Cet article fait partie d'une série proposée par Qobuz.


Je suis très client des services en ligne qui proposent de la musique en streaming. Ça me permet pour pas cher d'écouter un grand nombre d'albums, y compris dans des situations de mobilité (genre dans la voiture ou dans les transports).

Deezer, Spotify, Qobuz, YouTube et même Grooveshark, je me suis amusé à comparer la qualité des différents services et voici ce qu'il en ressort.

Les formats

wallpaper 119745 Comparatif de la qualité des services de streaming musical

Niveau formats, le MP3 règne en maitre, suivi par l'OGG et le FLAC. Je range aussi l'AAC un peu à part puisqu’il est toujours accroché à un MP4 (vidéo) ou un M4A (audio).

Comme chacun le sait, le MP3 (MPEG Audio Layer-3) est un format compressé avec pertes. En effet, les sons que l'oreille humaine ne peut entendre (ou avec difficulté) sont rabotés pour faire baisser le poids du fichier. L'OGG Vorbis quand a lui est un format libre, avec perte aussi, mais qui d'après certains tests est de meilleure qualité que le MP3 à bitrate équivalent. Par exemple un fichier de 320 kpbs permet d'avoir une qualité de son correcte. (Je reviendrai sur la notion de bitrate ensuite).

L'AAC (Advanced Audio Coding) quant à lui est un dérivé du MP3 utilisé surtout par iTunes et dans les vidéos YouTube. Il supporte les DRM et un bitrate de 64 kbps à 320 kbps.

Enfin, le FLAC (Free Lossless Audio Codec) est un format compressé mais sans perte. Seul les informations nécessaires au signal sont codées, autrement dit la compression est faite de telle sorte qu’on retrouve le fichier original après décompression.

Concernant le bitrate, c'est-à-dire le débit, il peut aller selon les formats de 32 kbps à 320 kb/s. Plus il est faible moins le signal audio aura d'information, à 32 kbps on peu parler de détérioration su signal. Notez que la plupart de ces formats sont diffusés en VBR, c'est à dire avec un bitrate variable tout au long de la lecture. Ainsi le débit s'adapte à chaque seconde de musique pour offrir le meilleur
rapport qualité/perte.

 

OP SMR analyse spectre2 Comparatif de la qualité des services de streaming musical

Je ne cite pas les autres formats volontairement, car ils ne sont pas utilisés par les sites de streaming cités. Désolé donc si j'ai oublié votre chouchou MPC, WMA et autre MP3 Pro...

Maintenant, regardons plus en détail ce que proposent les différents services...

Les services

Spotify

spotify logo Comparatif de la qualité des services de streaming musical

Chez Spotify, c'est le format OGG qui est utilisé pour le streaming. Après niveau bitrate ça se complique puisque si vous êtes sur l'application mobile avec un réglage bas débit, les morceaux tournent à 96 kbps, ce qui est bien en dessous de la qualité d'un CD. Si vous avez réglé votre application mobile pour avoir ce qu'ils appellent de la "haute qualité", le bitrate est de 160 kbps. C'est identique sur la version desktop si vous n'êtes pas en premium. Et pour les comptes premium, c'est à dire ceux qui payent, c'est banco avec du 320 kbps aussi bien sur la version Desktop que sur la version mobile.

Tarif : 9,99 € par mois.

Deezer

Deezer Comparatif de la qualité des services de streaming musical

Chez Deezer, c'est du MP3 diffusé à 128 Kpbs pour tout les crevards ^^. Et pour ceux qui payent, c'est 320 kbps donc c'est top !

Tarif : 4,99 € par mois pour le web et 9,99 € par mois pour web + mobile.

Grooveshark

grooveshark Comparatif de la qualité des services de streaming musical

C'est un peu plus compliqué avec Grooveshark, car ce dernier va piocher sa musique sur différentes sources. On peut donc tomber sur des machins allant de 64 Kpbs à 320 kbps, mais de base, chaque fichier transcodé par Grooveshark l'est avec un Bitrate de 128 kbps. Pas top donc.

Tarif : 9 $ par mois pour ne plus avoir la pub.

Qobuz

qobuz logo Comparatif de la qualité des services de streaming musical

Chez Qobuz, la musique est distribuée sous 3 formats différents. Ça commence à partir de 320 kpbs pour du MP3. C'est un peu la qualité réservée aux petites connexions (ou sur l'application mobile). Ensuite, si on paye un peu plus, on monte d'un gros cran, puisqu'on passe directement sur du FLAC. Pas de perte, le son est restitué en qualité CD (16 bits à 44,1 kHz) du coup, la notion de bitrate n'a pas lieue d'être. Le débit s'adapte au flux de données transmises. Mais si vous y tenez, disons que ça tourne, selon le type d'enregistrement entre 700 et 1000 kbps. Avec le FLAC un morceau de flute aura donc un bitrate plus faible qu'un orchestre. Mais une fois décompressés on se retrouve, quelque soit le morceau avec un débit de 1400 kbps correspondant à la qualité CD. On est donc loin des 320 Kpbs du MP3.

Pour la petite histoire, Qobuz propose aussi des formats dits "Studio Masters" qui sont en réalité les masters des oeuvres fournis directement par les labels (les masters proviennent directement des tables de mixage des studios, c’est le travail finalisé des ingénieurs du son). On a alors des morceaux 24-bit, allant de 44,1 kHz à 192 kHz en fonction des enregistrements. D'après les spécialistes, cela permet de redécouvrir totalement des oeuvres dans un son aussi pur que si vous
êtiez dans le studio d'enregistrement. Par contre, j'ai bien cherché, aucun album de Téléphone en Studio Masters n'est encore disponible. Je suis tristesse.

qobuz Comparatif de la qualité des services de streaming musical

À ce niveau, il vaut donc mieux avoir un bon matos qui recrache du bon son pour en profiter pleinement.

Tarif : 9,99 € par mois pour la version MP3 320 kpbs et 19,99 € par mois pour la version FLAC.

YouTube

youtube Comparatif de la qualité des services de streaming musical

J'ai choisi de mettre YouTube dans la liste, car vous êtes nombreux à vous en servir pour écouter de la musique. Le format est de l'AAC et niveau bitrate, c'est du 192 Kpbs... Donc c'est correct sans être foufou.

Tarif : Gratuit mais ça reste de la vidéo sauf si on passe par un site tiers ou une applications qui permet d'écouter ou de récupérer uniquement la musique.

Conclusion

En principe, l'être humain entend uniquement des sons compris entre 20 et 20 000 Hertz. Mais certaines personnes sont capables de percevoir des sons allant bien au-delà... Cela varie d'ailleurs avec l'âge, une oreille de 60 ans endentera moins bien les hautes fréquences. Une perception allant de 10 hertz et 25 000 hertz est possible chez certaines personnes.

Or d'après le fameux théorème dit de Nyquist-Shannon il faut, pour numériser un signal audio, une fréquence d'échantillonnage égale au moins au double de la fréquence maximale présente dans ce signal. D'où le fameux 44,1 kHz du CD ou le 48 kHz de la télévision. Le MP3 à 192 kbps voit ses fréquences s'affaiblirent fortement à partir de 14 kHz pour disparaitre totalement à partir de 19 kHz (on parle de filtrage). Un format OGG s'affaiblira fortement à partir de 19,5 kHz pour disparaître totalement vers les 20,5 kHz. L'AAC quant à lui, s'il est disponible en 192 kpbs comme sur YouTube, est le meilleur puisque la fréquence disparaitra totalement à partir de 20,7 kHz.

Le 320 kpbs dispensés par Qobuz, Deezer et Spotify sont donc les moins pires pour les mélomanes en quête de qualité. Pour tout ce qui est au format FLAC, c'est le top du top niveau streaming, et vous pourrez le diffuser sans honte sur vos enceintes hors de prix. Enfin le Studio Masters surpasse tout, sous réserve que vous disposiez d'un bon matos, bien évidemment.

Après cet exposé sur la qualité des fichiers sons, la vraie question reste le prix. La recherche de la qualité justifie-t-elle ce prix ? Après un mois de test du service Qobuz et pas mal de discussions avec des musiciens, je pense que si vous êtes exigeant et mélomane dans l'âme, le prix ne vous dérangera pas.

Si je fais le parallèle ça avec mes névroses de geeks, quand il faut choisir mes barrettes de RAM ou comparer les perfs des différentes cartes GTX pour être certain de faire tourner les derniers jeux, je ne me soucis pas vraiment du prix et je choisis en tant que spécialiste et utilisateur exigeant. Il me faut le top du top, c'est plus fort que moi ;-)

Après il ne faut pas s'y tromper, même si sur mes enceintes d'ordi, j'ai senti une différence de qualité sonore, ce n'était en rien comparable au rendu son des enceintes Play:1 que Sonos m'a prêtées pour le test. Si vous êtes exigeant sur la qualité des fichiers sons, vous l'êtes probablement tout autant sur la qualité du matériel HiFi que vous utilisez (et vice versa), ce qui est logique.

Dans le prochain article de cette série, je parlerai un peu plus de ce rapport entre technologie et musique en abordant le sujet de l'open source chez Qobuz et de sa présence dans la musique en général. Bref, je vous quitte en vous invitant à vous faire votre avis, vous pouvez vous inscrire gratuitement à l'offre d'essai de Qobuz et tester du gros son. Une fois inscrit je vous conseille d'ailleurs les vibrations planantes de London Grammar, qui après une bonne journée de taf sont une douceur sans égal.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin