Quand mon Firefox beta s'est mis à jour vers la version 41, je n'ai pas tout de suite tilté qu'il me manquait quelques petites choses... En effet, sans vraiment prévenir, Firefox m'a bloqué de force certaines extensions (un bon paquet à vrai dire) car elles n'ont pas été "approuvées" par Firefox.

desac

Bon, pour être honnête avec vous, je savais que ça allait arriver... Mais je pensais qu'on pourrait contourner le truc facilement, que ce serait juste un warning, et que les éditeurs d'extensions auraient eu le temps de faire valider leur code.

Mais il faut croire que non. Et je me mets à leur place, mais aussi à la place des utilisateurs de Firefox qui vont bientôt (je suis en beta donc j'ai eu ce truc en avance) se faire bloquer leurs extensions sans vraiment comprendre... Tout le monde va l'avoir mauvaise.

Alors avant tout, pourquoi la Fondation Mozilla a-t-elle décidé de mettre en place un système de validation de modules complémentaires ? Et bien pour vous chers internautes... Je cite ce qu'ils expliquent ici.

Les modules complémentaires qui changent les paramètres de votre navigateur ou qui collectent vos informations personnelles sans votre permission deviennent de plus en plus communs. Certains modules ajoutent des boutons ou des barres d’outils non désirées, changent vos paramètres de recherche, ou introduisent des publicités ou des logiciels malveillants dans votre appareil.

Mozilla vérifie et approuve les modules conformes à des directives qui assurent que les informations personnelles des utilisateurs ne seront pas piratées ou manipulées. Tous les modules hébergés sur addons.mozilla.org sont soumis à ce processus de revue pour qu'ils soient vérifiés et approuvés. Les modules hébergés sur d'autres sites doivent suivre les mêmes directives afin d'être approuvés par Mozilla.

L'approbation des modules vise seulement les logiciels malveillants et le piratage du navigateur. Elle ne contrôle ni ne censure le contenu que vous choisissez de voir.

Voilà... On va dire que ça part d'un bon sentiment et que le chemin vers l'enfer est pavé de bonnes intentions. Loin de moi l'idée de juger Mozilla sur le coup... Ils ont surement mené une grande étude qui a permis de déterminer avec certitude que 90% des utilisateurs de Firefox sont de parfaits idiots négligents et qu'il faut les protéger de toutes ces extensions qui veulent leur sucer leurs données personnelles. Soit... Si ça leur fait plaisir... N'empêche, moi je me retrouve sans mes Lastpass, HTTPS Everywhere, Greasemonkey et Firefogg, et comme vous pouvez le voir sur la capture ci-dessus, je n'ai AUCUN moyen de les réactiver facilement. Même chose si vous installez un nouvel xpi (extension Firefox) non signé, Firefox vous jettera.

Si vous êtes dans le même cas que moi, voici donc comment faire pour ressusciter vos extensions et contourner ce garde neuneu fou mis en place par Mozilla.

Tout d'abord, entrez about:config dans la barre d'adresse :

nfig

Puis cherchez la valeur "xpinstall.signatures.required"

signed

Modifiez sa valeur pour la passer à "false"

Relancez Firefox

Et rendez-vous dans la liste des extensions (about:addons) pour voir si c'est bien revenu :

BACK

Et voilà ! Bon c'est en orange avec un gros avertissement, mais au moins c'est fonctionnel. Maintenant vous savez comment faire.

C'est quand même dommage d'en arriver là. Je comprends le besoin de vérifier, de valider les extensions et de verrouiller un peu le store Firefox, mais un petit délai supplémentaire aurait permis aux éditeurs d'extension de s'occuper de la validation. Parce que balancer ça comme ça, sans déverrouillage au clic possible, sans communication auprès des utilisateurs, et en plein mois d'août, ce n’est pas super super sympa...

Enfin, maintenant au moins, vous savez à quoi vous en tenir et comment faire pour retrouver vos chères extensions en attendant qu'elles soient signées correctement et acceptées par défaut par Firefox.

Bonne nuit !