Voici une preuve de plus que le copyright est dangereux pour la santé (et la liberté d'expression). Et surtout que Google fait une fois de plus n'importe quoi avec nos données personnelles pour se faire bien voir des ayants droit.

Al-Hayat est une chaine activiste sur YouTube qui diffuse des nouvelles du monde arabe et qui est apparemment connue pour être assez critique vis-à-vis de la religion et en particulier de l'Islam. La branche germanophone d'Al-Hayat dispose aussi de sa chaine YouTube. Et il y a quelque temps, la personne en charge de maintenir cette chaine a reçu plusieurs plaintes DMCA de la part de Google, lui indiquant que le contenu diffusé appartenait à un ayant droit du nom de FirstCrist Copyright.

Seulement le problème c'est qu'au bout d'un moment, YouTube a bloqué la chaine d'Al-Hayat. Le seul moyen pour le youtubeur (ou la youtubeuse ?) anonyme de la réactiver, c'était d'accepter de montrer patte blanche et de divulguer ses informations personnelles ou celles de son avocat à Google (Nom, adresse, numéro de téléphone...etc.).

Seulement, comme le veut la procédure chez Google, les données ont été transmises à FirstCrist Copyright afin que les 2 parties puissent trouver un arrangement. Manque de bol, cette société n'existait pas... Derrière, il y avait des islamistes ayant soif de vengeance qui voulaient au départ faire censurer le contenu et qui se sont retrouvés en possession des informations personnelles de la personne en charge de la chaine YouTube Al-Hayat TV.

Vous devinez la suite... En retour, le Youtubeur a reçu un petit message des furieux le menaçant de mort, et indiquant qu'ils allaient faire tourner ses infos sur les sites de jihadistes européen et affilié à Al Quaeda.

Bonne ambiance non ? Je ne vous raconte pas dans quel cauchemar vient de plonger cette activiste... D'après le site Faz.net, les services secrets et la police allemande sont sur le coup pour l'aider.

Clap clap clap Google... En ne vérifiant pas à qui tu livres ces données et en accordant une confiance aveugle à des ayants droit qui usent et abusent du petit pouvoir que tu leur donnes, tu laisses la porte grande ouverte à des situations comme celles-ci.

Oui, moi Google, je le tutoie.

Cette personne risque clairement sa vie, livré par Google sur l’autel du Copyreich. Vous comprenez maintenant pourquoi même quand on n'a rien à se reprocher, préserver la vie privée c'est vital ?

Ceci en est un exemple parfait.

Source