le monde
  • L’outil est traduit en 35 langues
  • C’est 350 000 lignes de codes en PHP/Symfony
  • Evidemment, une communauté hyper active :
    • +50 développeurs actifs
    • 276 contributeurs sur Github
  • Et de nombreux logiciels interconnectables (WordPress, Hubspot, PipeDrive, Zapier, etc.)

Je vous propose maintenant qu’on passe au tuto d’install de Mautic sur votre propre serveur.

Le tutoriel d’installation de Mautic

Avant de commencer, voici ce dont vous aurez besoin :

  • D’un serveur correctement configuré chez un hébergeur sérieux. Vous pouvez également fonctionner en local en l’hébergeant sur une machine à vous.
  • D’un service spécialisé dans l’emailing (ex : Amazon SES) permettant d’envoyer des messages au travers d’une API ou en SMTP.

Histoire de gagner du temps, je vous propose qu’on installer Mautic à l’aide de Docker. Si vous ne voulez pas passer par Docker, un autre tutoriel d’installation directe est disponible sur le site de WebAnyOne.

Je vais partir du principe que vous utilisez une distribution Linux basée sur Debian (comme Ubuntu-server par exemple).

Première étape, mettre à jour le système.

sudo apt update
sudo apt upgrade

Ensuite, on va installer Docker compose comme ceci :

sudo apt-get install docker-compose

Cela installera Docker, Docker-Compose et toutes leurs dépendances.

On va ensuite créer un fichier docker-compose.yml dans lequel nous spécifierons la composition de notre environnement.

On commence donc par spécifier 2 services :

  • « database » qui sera une base de données MySQL utilisant l’image percona recommandé pour Mautic.
  • « mautic » qui sera le script mautic utilisant l’image officielle v4 de Mautic accompagnée d’Apache

Si vous désirez d’autres versions de Mautic, je vous invite à jeter un œil à sa page Docker.

Le login pour la base de données sera root et le mot de passe spécifié via la variable MYSQL_ROOT_PASSWORD sera « mypassword ». Je vous invite à mettre un vrai mot de passe à la place. Pensez bien sûr à modifier les variables MAUTIC_DB_* en fonction de vos modifications de nom, de login, de mot de passe ou de port.

Au niveau du mapping des ports, Mautic sera accessible sur le port 8880. Les volumes créés utiliseront l’espace local et un réseau virtuel nommé mauticnet sera créé.

Bref, copiez-collez ce qui se trouve ci-dessous dans un fichier docker-compose.yml.

version: "2"

services:
  database:
    image: powertic/percona-docker
    container_name: database
    environment:
      MYSQL_ROOT_PASSWORD: mypassword
    ports:
      - "3306:3306"
    volumes:
      - mysql_data:/var/lib/mysql
    restart: always
    networks:
      - mauticnet
    command: --character-set-server=utf8mb4 --collation-server=utf8mb4_general_ci --sql-mode=""

  mautic:
    container_name: mautic
    image: mautic/mautic:v4-apache
    volumes:
      - mautic_data:/var/www/html
    environment:
      - MAUTIC_DB_HOST=database
      - MAUTIC_DB_USER=root
      - MAUTIC_DB_PASSWORD=mypassword
      - MAUTIC_DB_NAME=mautic4
    restart: always
    networks:
      - mauticnet
    ports:
      - "8880:80"

volumes:
  mysql_data:
    driver: local
  mautic_data:
    driver: local
networks:
  mauticnet:
    driver: bridge

Une fois que c’est fait, nous allons lancer docker compose pour nous assurer que tout se passe bien. Placez-vous dans le répertoire contenant le fichier docker-compose.yml et entrez la commande suivante :

sudo docker-compose up -d

Les images des logiciels se téléchargeront et l’ensemble de l’infrastructure sera démarrée.

Une fois que c’est OK et qu’aucune erreur n’a eu lieu, testez l’IP de votre serveur suivi du port 8880.

https://server:8880

Si tout s’est correctement déroulé, vous devriez alors voir la page de config de Mautic.

Sur la page de configuration de la base de données, remettez bien le même mot de passe que celui du root que vous avez spécifié dans votre fichier docker-compose.yml. Le mien c’est « mypassword ».

Configurez ensuite l’administrateur de votre installation Mautic :

Puis terminez avec la configuration d’un serveur SMTP ou d’un service comme Sendgrid…etc., ce qui va vous permettre d’envoyer vos emails depuis Mautic.

Et voilà, une fois l’installation terminée, vous pourrez explorer les nombreuses possibilités de Mautic. Mon travail s’achève là, mais je vous invite à consulter cet article pour en savoir plus.

N’oubliez pas de configurer les tâches CRON pour que vos messages partent bien le moment venu. Sur votre serveur, lancez la commande :

crontab -e

Puis ajoutez les lignes suivantes à votre fichier. Vous pouvez évidemment changer les fréquences d’exécution si besoin.

40 1 * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:maintenance:cleanup --days-old=180 --no-interaction
6,16,26,36,46,56 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:segments:update
8,28,48 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:campaigns:update
9,29,49 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:campaigns:trigger
10,30,50 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:messages:send
19,39,59 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:broadcasts:send
20 * * * * cd ~/www/ && php bin/console mautic:import

Je vous invite à lire cet article pour plus d’information.

Et n’oubliez pas !

Si installer et maintenir Mautic ne vous dit rien, car vous manquez de temps, sachez que WebAnyOne propose une installation complète et hébergée du service pour que vous puissiez l’utiliser sans vous soucier de la technique.

Les offres SaaS de WebAnyOne concernant Mautic débutent à partir de 100 € HT / mois.

Cliquer ici pour une démo gratuite de MAUTIC

Amusez-vous bien !


Si vous passez beaucoup de temps dans votre boite mail, vous aimez sûrement recevoir des petites newsletters bien fraîches comme la mienne.

Mais pour aller encore plus loin, il existe un service nommé MailBrew qui permet de concevoir votre newsletter à la demande. Ainsi, vous structurez votre résumé d’actu quotidien avec différents modules. Vous pouvez ajouter la date du jour, la météo, votre agenda, puis commencer à agrémenter de résumés d’actu en provenance de YouTube, Reddit, Twitter, mais également de n’importe quel podcast ou flux RSS.

Vous saupoudrez d’un peu de cours de crypto, de Google news et de vidéos YouTube et hop, vous choisissez une heure d’envoi et surtout une fréquence… Par jour, par mois, par semaine.

Et voilà !


Si vous aimez passer un peu de temps sur YouTube pour vous former, vous savez sans doute que YouTube est un piège à productivité. Il y a des notifications, des suggestions de contenus distrayants, des tonnes de commentaires débiles à lire et j’en passe.

Heureusement, il y a une extension pour Chrome, Firefox et Edge nommée Unhook qui permet de retirer de l’affichage des pages YouTube de très nombreux éléments à la carte. Ainsi, vous pouvez par exemple virer les recommandations de vidéos et conserver les commentaires. Ou supprimer les deux. Ou cacher les chapitres, les chats, les transcriptions…etc. Vous pouvez même désactiver l’autoplay.

Bref, beaucoup de switchs on / off à tester pour avoir le YouTube de vos rêves, mais ça vaut le coup !

Voici un exemple de vidéo sans distraction (ou presque) :

Unhook est téléchargeable ici.


Découvrez la blockchain Avalanche ($AVAX)

– Article en partenariat avec LiteBit . Cet article n’est en aucun cas un conseil en investissement, mais simplement la présentation d’un projet technique autour de la blockchain –

Avalanche et son token AVAX font partie des projets cryptos incontournables depuis l’année 2021, date de son explosion aux yeux du grand public. Puis tout le marché à implosé et l’avalanche a ramené la poudreuse vers le bas de la montagne. Avalanche est une blockchain de type Layer 1 comme Ethereum, Harmony, Solana ou encore Syscoin dont j’ai parlé plus récemment. Chaussez vos skis, c’est parti.

Présentation du projet

Comme de nombreux projets, Avalanche veut être la blockchain la plus rapide et la plus complète qui soit. Celle qui réglera le fameux trilemme : rapidité, évolutivité et sécurité. La plateforme annonce être la plus rapide pour résoudre les smart contracts (rapidité), être celle qui dispose du plus grand nombre de validateurs de toutes les blockchains Proof-of-Stake (sécurité) et être adaptable à toute expansion (évolutivité).

Avalanche propose quelques innovations, dont le fait de diviser sa blockchain en 3 chaines distinctes qui vont chacune gérer une partie de l’ensemble. La X-Chain va gérer la partie transaction (rapidité), la P-Chain s’occupe des validateurs et de la création des subnets (sécurité) et la C-Chain, qui est en fait une machine virtuelle Ethereum, de la partie smart-contrats (évolutivité).

Fondée par Emin Gun Sirer en 2019, le lancement de la blockchain (mainnet) remonte à septembre 2020. Jusqu’ici (j’insiste sur le « jusqu’ici »), elle n’a rencontré aucun problème de congestion au niveau des transactions, pas d’explosion des frais, etc. Après j’ai le sentiment qu’ils n’ont pas encore subi un « boom » d’utilisation comme cela a été le cas de Solana l’an dernier par exemple. À voir comment elle va répondre s’il y a une saison « Avalanche NFT« .

Pour comprendre en peu mieux, voici leur vidéo explicative

Le token AVAX

$AVAX est le token central de l’écosystème. Il permet non seulement de payer pour les frais de transactions, de voter lors des propositions de gouvernance, mais est aussi utilisé comme moyen d’échange entre les différents subnets ou encore pour faire du staking afin de sécuriser le réseau. Pour ceux qui vont déléguer leurs tokens à des validateurs, le bénéfice sera autour des 9-10% annuel (à l’heure de ces lignes).

Au total il y aura maximum 720 millions de tokens, mais seulement 405 millions sont en circulation. Le reste sera généré au fil du temps via les récompenses de staking.

Ledger supporte le token, vous pouvez donc conserver vos AVAX sur le wallet et les déléguer depuis ce dernier. Comme ça vous restez maître de vos tokens à tout moment. Si vous ne possédez pas de Ledger, l’extension Metamask fonctionne aussi très bien.

Pourquoi Avalanche est un projet intéressant ?

De par sa flexibilité et l’interconnexion entre les projets développés sur la blockchain, il est possible de créer un tas d’applications et de protocoles ayant chacun leurs spécificités. Un protocole pourra offrir un grand respect de la vie privée alors qu’un autre aura un smart contract demandant certaines informations personnelles (pour un service gouvernemental par exemple), le tout étant connecté au réseau principal.

Les possibilités sont nombreuses et des dizaines ont déjà vu le jour : finance décentralisée (Trader Joe, Atlas DEX), projet NFT (Avaware, CryptoSeals …), jeux sur blockchain (Avaxtars, TaleCraft, Ascenders …), launchpad, DAO (Colony …), vente de tickets évènementiels, identité numérique, monnaies numériques (CBDC) et stablecoin (BiLira), etc. On parle quand même de quasi 500 projets.

De plus le logiciel open source proposé par Ava Labs permet aux développeurs de produire facilement leurs propres blockchains multifonctionnelles et/ou leurs dApps (applications décentralisées). Cela via un système plug-and-play et le langage Solidity. Un peu comme The Graph avec ses subgraphs, mais à plus grande échelle.

L’interopérabilité est aussi un de ses points intéressants. Non seulement Avalanche supporte d’autres blockchains, mais elle permet de transférer de la valeur sans besoin d’utiliser une passerelle (bridge). Toute application développée sur Ethereum peut ainsi être compatible sur Avalanche et disposera de son propre sous-réseau. Quelques exemples de projets connectés d’une manière ou d’une autre ? Aave, Chainlink, DappRadar, 1Inch, Curve, Nexo … Il n’y a pas si longtemps le jeu Defi Kingdoms, basé sur Harmony, a lancé son propre subnet sur Avax.

Quel est le cours du $AVAX ?

Où acheter des AVAX ?

Autant dire que vous avez une panoplie de choix pour vous procurer des AVAX, c’est l’avantage de trainer dans le Top 20 des plus grosses cryptos depuis des mois. Cela va des plateformes centralisées comme Binance, Kucoin, Coinbase, Bitfinex ou autres FTX, Gate.io, etc. Côté des décentralisés c’est plus compliqué par contre, je n’ai trouvé que ceux présents sur la blockchain (Atlas DEX et Pangolin), mais peut-être qu’il y en a d’autres.

Je vous recommande LiteBit et j’ai déjà expliqué mes raisons : fiabilité, expérience et sécurité. Le seul reproche que l’on pouvait leur faire était le petit nombre de cryptos différentes disponible. Ils l’ont bien compris et ont accélérés l’ajout de projets, 80 aujourd’hui avec l’arrivée récente d’Optimism (OP). Cela reste encore un peu léger par rapport à d’autres, mais ça progresse.

Acheter Avalanche sur la plateforme LiteBit !

Alors Avalanche c’est devenu un assez gros projet au fil des mois, avec beaucoup d’autres équipes qui ont proposé leurs protocoles dessus. Donc il y a vraiment de quoi faire pour vos recherches personnelles. Voici quelques liens pour bien commencer : Site webWhitepaperMedium. Je vous recommande aussi leur chaine YouTube qui publie pas mal de contenu intéressant et notamment des tutos.

Peut-être à bientôt pour la présentation d’un nouveau projet crypto !

Il existe de nombreux outils et services capables d’augmenter la taille et la qualité d’une image assez proprement grâce au deep learning. Et aujourd’hui j’aimerai vous présenter ce logiciel Windows nommé AI PNG Enlarger qui permet d’un simple glisser – déposer d’augmenter la qualité d’une photo ainsi que sa taille très facilement.

L’outil permet un agrandissement de x4 à x16 sans perte de qualité (mais en fonction de l’interprétation libre de l’IA). La bonne nouvelle, c’est qu’il peut préserver le fond transparent des PNG et supporte également en sortie les JPG.

Vous pouvez également traiter des images par lot, ce qui est assez pratique et différents algos sont disponibles, en fonction du type d’image que vous voulez améliorer, que ce soit des photos de paysage, des icônes, des logos ou des dessins. Pour les photos de sujets humains ou animaux, ça fonctionnera un peu moins bien.

Voici une image bien crade que j’ai récupérée.

Voici ensuite cette même image passée en x16 dans l’outil :

Pas mal non ?

Bref, de quoi nettoyer de vieux picto pour les rendre utilisables.

Vous pouvez télécharger AI PNG Enlarger ici.


Pour mes flux RSS, vous savez que j’utilise Feedly, mais si vous cherchez un truc un peu différent qui ne nécessite pas de service en ligne ni d’abonnement ni quoi que ce soit, voici Fraidycat.

Cette application desktop / extension Chrome et Firefox vous permet de suivre des contenus en ligne en les segmentant dans des thématiques et surtout en spécifiant leur priorité.

Et peu importe que ce soit un blog, un compte Twitter, un flux Instagram, une chaine YouTube…etc., vous pourrez suivre vos créateurs préférés sans être soumis aux notifications ou aux éléments « non lus ».

Ainsi, plutôt que de vous traîner un énorme flux de news, vous avez tout simplement une liste de contenus récents triés et classés. Et si vous êtes connecté avec votre compte de navigateur (comme Firefox Sync), vos follows seront accessibles depuis vos autres machines.

Vous l’aurez compris, Fraidycat est plus un outil qui permet de suivre des gens que de suivre des médias et d’échapper ainsi au tourbillon de l’actualité pour ne garder que l’authentique et l’essentiel.

À découvrir ici.


Mes gazouillis

🙌 https://t.co/LKlE4r3zpH #kbn
⚡️ Si vous cherchez un #emploi dans la tech, il y a de nouveaux #jobs sur https://t.co/KFFgnnIajK ! Ne manquez… https://t.co/rSxSwH6Dwq