Entrez vos identifiants

x
OU
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Utilisateur wiki : vous n'aviez pas d'email ?

Korben - Site d'actualité geek et tech

Go Top


Chrome OS – Comment ça marche en vrai ?

Bon, je viens de me taper la présentation de Google Chrome OS en entier (et j'ai trop la dalle) mais je prend quelques minutes pour vous en parler... Basée sur une distribution Debian allégée, ChromeOS mise son succès sur les points clés suivants :

L'idée de cet OS est plutôt simple. L'OS est un navigateur. Il n'y a pas d'étape intermédiaire entre le boot et l'apparition du browser. Vous démarrez la machine, vous vous loggez, ça se connecte au net, ça récupère vos préférences et ça vous affiche un browser Chrome.

Concrêtement, cela signifie que nous rentrons réellement dans l'ère du Cloud (ou du minitel 2.0, c'est selon). Selon Google, cela implique de la sécurité pour tout ce qui est menace physique sur votre ordinateur portable mais aussi pour vos données... Même si vous attrapez un sale virus ou qu'on vous vole votre ordinateur, il n'y a aucune données dessus donc ce n'est pas grâve. Tout est automatiquement stocké en ligne sur les serveurs de Google.

Je commence avec la première info d'importance qui fait mal : Chrome OS est d'abord destiné aux Netbook... Mais contrairement à JoliCloud qui est un autre OS dont la principale caractéristique est d'être compatible avec TOUS les netbook, ChromeOS lui ne le sera pas. En effet, il ne sera disponible qu'en milieu d'année prochaine sur les netbooks des partenaires de Google. Point de salut donc pour votre vieux EeePC ou mon NC10. Mais je compte sur les hackers pour nous faire des portages sympas car comme pour Android, ChromeOS est entièrement open source et surtout gratuit, ce qui veut dire que n'importe quel constructeur peut l'implémenter dans ses propres machines.

Le matériel supportant Chrome sera du matériel certifié et comme Google mise à fond sur la rapidité, les netbooks seront tous rapides et équipés de SSD.

Ce qui m'a impressionné en premier lieu, c'est la démo du boot... Entre l'allumage du PC et l'arrivée sur l'écran de login, il s'est écoulé 3 secondes ! Preuve que l'OS est vraiment proche du hardware. Ensuite, au niveau des interactions homme machine, c'est assez magique.

Un menu représenté par une petite icone en haut à gauche permet d'accès à des raccourcis vers ses webapps...

D'abord, pour tout ce qui est web, c'est du grand classique. Chrome OS tire partie du HTML 5 mais aussi du flash. Ainsi, il est possible de

  • surfer (normal quoi) et consulter ses mails
  • faire de la bureautique (Tableur, traitement de texte and co) que ce soit avec Google Docs, ou Office Online (mais pourquoi pas d'autres suites comme Zoho...etc)

  • de bouquiner en plein écran via Google Books
  • de discuter avec ses amis (et bientôt, je pense aussi qu'il sera possible de faire de la VoIP de qualité)

  • et de jouer à des jeux flash à l'intérieur du browser

Jusque là rien d'extraordinaire, sauf que Chrome OS détecte automatiquement les téléchargements de fichiers et si il sait les lires (comme un fichier XLS ou DOC), il lance directement la web app associée pour le lire. Un petit explorateur de fichier est aussi dispo et vous permettra de vous ballader dans vos fichiers (sur une clé USB par exemple) afin d'ouvrir un doc excel dans Google Spreadsheet.

Autre mini module intéressant, un petit bloc note qui sauvegarde en live tout ce que vous y mettez, directement sur Google Docs.

ChromeOS est un OS composé d'onglets et chaque onglet est un process cloisonné à part entière. Du coup, si un site plante, c'est uniquement l'onglet en question qui se plante car chaque site ouvert tourne dans une Sandbox.

Un Alt-Tab vous permettra aussi de switcher entre différentes instances de Chrome :

Ce qu'il faut bien retenir surtout, c'est que cet OS est fourni sans software... Et vous ne développerez jamais (en théorie) d'applications pour Chrome OS comme le font les développeurs sous Windows ou Linux. Non, toutes les applications sont online. Chrome OS ne sait faire tourner que des sites web... Mais des sites web très évolués comme Google Docs, qui peuvent facilement remplacer de vraies applications. Bon, par contre, pour certaines choses comme des vrais jeux ou des logiciels d'édition de vidéos (Adobe Premiere...etc) et tutti quanti, ChromeOS ne remplacera jamais votre vrai PC (ou Mac). C'est une très belle "Internet Machine" mais pas une machine destinée à tous les usages.

Néanmoins, le netbook doit quand même rester une machine déconnectable du coup, les applications web qui le supporte (avec Google Gears), sont capables de tourner offline et vous pourrez consulter vos mails ou écrire un courrier en étant complétement déconnecté d'internet.

En terme de support matériel, Chrome sait gérer les supports de stockage externe comme les appareils photos ou les disques dur. Il devient alors possible de lire de la musique, de regarder des films ou de voir des photos, directement dans l'OS, via un petit module s'ouvrant en bas à droite. On ne perd donc pas les qualités multimédias (et offline) d'un netbook pendant un voyage par exemple. Google travaille sur le support de nombreux codecs et il sera possible d'imprimer dès l'année prochaine.

Pas d'applications installables sur cet OS signifie que les applications Android ne seront pas portées dessus et qu'aucun Application Store (comme l'AppStore d'Apple) ne sera proposé. Tout est sur le web.

Les sources sont disponibles ici : http://src.chromium.org/ donc libre à vous de vous lancer dans un décorticage de celui-ci. D'après ce que j'ai compris, ça peut tourner dans une machine virtuelle, donc pour vos tests, ça peut être rigolo. Enfin, pour le moment, ce n'est pas encore pour le grand public. Les sources sont sorties histoire de faire bosser la communauté de l'open source mais le véritable OS finalisé et distribué sur les netbooks ne sera pas dispo avant un an.

Google se concentre sur les Netbooks uniquement mais envisage quand même dans un second temps d'étendre Chrome sur les laptop (ordis portables) et PC de bureau.

A la fin de la session de présentation, un journaliste a demandé aux gens de Google quel était leur business model... Ils ont simplement répété tout le speech sur "c'est gratuit, open source..." et que par conséquent, plus les gens utilisaient internet, plus ça leur rapportait... N'empêche à la question sur l'éventualité d'une intégration de publicité dans l'OS, ils ont éludé la question...


Scène tiré du film "Les Bogosses"...


...avec Joey de Friends en guest star !

Donc pour faire une synthèse de tout ce que je viens d'écrire ici, Chrome OS :

  • Sera disponible uniquement sur les netbooks vendus l'année prochaine dans le commerce
  • Ne sera pas installable (dans sa version actuelle) sur un netbook ou un laptop existant
  • Nécessite un hardware compatible et validé par Google
  • Utilise uniquement des applis online (pas d'applications installables)
  • Ne sait pas imprimer pour le moment
  • Sait lire la musique et les films
  • Sait accèder à des supports de stockage externes comme les clés USB
  • Se synchronise en live avec le "Cloud" (avec internet quoi...)
  • Boote en 3 secondes
  • Ne saura pas tout faire (édition de vidéos, jeux puissants...etc)
  • Vous permettra de ne plus jamais perdre vos données avec les risques que cela génère au niveau de la vie privée d'avoir toutes ses données personnelles sur les serveurs d'une entreprise privée

Je vous met une petite galerie des captures écrans que j'ai pu prendre pendant la présentation et dès que la vidéo est online, je la rajouterai à ce post.

Edit : Et pour ceux qui veulent se taper le webcast en entier, je viens de le degoter :

Allez, je file manger et me mater le Envoyé Spécial sur Hadopi !


Facebook Twitter Email Copier Url

150 Responses to “Chrome OS – Comment ça marche en vrai ?”

  1. ¥€$ dit :

    Nickel…

  2. baary dit :

    arf moi qui pensait le tester très prochainement … see it later

  3. Anthony dit :

    Mouais… enfin je suis assez sceptique sur certains points en terme de réalisme… notamment, le coup du cloud computing et du cloisonnement…

  4. Christophe dit :

    Voilà quelques années que Google nous y préparait : il a commencé avec Gmail et a continué avec d’autre web applications. Le but de Google est bien de nous faire passer le maximum de temps sur le net/google.com. Dire qu’on lance son ordinateur uniquement pour aller sur le net est très réducteur et loin de la réalité de nombreuses personnes. Une chose est sure : Google veut vos données. Non pas pour les revendre directement mais pour les monétiser en pub.

    Pour moi Google OS appauvri le monde de l’informatique plus qu’il ne l’ouvre.

  5. arnaudv dit :

    Intéressant car il s’agit d’un OS très rapide qui tire partie des dernières techno hardware pour aller encore plus vite. Il semble sinon stable, du moins sécurisé (les tabs sont indépendants).
    pratique pour surfer et organiser une session de travail n’importe où.

  6. sebsauvage dit :

    Je suis carrément *pas* impatient de l’utiliser.

    Tout en webapps, donc: Si t’as pas de connexion internet, tu peux pas utiliser ton ordinateur. Beurk.

    Tout sur internet ? Tout chez Google, donc. Bonjour le respect de la vie privée.

    Que des webapps ?
    Je fais de la 3D avec Blender en webapp ?
    Je programme en Python sur un site web ?
    Et je joue à Urban Terror en webapp ?
    Pas généralisable, donc limitant.

    Et quid des autres applis ? On peut en installer ?

    Ensuite, tout en webapps ?
    Et tout ça est bien sûr chiffré pendant le transport ? Pas certain.

    Donc, bof. Merci je préfère garder mon Linux. A ce titre là, je préfère même garder mon vieux XP.

    GoogleOS pour surfer je veux bien, mais pour le reste, bof.

  7. Oxbow151 dit :

    La selection du matos me rappel apple ^^

  8. Phénol dit :

    Alors là chapeau !
    Quel dévouement et quelle exactitude ! Tout y est.

    Merci Korben et bien joué pour l’exclu ! ;-)

  9. cloudwalker dit :

    Je dois quand même avouer que j’ai un peu de mal avec ce système d’OS Cloud. Non pas que je sois paranoïaque du fait que 95% des données sont sur les serveurs de Google (même si je suis pas fan de ça non plus), mais que l’ont a presque plus de fichiers directement sur le PC, ce qui fait que j’ai l’impression de ne plus réellement avoir le contrôle de l’ordinateur lors de son utilisation…

  10. niko dit :

    Merci pour ce doss très complet :)

  11. SolykZ dit :

    Lol, lol et re-lol !
    Ça me fait gravement marrer, ce “cloud computing”.

    Quid de la protection des données ? Et de ces antiques fournisseurs d’accès qui prônent toujours les quotas de téléchargement ? Et si la connexion Internet plante ? Et si, aussi illusoire que ça puisse paraître, Google disparait ? Et si du jour au lendemain tous leurs services deviennent payants ? Et si on vous vole votre compte Google ?

    Bah vous n’auriez plus accès à rien, et vous l’auriez très profond là où je pense. J’espère pour les amateurs de la chose qu’ils fourniront des bons de réduction pour des tubes de lubrifiant. :)

  12. Pat dit :

    Bon compte rendu, simple et efficace.

    Chrome a l’air pas mal, mais bon, pas appliqué à tous.

  13. Janus24 dit :

    En gros je m’attendais a ça, le cloud computing quand sa sera possible sur Windows la sa sera vraiment vraiment intéressant (me demandé pas comment sa serais possible par contre ^^’).
    Donc a tester même si j’ai pas assez de moyen pour avoir un 2e ordinateur/netbook.

    EDIT: On parle bien de NETbook, parce que je sait pas ce que vous faites avec votre netbook vous mais je vois mal quelqu’un faire de la 3D avec un netbook…
    C’est quoi vos utilisation d’un netbook?
    Allez sur internet, traitement de texte, regarder des vidéos, et …? je voit pas vraiment plus

  14. Tomtom dit :

    Merci pour ce résumé Korben.

    Google Chrome OS == Aucune valeur ajoutée. Mais alors RIEN d’innovateur, et j’inciste sur le RIEN!

    J’ai un netbook depuis plus d’un an, un MSI Wind 1ère génération sous Windows XP SP3. J’ai jamais eu d’écrans bleus ou de plantage, ni de réinstallation de Win. J’ai Office 2007 dessus, je peux donc envoyer mes mails ou taper mes textes ou excel. Je peux surfer sur le net avec Firefox. Je peux même jouer tranquillement à Morrowind dessus…

    Le coup du boot en quelques sec… il est DEJA sous XP. Ca s’appelle la veille prolongée. J’ai jamais eu de pertes de données avec ça, ou de batterie faible.

    Le coup de voler vos données… Génial. Personne n’a de disque dur externe ou de clefs USB? C’est pas en vente dans le commerce? Le backup, ça existe.

    Google OS, il peut aller se rhabiller. Quel est l’intérêt, à part le contrôle de vos infos personelles par Google?

  15. Moi je vous dis que Google, c’est des dieux!
    Idée de génie!
    Merci Korben pour le récapitulatif!

  16. Janus24 dit :

    @Tomtom
    Tu vas sur n’importe quel ordinateur avec Chrome OS tu tape ton pseudo ton mot de passe et tu es comme si t’étais sur ton propre ordinateur, tes préférences ,tes favoris etc (bon le etc c’est parce que je voit pas vraiment quoi d’autres mais doit y en avoir) Moi j’appelle ça une belle innovation quand même

  17. Acide-Burn dit :

    En gros celui qui a pas internet avec Chrome OS bah il est dans la mouise….

  18. Kyotoweb dit :

    “[…] ce n’est pas grâve. Tout est automatiquement stocké en ligne sur les serveurs de Google.”

    Connaissant ta ligne / ton esprit, je n’aurais jamais penser lire ça chez toi Korben :)

  19. jcfrog dit :

    très intéressant tout ça, thanks! :)

  20. Krylau dit :

    Très bon article, belle synthèse, merci Chef !!!!

    [PS] Les pleurnichards et autre PacoRaban2012 -> Notre futur = nous décidons de… for me GOOGLE what else ?
    VeryGoodTomorrow !!

  21. Loic dit :

    Super article,
    en tout cas j’ai hate d’essayer ça, c’est vraiment l’usage que j’attend d’un netbook, être centré sur le net, pouvoir retrouver au boulot tout ce que je fais chez (et vice versa) moi sur les applis en ligne.

  22. K dit :

    “” Entre l’allumage du PC et l’arrivée sur l’écran de login, il s’est écoulé 3 secondes ! Preuve que l’OS est vraiment proche du hardware. “”

    Ouais, ou que l’os est complètement creux …. genre seulement un kernel et un navigateur … wait ?

  23. jeffjeff dit :

    ça c’est niquel, il me tarde de faire un essai

  24. FOx15 dit :

    çà me rend très impatient tout çà !!!

  25. Gana dit :

    merci pour ton reportage Korben, ça a l’air impressionnant mais effrayant en même temps ; toutes ces infos qui se baladent on ne sais où …

    Sinon déçu par le reportage Hadopi, rien appris, mais intéressant pour tous les benêts qui utilisent la mule ^^

  26. mekou1 dit :

    Une question, je suis dans le train avec mon netbook, et je veut travailler sur un DOC, je peut le faire sur mon chrome OS? (vu que pas d’internet dans le TGV)

  27. Mouarf, Chrome OS serait la sécurité pour nos données ! Mais bien sur ! =) Pour moi, des données sécurisées sont avant tout des données sur des stations qui nous appartiennent réellement et dont nous avons un accès total au système. Le cloud est en soi une architecture in-sécurisée, le SI de l’entité se déportant peu à peu à l’extérieur, le tout à grosse dose de “wahhhh, c’est beau”.

    Je pense qu’il est temps de vraiment nous inquiéter et de se servir de ce lancement de “ChromeOs” pour nous poser les bonnes questions sur la protection de nos données.

    Ce sont nos vies qu’ils indexent, la mémoire virtuelle de l’humanité n’est plus. C’est eux qui la possède.

    “Don’t be evil” comme ils disent… don’t be evil…

  28. SPONSO dit :

    Joli article Sponso.

    Je suis sur cet OS depuis plusieurs semaines et il y a pas mal de choses fausses…

  29. Kcnarf dit :

    Tout va bien, jusqu’au coup du stockage de nos fichiers sur les serveurs Google.
    Pour tout ce qui est partage, nickel, il suffira de diffuser nos mots de passe et identifiants sur le net pour un partage sans limite de nos fichiers… Des plus légaux à ceux qui le sont moins…
    Quant à nos données personnelles cette fois… Après avoir mis la main sur la diffusion des vidéos en Ligne (youtube et google vidéo) Google vise vos fichiers personnels ! On n’arrête pas le progrès.

    Comme dit TomTom, pas grand chose de novateur, mis à part la possibilité de retrouver nos infos à partir de n’importe quel ordinateur ou presque.
    Sauf que si t’as pas Internet, t’es cuit.

    Au final, à la place de la toile, moi j’y vois une belle centralisation.

    Pas d’application veut aussi dire moins de controle des flux entrants et sortants. Quid des mouchards et autres google analytics qui s’installeront sur nos pcs, sous couvert d’une meilleure connaissance de nos besoins, ou je ne sais quoi…
    Plutot qu’un max de liberté, moi je vois une belle prise de pouvoir Google-ienne.

    Non, ce “cloud” chrome OS, il m’évoque plutot un gros nuage noir sur l’horizon.

  30. TraitPlat dit :

    super post.
    Mais j’étais déja pas fan de Chrome, je le suis pas plus de ChromeOS, puis je suis trop attaché à ma vie privée pour laisser google servir de “coffre fort”, on est jamais mieux servi que par soit même! Même si je doit sacrifier 10s de boot ^^

    le Cloud… une vraie fausse idée.

  31. MrManchot dit :

    @mekou1:

    Oui, je crois que Google doc a un mode offline

  32. Krylau dit :

    [BONUS]
    Mardi 3 janvier 2006, 18h30, Joël de Rosnay, conseiller scientifique du président de la Cité des sciences et de l’industrie.

    L’Internet du Futur :
    C’est une révolution comparable à celle d’Internet qui se prépare. En effet, grâce aux réseaux sans fils à haut débit fondés sur la technologie WiFi et Wimax, les grilles de calcul, les Web Services et les « média des masses », nous sommes en train de construire de proche en proche une « toile » sans fils (le MobilNet), interconnectant à haut débit les ordinateurs, les PDA, les Pocket PC et les téléphones portables.

    Autre révolution informatique qui s’amorce dans la coulisse des grands laboratoires, celle du grid computing ou informatique distribuée, ou encore « grille de calcul », qui permet de traiter des problèmes informatiques avec une puissance et un coût inégalés. En Europe comme aux États-Unis, cette informatique distribuée connaît un succès croissant, notamment dans les secteurs des sciences du vivant où la découverte de nouveaux médicaments dépend de l’efficacité à collecter et à analyser de très gros volumes de données sur les gènes et les protéines.

    Grâce à l’Internet du futur, les internautes inventent, non pas seulement une « e-Démocratie » caractérisée par le vote à distance via Internet, mais une démocratie de la communication. Elle s’appuie sur les « media des masses », et émerge spontanément, dynamisée par les dernières technologies de l’information et de la communication auxquelles sont associés de nouveaux modèles économiques. Blogs, vlogs, wikis, podcasting, journaux citoyens, messagerie instantanée, téléphone mondial gratuit tel que Skype,… en tant qu’outils de production et de distribution, créent un univers commercial parallèle à celui des entreprises classiques. Ces nouveaux « media des masses », vont modifier la relation entre le politique et le citoyen et, par voie de conséquences, avoir des impacts considérables dans les champs culturels, sociaux et politiques.

    Mais cette évolution présente aussi de nombreux risques. Notamment celui de porter atteinte à l’intégrité des données personnelles, à la vie privée et d’aller trop loin dans la manipulation de l’image humaine. D’où l’importance du travail qui attend les juristes et les comités d’éthique…
    –> 1h33 — > http://bit.ly/2L6FwJ
    [/BONUS]

  33. sebsauvage dit :

    Comme disait je-ne-sais-plus-qui, bienvenue dans le minitel 2.0.

    Car GoogleOS n’est rien d’autre que ça: un terminal évolué, où le navigateur remplace le Vidéotex.

    La révolution de l’informatique personnelle (PC, personal computing), c’était justement d’avoir le contrôle sur nos ordinateurs, nos logiciels, nos données. De ne plus avoir de système centralisé (mainframe, serveur distant).

    GoogleOS n’est pas un bon en avant, c’est un gros retour en arrière.

    Etre pieds et points liés à France Telecom pendant des années avec le minitel ne vous a rien appris ?
    Vous voulez recommencer avec Google ?

    Moi non.

    On peut dire que je suis réac ou rétrograde, mais des histoires de comptes Google piratés ou fermés sans explication du jour au lendemain, j’en ai lu sur internet.
    Je n’en veux pas sur mes machines.

    Je ne comprend pas qu’on gueule contre Microsoft et autres WGA et qu’on trouve GoogleOS extraordinaire.

    Ce monde est fou.

  34. Pax dit :

    Je suis 100% d’acc pour dire que mes données sont chez moi, personne ne doit en avoir connaissance, juste pour le principe. Mais je dis ça en croyant contrôler 100% des mes actions et leur conséquences même très indirectes sur le net… je me voile la face. M’enfin, juste pour dire que d’ici à quelques mois ? années ? un ordi qui sait lire de la vidéo en streaming sera la plus puissante de toutes les machines de jeux : http://www.onlive.com/
    Il leur faudrait des moyens de dingue (des serveurs de zoufs), mais ça pourrait le faire. Du “cloud gaming” en somme. Et ça, ça ne me pose pas de soucis a priori.

    Ciao et merci pour ce site de qualité.

  35. Kactoo dit :

    Bonjour,

    Je tiens à faire remarque sur la phrase :
    “Mais je compte sur les hackers pour nous faire des portages sympas …”

    Pas besoin d’être un “Hackers” car sur le site officiel de Chrome OS, les sources sont disponibles et des tutos aussi pour installé sur les distributions linux courante. Donc pour suivre cette philosophie, la seul différence serra le noyau mais vu que la base est comme indiqué dans la conférence est une base Ubuntu. Je pense bien que le noyau ne serra qu’un noyau de base linux sans tous les service bluetooth, …

    Merco

  36. Jaz dit :

    Ils sont en train de détruire Internet et même ceux qui bossent sur la toile, ne voient rien, non mais franchement, l’eau de votre bocal est en train de bouillir et vous vous dites que jusqu’ici tout va bien, tout ça pour gagner 10 secondes sur un démarrage, euh vous savez GNU/linux avec un ssd, ça prend pas bcp plus de temps et si en plus votre serveur est chez vous (et non chez ovh), vous avez tout bon et bienvenue sur INTERNET ;)

  37. hashdezo dit :

    bonsoir,
    j’espère que fourvoyé spécial ne t’aura pas coupé l’appétit,
    c’était insipide, pas vraiment marrant, et monsieur tout le monde peut continuer de gober, avec ce qu’il a appris ce soir, si ça ne l’a pas rendu plus con, ça n’a pas beaucoup contribué à lui ouvrir les yeux sur son sort dans le no futur proche.
    Aurais-tu par hasard des news sur l’app que l’état s’apprète à nous coller sous windows?
    au plaisir de te lire à nouveau, bye.
    hashdezo

  38. Kiwi dit :

    Chrome OS avec une clé 3G chez Orange/SFR, ça va être le jackpot assuré pour les opérateurs mobiles =)

  39. barthelemy dit :

    G@@gle futur maitre du monde…
    Me semblent pas trop respectueux de vie privée, de la propriété intellectuelle…
    Après leur avoir confié mes recherches sur le net, mes conversations téléphoniques, il ne me reste plus qu’a mettre toutes mes données sur leurs serveurs, et dans peu de temps je n’aurai plus de vie privée, mais je ne m’en rendrait pas compte, alors finalement, ce ne sera pas grave…
    Quand un gouvernement veut pondre des lois, qui seront obsolètes avant d’être adoptées, on crie au liberticide, mais ce qu’il y a de bien avec google, c’est qu’ils vendent des produits (gratuitement ou pas) qui arriveront à supprimer toute intimité, toute vie privée.
    Mais c’est beau, bien foutu, donc ça plait, donc on adhere, et on reflechit plus, on gobe…
    Google c’est mal…
    Sans moi donc

  40. Kactoo dit :

    Petit rajout :

    A propos du système Google Chrome OS, je sais déjà en regardant les documentation que il utilise GTK (Utilisé dans Gnome sous Ubuntu).
    Pour ce qui serra du Kernel, je pense sa serra un noyau compilé par machine avec juste les module indispensable au bon fonctionnement.

    Pour ce qui est du démarrage rapide, Asus à déjà fait un produit similaire mais plus lourd “Express Gates” qui est intégré au bios pour booter plus rapide.

    Je n’ai pas envie d’être méchant avec Google mais ils n’ont rien inventé il utilise juste des brique déjà existante.

  41. gamerss dit :

    c’est ultra-limité au final

  42. Kcnarf dit :

    A ce que je vois la plupart des utilisateurs et lecteurs de ce site ont déja compris les problèmes et dangers amenés par ce chrome OS.

    J’apprécie beaucoup ton post SebSauvage, très clair sur le sujet.

    La toile, c’est l’apogée de la décentralisation.

    Google est en train de faire tout le contraire.

    Merci pour ton article Korben. Mais je me demande pourquoi tu n’as pas réagi et analysé les infos que tu as données dans ton post ?
    “Tout est automatiquement stocké en ligne sur les serveurs de Google.”
    C’est possible que tu laisses passer ça ? o_o

  43. Kai23 dit :

    Je crois que l’on est tous d’accord pour dire que L’article de Korben était très bon.

    Mais je crois que c’est le seul point commun entre tous vos post ^^’

    Moi je me demande encore : Que se passe-t-il si l’on a pas internet ?

  44. 3psyl0n dit :

    @ : “La selection du matos me rappel apple ^^”
    – Pour ne pas dire Palladium

    Quand @ : “plus les gens utilisaient internet, plus ça leur rapportait”
    – Je pense qu’ils voulaient plus précisément dire :
    > “plus les gens utilise notre modele d’internet, plus ca nous rapportera”

    Sinon, l’on pourrait ressortir la conf : “Internet ou minitel 2.0”

    Quant “les pirates” sont proches du web et décentralise !
    Toutes les sociétés sont proches du Minitel et centralise !

    Google n’y échappe pas !

    Tout n’est pas mauvais, tout n’est pas bon, après c’est toujours un pb d’objectivité des INETERESSES (on le vois bien dans l’article)!

    Donc bien entendu que l’objectif est grand !

    Il n’est peut etre pas si dur d’extrapoler, dans 20, 30, 50, ou 100 ans un temps ou les pirates devront fabriquer eux même leur matos (bcp plus dur) pour ce connecté illégalement et librement a la “Matrice”, Internet pardon !

  45. Korben dit :

    @Kcnarf: J’ai déjà abordé ces problèmatiques de minitel 2.0 et effectivement, ce qui se passe avec Google doit faire réfléchir… Maintenant, j’ai écrit cet article assez rapidement et j’ai couvert que l’aspect technique et technologique. L’aspect éthique sera surement l’objet d’un autre article :-)

    Mais bon, vous me connaissez et vous savez ce que j’en pense :-)

  46. Kcnarf dit :

    “Je crois que l’on est tous d’accord pour dire que L’article de Korben était très bon. ”

    Bonne description, mais pas d’analyse critique.

    Je ne viens pas sur ce site pour avoir une pub ou une présentation journalistique de Chrome comme l’a fait Korben.
    Je suis plus habitué à une présentation avec une analyse critique derrière, sur ce qui est nouveau, ce qu’on pouvait retrouver ailleurs, par un mec qui connait vraiment le milieu et qui sait distinguer la poudre aux yeux du reste.

    J’attends un article avec un vrai sens critique derrière.

    Je n’ai pas vu une seule remise en question de ce qui était présenté par Korben, mais on en est loin dans les commantaires. Donc non, cet article me parait un peu rapide, mais j’espère qu’un autre qui décortiquera les points soulevés suivra.

  47. Mar dit :

    Un WebOS, la gestion des données online/offline devrait être primordiale. Il parait en tout cas répondre aux contraintes des netbooks premiers du nom. Dans l’état actuel de nos réseaux sans fils, je ne sais pas si Chrome répond aujourd’hui a une demande, mais dans les années qui viennent on va sans doute devoir compter sur lui. En revanche, de la à faire trembler Microsoft, j’ai des doutes.

  48. Niark dit :

    @SPONSO:
    Bien, tu tourne depuis X temps sur un truc qui n’existe pas dont les sources pré alpha viennent de sortir a deux heures pret, et les infos sont un copier coller de google INC, et c’est faux ?

    Hum

    @Kactoo:
    Hacker ne veut pas dire pirate ou cracker !

  49. Kcnarf dit :

    J’ai un peu trop tardé à poster il me semble :p

    “L’aspect éthique sera surement l’objet d’un autre article”

    Tu as anticipé sur mes remarques.. :-)

    J’attends celui là avec plus d’impatience…

    @3psylon
    “Quant « les pirates » sont proches du web et décentralisent !
    Toutes les sociétés sont proches du Minitel et centralisent !”
    Plutot énervant quand on sait que ce sont les sociétés qui produisent le matériel…
    Tu n’as peut-être pas tort dans tes anticipations… :-)

  50. Martin dit :

    @Tout le monde

    Ce qu’on ne vous dit pas, c’est que Google Chrome sait faire tourner des applications codées en C/C++ (et je suppose bientôt en Go)…
    ça s’appelle Native Client, http://www.generation-nt.com/google-native-client-code-natif-navigateur-actualite-201291.html , ça fait un moment que Google bosse dessus.
    Couplé avec des technologies comme gears ou le HTML5 pour le local, vous n’aurez AUCUN PROBLEME A FAIRE DU BLENDER 3D EN OFFLINE avec Google Chrome OS. (si la carte graphique le permet bien sûre)

    Google a été très bon sur ce coup.

  51. Korben dit :

    @Martin: Aaaaaah… Effectivement, après avoir vu ce webcast, je ne comprenais pas trop où s’integrait Go mais maintenant tout est clair :-)

  52. Amaury dit :

    J’aurai surement été séduit si un minimum d’appli open source tournait dessus (Un IDE pour programmer, un petit blender et un ptit open office), moi qui aimerais bien un OS qui soit plus rapide que joli et facilement configurable sans y passer des heures, je dirait qu’il manque juste la possibilité d’installer des ptit programme open source connus.

    Par contre, ce genre d’OS est PARFAIT pour le consommateur “moyen” qui n’y connait rien et qui veut juste aller sur le net. En plus, il ne risque pas de détruire l’OS en farfouillant sur son disque dur…

  53. Socketubs dit :

    Merci beaucoup pour cette présentation Korben.

  54. Sylver dit :

    Mouais, très mitigé :/

    Le fait de ne pouvoir utiliser QUE des applis web, cela restreint énormément les choix/possibilités quand même. Déjà dés que tu n’as plus accès au net, à part utiliser GMail et GDocs, la machine devient inutile. Si tu veux regarder un film, photos, zik, bosser (vraiment),etc te faut une clé USB/HDD en plus (donc niveau mobilité, moyen). Et tu peux rien “classer” (Picasa, Songbird, iTunes…).
    L’argument sécurité fait rigoler, c’est une debian à la base quand même. Elle n’a jamais attendu Mr Google pour être “sécurisée”. Okay, chaque onglet est un processus séparé blablabla. Mais concrètement, firefox doit planter 1x/mois…(et les procs séparées sont dans leur roadmap si je me souviens bien). Et rien n’empêche d’utiliser Chromium sur une autre distrib !
    L’argument “boot en 3s”, okay. Mais c’est dans l’ère du temps et toutes les distribs s’y mettent. Donc rien de révolutionnaire là-dedans. Et quand les machines Google OS sortiront, cela fera déjà plusieurs mois que ce sera proposé ailleurs.
    L’argument “simplicité”, là d’accord. Mais je pense que cela va déstabiliser beaucoup de monde (les non-geeks) si tu commences à leur parler de cloud, qu’ils ne peuvent rien stocker sur le PC, etc.
    Si à cela j’oppose que tous les fichiers seront stockés sur les serveurs Google, cela réduit en miette les faibles avantages que j’avais d’un tel OS. Parce que niveau vie privée/toussa, bof. On ne stockera jamais rien d’important/vitale/”secret”/etc/ sur une telle machine…

    Au final, j’essaye d’imaginer à qui dans mon entourage je pourrais proposer une telle machine en appoint. Et je trouve pas :/
    Moi c’est hors de question, je préfère un netbook sous ubuntu/win7.
    Mes parents, pourquoi pas. Mais une machine qui ne peut QUE faire du net, ils n’en verront pas l’intérêt, ils ne s’en servent pas assez pour ça. Je préfère leur installer Ubuntu sur un netbook normal avec 3 gros icônes sur le bureau, cela fera pareil.
    Ptits frêre/soeur “hyper-connectés” facebook/myspace/msn etc ? A la rigueur. Mais encore une fois, quel interêt face à un vrai distrib qui te permet de faire en plus plein d’autres choses ? La simplicité ? Boarf. Cela n’équilibre pas tout ce que la machine t’empêche de faire. Et puis sans Windows Live Messenger, ils vont faire la gueule :/ (Gtalk c’est très bien mais c’est quand même super spariate. Alors une version “web” en plus…).
    Le fashion-hype-ultra-connected ? Déjà lui il a un Mac/iPhone alors il va râler :o Et

    Bref, je trouve aucun argument en faveur d’une telle machine vis à vis d’un netbook actuel :/ Pour le boot, toutes les distribs y viennent, donc je ne pense pas que ce soit un bon argument :D Par contre, il faudrait qu’Ubuntu profite du pouvoir de Google (qui si lui s’intéresse à Linux, les gens vont ptet se dire que c’est un truc sympa en fait :o), pour lancer de leur coté une distrib “optimisée” avec un affichage différent (à la JoliCloud) et un boot rapide et voilà. “Une machine rapide, sécurisée, rapide mais EN PLUS, vous pouvez vraiment l’utiliser !” :D

  55. Louve dit :

    Et si j’oublie de régler ma facture internet? je peux plus rien faire..c’est ça?
    lol non merçi je préfére rester comme je suis, je m’y plais bien et ça m’évite le paranoia :p

  56. zeebra dit :

    petit à petit l’oiseau fait son nid, et plein d’admirateurs regardent sans soucie sa construction.

    Google à tout compris, tout centralisé pour retrouver ses doc et favori sur n’importe quel pc (rire) c’est que chrome os sera dans chaque habitat.

    se limiter aux web apply developpé que par google ? à qoi bon de se venter opensource (rire)

    apres l’OS google prevoit qoi ? un ChromePC, une version pour les frigo et voitures histoire de s’installer partout ?

    deja qu’ils prennent en foto le moindre cm de nos rue…

    merci de ne pas etre un devil.

  57. Nuclear dit :

    @Martin : “si la carte graphique le permet”.
    Un netbook n’est pas censé avec une bonne carte graphique…

    Ceci étant je pense que cet “OS” sera un flop, parce que justement il n’en ai pas un. L’essence d’un OS est de fournir une plateforme homogène sur du matos très hétérogène.
    Or ici il ne semble pas possible de développer des applications tierces, COS ne sera donc pas bien accueillit par les libristes (qui aiment bidouiller leurs sytème et qui plus encore sont soucieux de leur liberté) ni par les sociétés et les développeurs proprio puisqu’ils ne pourront pas porter leur applis dessus.

    Techniquement il n’apporte rien du tout, à par des restrictions, et tout ce qu’il fait est faisable avec un navigateur web sur un os classique. Aucun intérêt donc.

  58. pikepeak dit :

    Plus ca va, et plus je fuis l’hégémonie de Google..

  59. palavas dit :

    Donc le blocage à la apple, on ne pourra installer chromium que sur certains matériels et aucun capacité réelle offline sans support externe
    J’ai un netbook 9 pouces bien basiques avec lequel je peux déjà faire tout ce que promet chromium et bien d’autres choses, mon os aussi est gratuit, la seule différence est que le mien ne boot pas en 3 secondes
    en gros il faudrait que j’installe un jolicloud ou un moblin pour faire la même chose en mieux !!!

  60. JaimepaslesvachesMilka dit :

    @Janus24: Programmation, Warsow, QuakeLive, OpenArena, prise de note, découverte de distrib. Voilà ce que je fais avec mon NetBook.

  61. JaimepaslesvachesMilka dit :

    @Acide-Burn: C’est sûr que faire du cloud-computing sans connexion, c’est des plus pratique.

  62. mikedafunk dit :

    D’après ce que je comprends, chrome os permettra :

    De travailler, jouer, regarder les vidéos, lire de la musique, gérer ses fichiers sur clé, visualiser des pages offline… sans connexion au net.
    Tout ça est rendu possible grâce à la technologie google gears qui est vraiment la grande (seule ?) innovation technique.

    A l’image d’android, certaines fonctionnalités seront débloquées si on a un compte google (synchronisation automatique des données dans le cloud), mais ça sera facultatif. On pourra très bien par exemple faire des recherches sur yahoo et consulter ses mails sur laposte, l’utiliser sans service google quoi…

    Il sera donc possible d’utiliser le netbook chrome os de façon tout à fait traditionnelle. Il faudra juste un minium de bon sens.

    Suis-je le seul à penser ça ?

  63. Gourmet dit :

    Ben, il va en falloir de la bande passante pour tout ça hein ?
    Et comment je fais pour éditer mes videos FullHD ? Hein ?
    db

  64. JaimepaslesvachesMilka dit :

    @SPONSO: #vilbrequin

  65. mikedafunk dit :

    Pour ce qui est du matériel, oui google semble imiter Apple. Au moins son image de marque ne risquera pas d’être diminuée à l’image des compatibles mac illégaux…

    Néanmoins, tout comme il existe le navigateur google chrome et sa version open source google chromimum.
    Cette dernière a permis l’existence de Iron, un navigateur qui essaye principalement d’éviter les problèmes de protection des données, critiqués sur Google Chrome.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/SRWare_Iron

    On peut donc espérer le même genre de projet pour chrome os et donc le voir découler sur n’importe quel ordinateur / type de processeur…

    Pas de doute que la communauté de développeurs open source va s’en charger et pourquoi pas rajouter des possibilités supplémentaires comme installer des binaires externes à l’image du jeu quake live extérieur au navigateur. http://www.quakelive.com/

  66. JaimepaslesvachesMilka dit :

    Faudrait vraiment renommer ces mini-ordis.
    Le terme NetBook n’était qu’une façon de les ditribuer, malheureusement les gens restent bloqué sur ce mot.
    Les mini-portables permettent largement de couvrir des besoins allant au-dela de la simple consultation de pages web.

  67. RogerLeBerger dit :

    Faudrait renommer ces mini-ordis.
    Le terme NetBook n’a été choisi que pour des raison commerciale et malheureusement les gens restent bloqués sur ce mot.
    Un mini-portable permet de couvrir des besoins dépassant largement la naviguation web.
    J’utilise le mien pour :
    – Programmer
    – Jouer (Warsow qui tourne impec’ , openArena aussi, QuakeLive aussi, UrbanTerror aussi, Armagetronad aussi)
    – Dessin vectoriel avec Ink ou XaraXtreme
    – Tester des distrib’
    – Prise de note avec Abiword
    – Comme serveur web pour une utilisation privée

    Au final, la connexion n’est utilisé que pour les jeux, l’installation d’application et l’accès aux documentations(mais wget est ton ami).

    Donc limiter des mini-portables à l’utilisation d’un naviguateur, j’comprends pas.

  68. My Name Is... dit :

    Et pendant ce temps là, le CNIL se bat corps et âme pour essayer de sauver notre vie privée…

  69. Targhan dit :

    Super dangereux, Google doit rester un simple fournisseur de services !

  70. Murphy dit :

    Personnellement, je me contente très bien de mes 2 secondes de boot : vive la mise en veille (simple). Et vive la consommation énergétique en veille à 0-6Watt :)

    Et avec Ubuntu j’ai aussi accès à tout ce qu’un ordinateur est sensé être capable de faire :)

    Cependant, concernant Chrome OS “with Google”.
    À tous ceux qui crient scandale, retour au minitel 2, vie privée détruite, big brother…
    L’aspect oublié dans les commentaires est le mot OPENSOURCE.
    Google propose son implémentation, sa vision de la chose, mais RIEN n’empêche de modifier cet OS et d’y mettre Firefox, couplé à un stockage ailleurs que chez Google.

    Et ce n’est pas pour rien que j’ai écris “with Google”, ça ne vous rappelle rien ?
    C’est le sigle utilisé par Android pour les distributions incluant les services Google.
    Android est un système opensource capable de fonctionner sans aucun service Google, d’ailleurs on commence à voir des Android personnalisés utilisant des services autres que Google (je suis certain que Orange prépare déjà son intégration cloud dans Android en utilisant son nouveau service http://www.on.com).
    Avec Android (et donc aussi Chroms OS), n’importe quelle société peut proposer ses propres services et applications utilisant ses nuages et donc sa propre confidentialité.
    Chrome OS a été développé en opensource justement pour être utilisé et modifié par n’importe qui.
    À partir de là, ça devient intéressant car Chrome OS va pousser les sociétés à sortir leur pack “Cloud” regroupant leur services centralisés… ou pas : les différents services cloud du futur ne seront pas forcément au sein de la même société (on peut très bien imaginer ses contacts dans un cloud A, ses emails dans un cloud B… le tout relié par des protocoles de communication ouverts inter-clouds).

    Je suis convaincu que cet OS a de très beaux jours devant lui, mais pas seulement la version “with Google” qui nous montre leur chemin, mais surtout dans les dérivés opensource utilisant des services et stockages annexes (tout comme Wave qui est un protocole ouvert permettant d’installer son propre serveur chez soi).

  71. Beershop dit :

    Messieur et mesdames (euhh??) je crois que vous n’êtes pas le bon public pour Chrome OS.
    Quand je vois mon beau-père (70 piges ancien cadre dans l’informatique) qui galère comme un malade sur son PC (infesté de malwares, avec Norton 2004 fournis par défaut, IE 6, etc.) qui met 20 minutes à démarrer et qui l’utilise pour envoyer quelques mails, aller sur internet et qui joue au bridge en réseau(!), je me dis que ça serait une bonne solution pour lui et pas mal de gens qui n’en ont rien à foutre des ordis… On connait tous des gens comme ça (normal c’est les plus nombreux) et franchement plutot qu’ils se fassent embobiner par la secte de la pomme je me dis que c’est ptet une bonne solution…

  72. RogerLeBerger dit :

    @Beershop: Pour avoir réussi à planquer un troll anti-Apple dans les commentaires de cet article, je te félicite.

  73. sebsauvage dit :

    @Murphy
    “À tous ceux qui crient scandale, retour au minitel 2, vie privée détruite, big brother…
    L’aspect oublié dans les commentaires est le mot OPENSOURCE.”

    L’iPhone est basé aussi à fond sur de l’opensource (SQLite, FreeType…), ça ne donne aucune indication sur son ouverture. On voit ce que ça donne.

    Je cite la présentation de Google: “Small list of known program: Signed and verified before each use.”
    Ca devrait vous mettre la puce à l’oreille.

  74. sebsauvage dit :

    @Beershop:
    Peut-être avec Linux ?
    Les PC, même vieux, ne mettent pas 20 minutes à démarrer, et les infections semblent rarissimes…

  75. Murphy dit :

    @sebsauvage:
    L’iPhone n’a rien d’opensource.
    C’est en premier lieu du MATÉRIEL propriétaire comprenant un OS propriétaire, qui, à l’occasion utilise quelques briques opensources “SQLite, FreeType”.
    Vraiment rien à voir avec le sujet : Google Chrome est un LOGICIEL, 100% opensource, donc 100% utilisable par tout le monde, cf http://www.chromium.org .

  76. sebsauvage dit :

    “100% opensource, donc 100% utilisable par tout le monde”

    Voyons, voyons: un OS non installable (fourni uniquement préinstallé) qui ne marche *que* sur du matériel certifié par Google (dixit google), et qui vérifie la signature de tous les exécutables lancé.

    ça ne vous rappelle rien ?

    Certes la base est opensource (comme MacOSX), mais on pourait potentiellement se retrouver dans la même situation que l’iPhone avec un OS vérouillé.

  77. Korben dit :

    @sebsauvage: Ils ont effectivement (et clairement) un objectif de contrôle du marché comme Apple. Ça a déjà commencé avec Android de toute façon, qui bien qu’open source est dispo uniquement sur certains terminaux, avec des applis Google qui sont propriétaires et bien sûr avec un accès obligatoire et unique au téléphone via son login GMAIL.

    L’Android Market tout comme l’Apple Market est là, même si à côté, pour installer des applications android facilement, c’est faisable.

    Ici avec Chrome, là où c’est flippant, c’est que si ton site n’est pas “compatible” avec leur matos, ils peuvent très bien le bloquer (mais ils peuvent deja le faire via leur moteur de recherche donc ça va pas changer grand chose)

    Je pense que ChromeOS est un beau produit, pour les gens qui n’ont pas peur qu’on se serve de leurs données, qui ne veulent pas se prendre la tête avec l’ordi et juste faire du net, mais par contre, c’est clair que la liberté d’action avec cet OS est très restreint, aussi bien en terme de possibilités techniques du systeme, qu’en terme de “volonté de Google” qui lachera ou pas la bride sur ce que vous pourrez faire avec votre propre matos (payé avec vos sous).

    Un PC ChromeOS, quand vous l’acheterez, faudra bien vous dire que ça ne sera jamais totalement à vous et que Google aura toujours le nez dedans (difficile de divorcer avec cette boite ensuite… surtout si vous lui avez confié toutes vos précieuses données.)

  78. RogerLeBerger dit :

    @Korben: Apple Store, pas Apple Market.

  79. Murphy dit :

    @sebsauvage:
    J’ai pourtant expliqué en détail dans mon post mais tu ne comprends toujours pas comment fonctionnent un produit opensource, chez Google.
    Google fournira d’un côté sa version complète et installée, possiblement verrouillée pour le portable en question et vérifiant les signatures des programmes, ainsi que centralisée sur son cloud.
    Google fournit aussi en opensource, d’un autre côté (http://www.chromium.org) cet OS, directement utilisable et modifiable par qui veut.
    Ce qui m’intéresse, ce n’est en RIEN le produit installé par Google mais le projet opensource, qui lui est complètement libre d’accès.

    Aucune comparaison encore avec MacOSX, qui lui est basé sur du UNIX (tout ce qui est non graphique), modifié par Apple, et rajouté son interface graphique propriétaire.
    Le produit final MacOSX dans son ensemble est propriétaire, n’a presque plus rien à voir avec sa base UNIX, et cet ensemble n’est pas du tout accessible en opensource.
    Donc tout comme l’iPhone, personne ne peut reprendre le travail effectué par Apple pour le modifier et faire avancer un quelconque schmilblick parallèle.

    C’est là toute la vraie puissance de l’opensource : la capacité d’utiliser, modifier, redistribuer,… le projet.

  80. Murphy dit :

    @Korben:
    “Android, qui bien qu’open source est dispo uniquement sur certains terminaux, avec des applis Google qui sont propriétaires et bien sûr avec un accès obligatoire et unique au téléphone via son login GMAIL.”

    Android n’inclut pas forcément les applis propriétaires Google !
    Il s’agit ici des Android “with Google”, version spéciale d’Android où Google vends aux constructeurs le droit d’utiliser leurs applications (Market, Gmail, Maps, Gtalk, Youtube…). C’est le moyen qu’à trouvé Google pour rentabiliser son développement d’Android.
    Mais Android c’est aussi le projet opensource, qui lui ne contient aucun logiciel Google (sans le “with Google” et donc gratuit).
    Et cet Android opensource, est déjà utilisé par de nombreux constructeurs de téléphones, tablettes et même quelques ordinateurs portable prévus.
    Par exemple Archos a choisi la version 100% opensource (n’a donc rien payé à Google) et du coup n’a pas les logiciels Google dans son système. Ils y ont intégré leurs logiciels maison.
    N’importe quelle société peut intégrer à Android ses propres services à la place de ceux de Google, Microsoft peut très bien sortir un “Live Android” incluant son email Live, ses services, Apple de même…
    Merci de ne pas réduite Android à Google !

  81. Lucien dit :

    Merci Korben, chouette article, c’est très complet! Je l’ai d’ailleurs linké dans mon article sur le sujet : http://www.puceau.nu/google-chrome-os/

  82. sebsauvage dit :

    @Murphy Reply: >”personne ne peut reprendre le travail effectué par Apple pour le modifier et faire avancer un quelconque schmilblick parallèle”

    Bien sûr que si. Le cœur de MacOSX, Darwin, est opensource.
    http://developer.apple.com/opensource/index.html
    Et il n’y a pas que le coeur, il y a aussi des “directory services” (sources des clients et serveurs disponibles), le protocole Bonjour, etc.

    N’oublions pas non plus que c’est Apple qui maintiens CUPS, le système d’impression de Linux.

    Comme Apple, Google ne distribuera pas *certaines* parties de son OS, en particulier la partie qui vérifie le matériel.

    Aucune différence, a part la proportion de l’OS dont les sources sont accessibles (largement plus verrouillé chez Apple, on est d’accord).

  83. Murphy dit :

    @sebsauvage:
    “Aucune différence, a part la proportion de l’OS dont les sources sont accessibles (largement plus verrouillé chez Apple, on est d’accord).”

    C’est là toute la différence !
    Un telle différence de proportion n’est pas du tout comparable !
    Si le système n’est pas complet et opérationnel, aucune alternative ne verra le jour.
    Connais-tu un OS alternatif complet qui tourne en utilisant Darwin ?
    Je peux t’en citer des dizaines de produits tournant sous Android (sans Google).
    Idem pour Chrome : le système (chromium) est directement compilable et utilisable en entier.

    “Comme Apple, Google ne distribuera pas *certaines* parties de son OS, en particulier la partie qui vérifie le matériel.”
    De quoi parles-tu ?
    Le système Chrome OS est vraiment complet et déjà installable sur marchine virtuelle.
    L’installation sur n’importe quel PC va donc être du gâteau. Le système se basant sur une Debian, il n’y aura aucun problème de drivers.

    Concertant la version installée par Google, ce sera une version spéciale du fait qu’elle sera synchronisée avec le bios du netbook pour avoir un démarrage plus rapide.
    C’est uniquement pour cette raison qu’il n’est pas prévu être utilisé avec n’importe quelle machine : un accord doit être passé avec le constructeur afin d’avoir un bios spécial “boot rapide”.

  84. MikeZ dit :

    “Tout est automatiquement stocké en ligne sur les serveurs de Google.”
    Brrr.. D’ici à ce qu’il s’acoquinent avec Hadopi… On les a bien vu passer des accords avec le gouvernement chinois pour la censure du moteur de recherche alors pourquoi pas l’état français? Après tout ils se ressemblent de plus en plus ces deux états…

    PS : Ça existe l’équivalent du point godwin pour ceux qui évoquent hadopi tout le temps :D ?

  85. reup dit :

    super article, chrome os n’est pas fait pour les informaticiens, c’est fait pour les personnes qui ne veulent pas se prendre la tete avec l’informatique … google simplifie l’utilisation au possible et en profite pour récupérer les données. En se projettant dans l’avenir, imaginont qu’après avoir eu un chrome os tu décides de revenir à une archi “classique”, comment récupérer tes données, comment être sur qu’elles ne sont pas gardées et utilisées? C’est comme un compte Facebook, toutes les données que tu mets dedans ne t’appartiennent plus :'(
    Certains peuvent être heureux en pensant à une avancée technologique, je ne pense pas que ca soit le cas, pour moi c’est juste une gigantesque campagne de sondage payante. (doit pas être gratuit en plus le chrome os !! )

  86. RogerLeBerger dit :

    @reup: Heu si, l’OS sera gratuite, comme tout ce que fait google.

    J’comprends vraiment pas la révolution.
    Au lieu d’avoir le natif et les web apps, on a que les web apps.
    Super, du choix en moins !

  87. Murphy dit :

    @RogerLeBerger:
    Effectivement, ça ne m’intéresse pas non plus dans l’état des choses. Du moins sur mon PC classique.

    Cependant le marché des Netbooks est florissant et un tel appareil n’ayant comme principale vocation que surfer sur le web/les webapps, ils ont viré les native apps (quoiqu’ils ont trouvé un moyen de faire tourner du C par le web), ce qui permet de gagner en rapidité et en sécurité.
    Ce système n’est pas conçu pour révolutionner tous les ordinateurs, il est spécifiquement conçu pour le marché du Netbooks : le full web (qui est le but initial des NETbooks).

  88. RogerLeBerger dit :

    @Murphy: Le full web comme tu dis, est plutôt la base commerciale utilisée pour vendre des micro-ordinateur.
    Avec 1.6Ghz, 1Go de ram, tu peux faire largement plus que de la navigation.
    Mais justement, pourquoi brider ce “plus” ?

    Cette OS, je la verrais plus sur un “ecran tactile-terminal”/smartphone que sur un ordinateur portable.

  89. Keepcool dit :

    J’ai dis ce que je pensais au sujet de cet OS dans un coms du précédent article.

    J’aimerais juste parler de l’émission d’hier soir dont le but était de montrer clairement que Hadopi est useless.

    Par contre je trouve qu’ils auraient pu envoyer des journalistes un peu plus “qualifiés”.

    Exemple de dialogue entre le journaliste et un jeune qui bosse chez une boite qui fait du flicage de contenu illégale sur la toile :

    – Le jeune : ” Ben aujourd’hui les gens n’ont plus besoin de télécharger ils peuvent regarder en streaming”

    – Le journaliste : ” Et c’est quoi ça ?”

    – Le jeune : “Ben par exemple là je clique sur l’age de glace et je peux le voir sur mon écran directement sans le télécharger”

    – Le journaliste : “Mais c’est énorme ça !!! et Hadopi elle prévoit quoi contre ça?”

    – Le jeune : “Rien !”

    No comment ^^

  90. RogerLeBerger dit :

    @Keepcool: Très bon reportage, j’ai trouvé.
    Il en ressort clairement qu’Hadopi ne servira absolument pas à mieux rénumérer les artistes. Les deux parties étant interrogées.
    Le fait que les questions soient posées relativement simplement permet une plus grande ouverture au publique.

  91. Murphy dit :

    @RogerLeBerger:
    Pourquoi brider les applications natives ? Sécurité et rapidité.

    Et pourquoi s’acharner à faire des applications natives qui peuvent plus ou moins communiquer par le web alors qu’on peut faire des applis web plus complexes ?
    Tu le dis toi-même, “Avec 1.6Ghz, 1Go de ram, tu peux faire largement plus que de la navigation” => il suffit de faire des webapps plus puissantes.

    Le débat revient à webapps contre nativesapps.
    Vu tous les problèmes de mises à jour (sécurité,fonctionnalités), un bon point est gagné par les webapps.
    De plus, une webapp fonctionne sur le même socle : internet. Pas besoin d’une version de l’application pour chaque système d’exploitation. Et plus les navigateurs respecterons les normes, moins il y aura de changement à faire par navigateur.
    Au niveau de la puissance de calcul en général, un cloud grille tout. Et niveau puissance locale (ça arrive qu’on en ai besoin!) Google a sorti un beau Native Client :)
    http://www.korben.info/google-native-client-ou-comment-faire-tourner-une-application-c-dans-son-navigateur.html

  92. Keepcool dit :

    @RogerLeBerger:

    Parfaitement un bon reportage et comme je l’ai dit dans mon post le but était clairement de montrer qu’Hadopi ne servira à rien.

    Par contre, avoir des journalistes qui s’y connaissent un peu permet de relever le niveau des questions qui étaient des fois trop simplistes.

  93. OlolGiveMePoney dit :

    @Murphy: Roxx ce plugin oO
    Par contre le bridage => liberté contre sécurité,… Non.

    @Keepcool: +1

  94. clem2010 dit :

    1> Rien ne vous oblige à parler de Google et de ses services et projets si vous n’aimez pas Google !
    2> La plupart des gens utilise qu’internet oui c’est vrai !
    3> Données confidentielles : Facebook et Twitter c’est pas Google (dommage ???)

  95. skhaen dit :

    dites les mecs (et les filles), vous oubliez pas quelque chose à propos du cloud computing ?

    >>> http://www.silicon.fr/fr/news/2009/10/13/sidekick___microsoft_pointe_du_doigt_dans_la_perte_des_donnees_de_t_mobile

    le sidekick de microsoft ? une panne de serveur ? dites au revoir à vos données …

  96. @clem2010:
    1)Yeah. C’est comme ça qu’on évolue. Faudrait aussi brûler toutes les personnes qui ont des pensés critiques. Critiquer = diable, méchant, pas beau.
    2) HS, bravo. http://tinyurl.com/yf9u4a7

    3)Et même que Mickey mousse quand Mario Bros. http://tinyurl.com/yf9u4a7

    Nanmélol. Et korben est un poney qui tousse aussi ?
    Rolling On The Floor Laughing My Ass Off comme qui dirait.

  97. cyanolite dit :

    Ca m’a l’air bien naze

    Un iphone qui lit les flashs quoi -_-‘

  98. odilon9 dit :

    Tss, encore un moyen pour contrôler les données des utilisateurs.
    ‘sont pas nets chez Google, un jour ils contrôleront le monde, je vous le dis !

  99. Yoha dit :

    @Niark:
    «Hacker ne veut pas dire pirate ou cracker !»
    Ce n’est d’ailleurs pas ce qu’il disait ;-) .

    @RogerLeBerger: Les deux parties ayant été interrogées ? Par vraiment, on a juste eu quelques témoignages de pirates. Je n’ai pas vu apparaître de véritable anti-HADOPI (pas seulement pour intérêt).

    Personnellement, je pense que ça peut être une réalisation intéressante mais pas utilisable en pratique. Plus un gadget à mes yeux donc. Surtout que, si c’est déjà basé sur Debian, je n’en voit pas énormément l’intérêt.

    Et pour faire un parallèle, rappelez-vous ce qu’était un terminal à l’origine: http://www.youtube.com/watch?v=9hIQjrMHTv4. Cela ne vous rappelle rien ? Vive l’innovation !

  100. zobrak dit :

    Il y a fort à parier que la communauté open source va savoir tirer parti de la prouesse technologique apportée par le cloud computing.

    Il est navrant de constater que des milliers de personnes qui vont utiliser leur futur “Webook” en confiant à des organismes privés (…et pourquoi pas publiques aussi, et certifiés HADOPI, par exemple) le stockage matériel de leur données. C’est même affolant.

    Pour rester maitre de ses données il faut les héberger soi-même.
    Qu’en est-il du côté serveur de cet os ?
    Peut-on peut imaginer une intégration sur le réseau local, rendu accessible via VPN, pour l’aspect mobilité ?
    Un tel système serait-il installable est hébergeable, sur un serveur domestique, relié en ADSL ?

  101. Skili dit :

    Vu que les drivers ne seront que très peut développer, on fait comment pour imprimer ?
    Car bon, à part se connecter au cloud de google, si je veux imprimer un doc je prend un autre PC ?

  102. KissC001 dit :

    Perso, je prefer mon ubuntu, avec un look de MAC, sur lequelle je peux installé des programe windows (Wine) , le tt sans virus et rapide
    en + je peux mem installer chromium XD

  103. Suvann dit :

    @ clem2010
    correction:
    1> Rien ne vous INTERDIT de parler de Google et de ses services et projets si vous n’aimez pas Google !

  104. @Skili: Tu l’imprime chez Google et leur fait une demande pour te l’envoyer :D

  105. Benjamin dit :

    Sa m’a l’air pas mal mais sa ne faut pas ubuntu ;-)

  106. Jo dit :

    Nickel sauf le fait que je ne pourrais pas le mettre sur mon Netbook, donc j’suis condamné à m’en racheter un à sa sortie. :/

  107. alex dit :

    Vous avez le droit de critiquer, et pourtant ça c’est le futur. Tout par internet . On peut déjà utiliser Google docs sans avoir rien à installer (avec office online aussi)…et meme Autodesj (trés professionel donc) travail pour une version d’autocad seulement online (imaginez, les fichiers traités par les serveurs d’autodesk, plus besoin de la dernier et trés chere carte graphique pour faire marcher le truc). Et personne n’oblige à passer par google d’ailleurs. Pourquoi ne pas faire une Openoffice online ou Canonical qui conserve nos données?
    Moi j’aime bien comme google revolution le monde informatique, aprés à vous de choisir.

  108. KaRaT dit :

    Et ben, loin l’idée première que je me faisais d’un nouvel Os alternatif traditionnel. Pas convaincu pour l’heure du tout online.
    Vu que rien ne semble pourvoir etre enregistré sur l’ordi, autant se passer du DD ironie il est conseillé d’avoir un modele SSD. Ils ont qu’à mettre une rom, ca fera encore un minitel moins cher.

  109. Dr.pepper dit :

    Excellent, sa promet !!
    Google nous dévoile que de bon développement :D

  110. Jeremie dit :

    Très intéressant. Mais j’ai néanmoins quelques doutes …
    En ce qui concerne les données personnelles, et bien tout est affaire de confiance.
    Le fait que toutes les données soient sur le Cloud fait qu’on n’a pas à se préoccuper des sauvegardes de nos données, ce qui est très confortable.
    Mais sommes-nous sûrs que ces données sont en sûreté ? (que le système utilisé a lui-même réalise des sauvegardes exploitables – ce qui n’est pas toujours vrai – et que nos données restent confidentielles ?)
    Mon premier réflexe serait de faire confiance aux plus gros acteurs mais l’histoire montre qu’aucune boite n’est à l’abri de défaillances (Et plus on a de données à sauvegarder, plus les sauvegardes deviennent difficiles) donc pour le moment je reste hésitant.

    Deuxième critique, avec mon petit tuyau (ADSL évidemment ;)), l’utilisation intensive des applications online est très difficile. Donc le cloud computing c’est pas pour tout le monde. (J’utilise Evernote qui propose une application en ligne mais aussi des applis clientes performantes qui ne synchronisent que le strict minimum .. chose que ne font pas tous les services du Cloud)

    Donc pour conclure, Booter en 3 secondes pour ensuite voir toutes ses appplis ramer par ce qu’on n’a pas de débit je ne vois pas le progrès; et la place de mes données (sensibles au moins), est sur ma machine et mes backups, bien au chaud à la maison (entre autre).

  111. sebsauvage dit :

    @alex: “Vous avez le droit de critiquer, et pourtant ça c’est le futur.”

    On avait dit la même chose il y a quelques années sur les “network computers”, qui n’étaient rien d’autre que des terminaux évolués. On est quand même revenus aux PC.

    C’est le futur, mais il ne faut pas croire que c’est *LA* solution adaptée à *tout* le monde.

  112. Clapico dit :

    @Korben : tout d’abor merci pour ce billet détaillé, je me suis permis d’y répondre sur mon blog => http://www.clapico.com/2009/11/22/chromium-os/

  113. Falcom dit :

    Mis à part le coté pratique et rapide, ça n’a pas vraiment d’intérêt !

  114. BG dit :

    Ben moi je me dis que je vais être encore un bon moment sous Ubuntu ! :P

  115. Mercie pour l’infomation

  116. Murphy dit :

    @OlolGiveMePoney:
    “Par contre le bridage => liberté contre sécurité,… Non.”
    C’est bien différent de la liberté que tu vois au bout de ton nez (installer tes petites applications locales).
    C’est une question structurelle : le full web c’est l’abstraction ultime du matériel (ordinateurs) et données au profit des nuages(clouds). (impossible sans détacher complètement tes applications et données locales)
    C’est la liberté d’utiliser n’importe quelle application sur n’importe quel périphérique.
    Ce système va booster le développement d’applications webs.

  117. OlolGiveMePoney dit :

    @Murphy: Fake. L’utilisation du cloud ne devrait pas passer par un bridage au niveau local.
    Les deux devraient être disponible.
    Il faudrait avoir la liberté de choisir entre enregistrer en local, ou sur le serveur de cloud.
    Proposer uniquement le cloud n’est pas la bonne solution.
    Même si l’OS est basée sur le cloud, il faudrait permettre d’utiliser le disque local.
    (D’après mon humble avis, bien entendu)

    “Ce système va booster le développement d’applications webs.”
    ça par contre, je suis d’accord.

  118. OlolGiveMePoney dit :

    @Falcom: C’est sûr que si tu mets à part les deux interêts, y en a plus,… x_x

    #vilbrequin

  119. OlolGiveMePoney dit :

    J’sens que je vais bien rigoler, quand va y avoir les premières gaffes au niveau de la protection des données :D
    People-politique qui décrit une de ses supercheries dans GoogleDocs et se fait hack son compte => Scandale à la française :p

  120. Murphy dit :

    @OlolGiveMePoney:
    “Les deux devraient être disponible.”
    Ça existe déjà et ça s’appelle un ordinateur tel qu’on le connait tous aujourd’hui.
    Quel intérêt de refaire la même chose ?
    Ça me fait penser à tous ces problèmes de rétro-compatibilité à chaque changement de version où tous les vieux veulent garder absolument leur ancien système fonctionnel au cas où.
    Je suis bien d’accord que ça fait peur, surtout si seul Google reste dans ce créneau. On doit absolument toujours garder le contrôle de ses données. (Google ayant sorti Dashboard justement pour cela)

    Pour ceux qui tiennent tant à leurs données chez eux, j’imagine très bien venir un système de serveur/cloud personnel chez soi (genre installé dans sa box/fonera) et bien sûr accessible de l’extérieur sur identification forte.
    De cette manière on garde l’ordinateur en tant que terminal, la puissance/complexité dans le nuage : longue vie au cloud ! (et non minitel 2 car ici tout devra être ouvert et interconnectable entre services)

  121. OlolGiveMePoney dit :

    @Murphy Dans la version que je te décrivait plus haut, la différence avec le système actuelle serait d’inverser les rôles des stockages cloud/local. Le cloud serait le principal, et le local, le secondaire, par exemple pour les fichiers sensibles.
    Couper le local serait juste une erreur.

    Dans le projet actuelle, lorsqu’une application est utilisée avec GoogleGears, c’est juste avec un système de cache ?

  122. Murphy dit :

    Google Gears, c’est du cache très évolué : un serveur web en local contenant une base de données légère.
    En tapant http://www.gmail.com on a la même interface avec la plupart des fonctionnalités et les X emails les plus récents. On peut donc rechercher, lire, rédiger et préparer à l’envoi.

  123. elban44 dit :

    A propos de Chrome (le navigateur),on peut désormais installer des extensions dans Chrome version DEV.

    Voici la liste de mes extensions préférées (ya aussun lien vers la version dev) : http://www.microzoom.fr/index.php/2009/12/chrome-ma-selection-dextensions/

  124. Nickel sauf le fait que je ne pourrais pas le mettre sur mon Netbook, donc j’suis condamné à m’en racheter un à sa sortie..

  125. Christophe dit :

    @korben, une petite mise à jour de l’article est possible. L’impression devrait se gérer sans problème via “Cloud Print Proxy”.
    http://www.chrome-os.net/2010/10/cloud-print-proxy-dans-chrome-labs/

  126. Hervé T dit :

    Combien de centrales nucléaires pour faire tourner tous les serveurs?

A gagner – Des codes abonnement pour F-Secure Key

bigstock

Aujourd'hui je vous propose de gagner des codes pour des abonnements d'un an pour Key, le gestionnaire de mot de passe de F-Secure.

Si vous êtes adeptes des ouvertures de comptes en ligne à tout-va, ce petit soft peut vous être d'une grande utilité, voir pour ceux qui décideraient de renforcer tous leurs mots de passe en cours d'utilisation.

Avec Key vous pouvez stocker tous vos mots de passe et y accéder facilement, sur n'importe quel appareils, desktop ou mobile et même générer des mots de passe renforcés et uniques chaque fois que vous en avez besoin.

Pratique pour ceux qui ont tendance à aller au plus vite en mettant la date de naissance du dernier né ;)

Pour jouer ça se passe tranquillou avec Kontest:

Toutes les fonctionnalités de Key sont listées ici

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin email
Rejoignez les 57015 korbenautes
et réveillez le bidouilleur qui est en vous
abonnez-vous en savoir plus
"Vous aimez bidouiller ?" Oui j'adore l'informatique et la technologie
Suivez Korben Un jour ça vous sauvera la vie.. Ou celle d'un(e) ami(e)
  • Rejoignez les 57014 bidouilleurs de la grande famille des Korbenautes
    «Je considère que votre email est aussi important que le mien.»
    Korben
  • Les Derniers Articles du Blog

  • Inscrivez vous aux bon plans

  •  
  • Site hébergé par
    Agarik Sponsor Korben
  • DANS TON CHAT (BASHFR)

    <Taro> une femme c'est comme une connexion internet, CA NE SE PARTAGE PAS !

    -- http://danstonchat.com/3837.html
  • Un boitier externe pour booter des ISO à

    gogo sans se prendre la tête

    Il s'agit d'un boitier externe pour disque dur 2,5" fabriqué par la société Zalman, qui a la particularité d'avoir un petit écran de contrôle et qui permet de choisir l'ISO sur laquelle vous souhaitez booter...lire la suite

    Microsoft récupère vos clés de chiffrement.

    Voici comment les en empêcher

    Si vous avez acheté un appareil sous Windows 10 équipé d'une puce qui chiffre par défaut le disque, ne vous pensez pas en sécurité pour autant : La clé de récupération qui vous permet de déchiffrer vos données...lire la suite

    En ce moment dans l'univers "Raspberry Pi"

    Voir tous les articles »