Et si je vous disais qu'il y a dans votre ordinateur un mouchard que vous ne pouvez pas enlever, qui a été mis en place par le constructeur, qui est sur les listes blanches de la plupart des antivirus et dont vous n'avez jamais entendu parler ?

La société Kaspersky, spécialisée dans la détection et l'élimination de malware a débusqué il y a quelques mois un logiciel installé sur plus de 2 millions d'ordinateurs de par le monde qui est commercialisé par la société Absolute et qui permet OFFICIELLEMENT :

  • De sécuriser les données d'un parc de postes à distance
  • De déployer toujours à distance des mises à jour, des licences ou de lancer des audits
  • De géolocaliser des ordinateurs volés
  • De produire des rapports concernant les machines
  • De récupérer des fichiers
  • D'effacer à distance des documents ou tout le disque dur

Computrace_TheftRecoveryProcess

Et qui est OFFICIEUSEMENT un trou béant dans la sécurité de votre ordinateur, car il peut être utilisé par un attaquant pour faire ce qu'il veut sur votre PC.

Le plus flippant là dedans, c'est qu'après les révélations de Kaspersky, personne ou presque n'en a parlé dans la presse ou sur les sites spécialisés. Bouuuh !

L'histoire de cette découverte n'est pas banale. La femme d'un des chercheurs de Kaspersky a constaté des plantages et des ralentissements sur son ordinateur. Elle l'a donc confié à son mari qui a commencé à analyser la bestiole, pensant y trouver un virus connu. Il est alors tombé sur des dll et des processus appartenant au logiciel Absolute Computrace.

Jusque là, rien de vraiment anormal puisque Absolute Computrace et son équivalent grand public LoJack sont vendus à des tas de sociétés pour que les administrateurs puissent suivre à la trace les machines, lancer des audits, faire des mises à jour...etc., le tout à distance.

Seulement, l'employeur de la dame n'avait jamais entendu parler de ce logiciel. Les chercheurs de Kaspersky ont alors commencé à regarder autour d'eux et se sont rendu compte qu'il y avait exactement le même logiciel installé sur leurs ordinateurs du boulot et leurs ordinateurs personnels.

Angoisse !

Ils ont alors mené une enquête plus approfondie et voici ce qu'ils ont découvert. Computrace se divise en 3 modules présents dans l'option ROM PCI qui est chargée ensuite par le BIOS de la machine.

absolutecomputrace_01s27

  • Computrace Loader Module : Module de chargement lu par le BIOS et capable d'appeler le module d'installation.
  • Agent Installation Module : Module qui installe l'agent sur Windows.
  • Agent : L'agent en lui-même qui est ensuite présent et fonctionnel sous Windows.

absolutecomputrace_02s27

Cette "option" Computrace est normalement visible dans le BIOS des machines et est mise en place par le fabricant de l'ordinateur. Absolute est fière de compter parmi ses clients des constructeurs comme Acer, Apple, ASUS, Dell, Fujitsu, Gateway, HP, Lenovo, Microsoft, Panasonic, Samsung, Sony et Toshiba. Ah oui, j'oubliais... Même si Kaspersky ne s'est penché que sur la version PC Windows, Computrace / LoJack existe aussi en version smartphone / tablette (Android) et Mac OSX.

Edit: Il semble que cette dernière phrase n'ait pas été comprise par tous. Je vais tenter de mieux l'expliquer. L'agent Computrace est un logiciel qui peut s'installer volontairement. Cet agent est dispo sous Linux, Windows, Android et MacOSX. Seulement pour le moment et jusqu'à preuve du contraire, seuls certains PC Windows sont équipés d'un Computrace par défaut logé dans le bios et capable de déployer son agent sous Windows. Pour MacOSX ça ne semble pas être le cas. En tout cas, personne n'a encore creusé dans cette direction. Et pour Android, aucune preuve n'a été apportée non plus, même si certains téléphones et tablettes sont marqués par Absolute (voir liste ci-dessous) comme équipé d'un Computrace. Bref, pour les PC Windows on est sûr car Kaspersky a bien analysé tout le bordel mais pour OSX et Android, c'est non-prouvé.

En ce qui concerne Computrace sur PC, il est normalement désactivable dans le BIOS mais pas dans tous, puisque certains des ordinateurs analysés par Kaspersky n'avaient même pas cette option visible dans le BIOS et contenaient pourtant l'agent Computrace.

absolutecomputrace_04s27

L'intérêt d'une telle présence dans le BIOS de la machine, c'est la persistance du programme. Que vous réinstalliez, formatez ou changiez de disque dur, le tracker sera toujours présent. N'espérez pas pouvoir l'effacer en mettant à jour votre BIOS. Non, car il est présent dans une partie non modifiable et si vous flashez votre BIOS avec un nouveau firmware, il ne sera pas dégagé.

absolutecomputrace_03s

Voici comment il fonctionne.

Dès l'initialisation du BIOS, le module Computrace scanne les partitions FAT/FAT32/NTFS de la machine à la recherche du répertoire Windows. Il fait une copie de sauvegarde du logiciel autochk.exe et le remplace par sa propre version modifiée.

Autochk.exe ayant un accès complet aux fichiers et à la base de registre de Windows, cela permet à Computrace d'installer son agent rpcnetp.exe dans le répertoire System32 puis de l'enregistrer comme un service à lancer automatiquement à chaque démarrage.

Une fois que c'est fait, il restaure la sauvegarde de autochk.exe.

Rpcnetp.exe enregistre alors sa DLL rcpnetp.dll et l'injecte en mémoire. Un processus masqué utilisant iexplore.exe (Internet Explorer) est alors lancé et permet de communiquer avec le serveur de gestion de Computrace via des URL classiques (avec des POST et des GET). Passer par Internet Explorer permet d'utiliser les mêmes proxys et la même config que ceux de l'internaute. Des données sont envoyées et reçues entre cet agent et les serveurs d'Absolute, ce qui peut provoquer des ralentissements sur la machine.

absolutecomputrace_06s

Ce module télécharge alors un autre agent baptisé rpcnet.exe qui est un peu plus gros, mais qui se comporte sensiblement de la même manière que rpcnetp.exe. Il s’immisce dans le système et d'après Kaspersky, permet de donner un accès distant et complet à la machine sur laquelle il tourne. En gros, il s'agit d'un logiciel de tracking et de prise de contrôle à distance.

Computrace utilise les mêmes techniques de filou que les logiciels malveillants et cherche délibérément à se cacher de l'utilisateur. La raison est d'éviter qu'un voleur de portable le remarque, et puisse masquer sa localisation ou bloquer Computrace.

Computrace marque aussi avec un ID unique la machine, ce qui permet de l'identifier de manière sûre.

En analysant les trames réseau échangées entre les agents et le serveur de gestion, Kaspersky a remarqué qu'il était possible à n'importe qui d'injecter à distance n'importe quel code afin de l'exécuter sur la machine. Le protocole utilisé n'étant pas chiffré, n'exigeant pas d'authentification de la part du serveur gestionnaire et les serveurs appelés l'étant via de simples URL, il est possible de faire croire à l'agent Computrace qu'il discute avec son serveur de gestion alors qu'il s'agit d'un attaquant qui a détourné quelques DNS. L'attaquant peut alors lancer du code sur la machine, accéder aux fichiers, récupérer les trames réseau..etc.

Potentiellement, tous les ordinateurs infectés par Computrace sont des botnets en puissance. Kaspersky a aussi remarqué à plusieurs reprises que Computrace s'activait immédiatement sur des PC neufs.

Kaspersky a aussi contacté la société Absolute et leur a fourni des numéros de série de matériels qui contenaient l'agent Computrace. Absolute n'a aucune trace de ces appareils dans sa base de données. Cela signifie que Computrace a été activé sur ces machines par un autre canal que celui "officiel" d'Absolute. Jusqu'à aujourd'hui, ça reste un mystère.

D'après les sondes de Kaspersky, voici la répartition dans le monde des ordinateurs équipés de Computrace / LoJack.

absolutecomputrace_13s

 

Au total, ce sont plus de 2 millions de postes qui seraient infectés par Computrace. Tous les constructeurs seraient touchés, ce qui est logique puisqu'ils sont partenaires d'Absolute. Ces chiffres sont bien sûr réduits puisqu'ils sont été remonté uniquement par les postes où les logiciels de Kaspersky sont installés.

 

absolutecomputrace_14s

Seul Toshiba a reconnu avoir pré-installé Computrace sur ses machines. Les autres ne se sont pas exprimés sur le sujet.

Le problème avec Computrace, c'est qu'il n'est pas reconnu comme un logiciel malveillant par la plupart des antivirus. Il l'a été pendant un moment, notamment par Microsoft qui l'a nommé Win32/BeeInject, mais a ensuite été retiré des listes de détection.

absolutecomputrace_20s

En effet, comme il s'agit d'un logiciel légitime de tracking et prise de contrôle à distance qui est vendu par une société reconnue et qu'il est présent sur un grand nombre de machines, il figure sur la plupart des listes blanches.

On n'en connait pas les raisons, mais les constructeurs l'ont mis en place sur leurs ordinateurs progressivement depuis 2005 sans avertir leurs clients. Et Computrace étant vulnérable à tout un tas d'attaques et de détournements, il s'agit là d'une véritable backdoor affaiblissant les ordinateurs sur lesquels il se trouve.

Cela soulève tout un tas de questions, parmi lesquelles :

  • Pourquoi des PCs neuf se retrouvent avec Computrace activé d'office ? (et masqué dans certains BIOS)
  • Pourquoi Absolute n'a aucune connaissance de certains appareils dont l'agent Computrace est actif ?
  • Computrace est-il utilisé par des organismes gouvernementaux à l'insu d'Absolute, pour accéder à nos machines quand bon leur semble ? (Comprenez : La NSA a-t-elle quelque chose à voir là-dedans ?)

Pour cette dernière question, vu tout ce qu'on a appris durant cette année sur la surveillance globale (merci, Snowden), y compris durant l'affaire Heartbleed, on est en droit de penser que oui.

Alors, maintenant que faire ?

Tout d'abord, si votre ordinateur fait partie de cette liste, vous êtes susceptible d'être l'heureux propriétaire d'un agent Computrace (Edit : Ce n'est pas systématique. Il s'agit là du matos compatible avec Computrace). Félicitations !

acer
Notebooks & TabletsModels
Aspire3830T, 4741, 7741, M5-481T
IconiaW701
TravelMateAll Models
asus
Notebooks & TabletsModels
B43 SeriesB43F, B43J
B53 SeriesB53F, B53J
Eee PadEee Slate B121
F52 SeriesF52Q
F6 SeriesF6Ve
F80 SeriesF80Q
G51 SeriesG51Jg
G53 SeriesG53Jq, G53Jw
G73 SeriesG73Jh, G73Jw
M51 SeriesM51A
N10 SeriesN10Jb, N10Jh
N20 SeriesN20A
N43 SeriesN43Jf
N53 SeriesN53Jf, N53Jn, N53Jq
N71 SeriesN71Ja, N71Jq, N71Jv
N73 SeriesN73Jf, N73Jn, N73Jq
N81 SeriesN81Vg, N81Vp
N82 SeriesN82Jg, N82Jq, N82Jv
P42 SeriesP42F, P42Jc
P50 SeriesP50Ij
P52 SeriesP52F, P52Jc
U Series OtherU31, U41
UL Series OtherUL21, UL31
UL30 SeriesUL30A, UL30Jt, UL30Vt
UL80 SeriesUL80Jt
UX SeriesUX21, UX31
dell
Desktops & WorkstationsModels
Optiplex Desktop3010, 3011, 3020, 330, 360, 380, 380S, 390, 580, 580S, 7010, 745, 745c, 755, 760, 760S, 760U, 780, 780S, 780U, 790, 9010, 9010 AIO, 9020, 9020 AIO, 960, 960S, 980, 980S, 990, FX100, FX130, FX170, XE D, XE S, XE2
PrecisionR5400 Workstation, R5500 Workstation, R7610, T1600, T1650, T20, T3400, T3500, T3600, T3610, T5400, T5500, T5600, T5610, T7400, T7500, T7600, T7610
Notebooks & TabletsModels
AlienwareM11xR2, M11xR3, M14x, M15x, M17x, M18x
Inspiron1110, 1120, 1121, 11z, 1200, 13, 1300, 130B, 1318, 13z, 14 N4050, 1420, 1440, 1464, 1470, 14R, 14z Ultrabook, 15, 1501, 1520, 1521, 1525, 1526, 1545, 1546, 1564, 1570, 15R, 15z Ultrabook, 17, 1720, 1721, 1745, 1764, 17R, 2200, 3421, 3437, 3521, 3537, 3721, 3737, 5323, 5420, 5421, 5425, 5435, 5437, 5520, 5521, 5525, 5535, 5537, 5720, 5721, 5735, 5737, 6000, 630, 6400, 640M, 7000 Series, 700M, 710M, 7420, 7437, 7520, 7537, 7720, 7737, 9300, 9400, B120, B130, Duo Tablet, E1405, E1505, E1705, M101z, M102z 1122, M5010, M5030, N4010, N4020, N4030, N4110, N5010, N5030, N7010
Latitude10 Tablet, 110L, 120L, 13, 131L, 2100, 2110, 2120, 3330, 3340, 3440, 3540, 4310, 5410, 5510, 6410, 6410 ATG, 6510, D410, D420, D430, D510, D520, D530, D531, D610, D620, D630, D630 XFR, D631, D810, D820, D830, E4200, E4300, E4310, E5000, E5400, E5410, E5420, E5430, E5440, E5500, E5510, E5520, E5530, E5540, E6000, E6220, E6230, E6320, E6330, E6400, E6400 ATG, E6400 XFR, E6410, E6410 ATG, E6420, E6420 ATG, E6430, E6430 ATG, E6430S, E6430u, E6440, E6500, E6510, E6520, E6530, E6540, E7240, E7440, ST Tablet, X1, XT, XT2, XT2 XFR, XT3 Tablet, Z, Z600
Netbook UMPCInspiron Duo Convertible, Inspiron Mini 10, Inspiron Mini 1010, Inspiron Mini 1011, Inspiron Mini 1012, Inspiron Mini 1018, Inspiron Mini 12, Inspiron Mini 9, Inspiron Mini 910, Latitude 2100, Latitude 2120
Precision390, 490, 690, M20, M2300, M2400, M4300, M4400, M4500, M4600, M4700, M4800, M6300, M6400, M65, M6500, M6600, M6700, M6800, M70, M90
Studio15, 16, 17
Venue TabletsVenue 11 Pro Tablet, Venue 8 Pro Tablet
Vostro1000, 1200, 1310, 1320, 1400, 1440, 1500, 1510, 1520, 1540, 1700, 1710, 1720, 2420, 2520, 3300, 3350, 3360, 3400, 3450, 3460, 3500, 3550, 3555, 3560, 3700, 3750, 5560, V130, V131
XPS11 Ultrabook, 12 Ultrabook, 13 Ultrabook, 14 Ultrabook, 14z, 15, 15z, 720, M1210, M1330, M140, M1530, M170, M1710, M1730, M2010, XPS 12, XPS 15, XPS 17, XPS 17 3D, XPS 18
fujitsu
Notebooks & TabletsModels
CELSUIS seriesH710, H720, H730, H910, H920
LIFEBOOK A-seriesA1120, A1130, A3120, A3130, A3210, A530, A531, A532, A6010, A6025, A6110, A6120, A6210, A6220, A6230, AH530, AH531, AH532, AH550, AH552
LIFEBOOK B-seriesB6220, B6230, BH531
LIFEBOOK C-seriesC1410
LIFEBOOK E-seriesE733, E734, E743, E744, E751, E752, E753, E754, E780, E781, E782, E8310, E8410, E8420
LIFEBOOK L-seriesLH531, LH532, LH772
LIFEBOOK M-seriesM702, MH380
LIFEBOOK N-seriesN532, N6460, N6470, NH532, NH570, NH751
LIFEBOOK P-seriesP1610, P1620, P1630, P701, P702, P7230, P731, P770, P771, P772, P8010, P8020, PH521, PH701, PH702
LIFEBOOK S-seriesS2210, S561, S6510, S6520, S710, S7110, S7210, S7211, S7220, S751, S752, S760, S761, S762, S781, S782, S792, S904, SH531, SH572, SH761, SH762, SH771, SH772, SH792
LIFEBOOK T-seriesT1010, T2010, T4210, T4215, T4220, T4310, T4410, T5010, T580, T730, T731, T732, T734, T900, T901, T902, T904, TH700, TH701
LIFEBOOK U-seriesU554, U574, U772, U810, U820, U904, UH552, UH572, UH900
LIFEBOOK V-seriesV1010, V1020, V1030, V1040
STYLISTIC seriesM532, MH350, Q550, Q552, Q572, Q584, Q702, Q704, ST5111, ST5112, ST6012
gammatech
Notebooks & TabletsModels
DurabookD13RY, D14RY, D15RP, D15TS
gateway
Notebooks & TabletsModels
100sC-140, E100m, E100mg, E155c, E155cg
200sE-265M, E-295c, M250es, M250gs, M255e, M255g, M280e, M280g, M285e, M285g
400sE 475M, M460es, M460gs, M465e, M465g
600sM680es, M680gs, M685e, M685g
CXCX2700
DesktopsE4610, E6610
MPMP6900, MP8700
MXMX1000, MX3300, MX3400, MX6300, MX6400, MX6900, MX8700
gd-itronix
Notebooks & TabletsModels
Duo-Touch II TabletT8Y
GoBookVR-2, XR-1
Vehicle Rugged NotebookGD6000, GD8000
getac
Notebooks & TabletsModels
Rugged NotebookA790, B300, M230N, S400
Rugged TabletE100, V100
hp
Desktops & WorkstationsModels
Compaq Elite Desktops8000, 8000f USDT, 8100, 8200
HP Compaq All-in-Ones (AiO's)Elite 8200 AiO, Elite 8300 AiO, Pro 4300 AiO, Pro 4300 AiO, Pro 4300 AiO, Pro 6000 AiO, Pro 6300 AiO
HP Compaq dc & Pro Desktops4000, 4300SFF, 5800, 5850, 7700, 7800, 7900, Elite 8000, Elite 8100, Elite 8200, Elite 8300 - all form factors, Pro 6000, Pro 6005, Pro 6005 USDT, Pro 6200, Pro 6300 - all form factors, Pro 6305 - all form factors
HP EliteDesk Series Business PC600 G1, 800 G1
HP EliteOne All-in-One Business PC800 G1
HP ProDesk Business Series Desktops400 G1, 600 G1
HP ProOne All-in-One Business PC400 G1, 600 G1
HP Workstationsxw4600, xw6600, xw8600, Z1, Z1 G2, Z200, Z200 SFF, Z210, Z210 SFF, Z230 SFF, Z230 Tower, Z400, Z420, Z600, Z620, Z800, Z820
Notebooks & TabletsModels
Compaq nc Series Notebook2400, 4200, 4400, 6320, 6340, 6400, 8240, 8430
Compaq nw Series Mobile Workstation8440, 9440
Compaq nx Series Notebook6310, 6315, 6325, 7300, 7400, 9420
Compaq Presario SeriesC7, CQ32, CQ35, CQ36, CQ40, CQ41, CQ42, CQ43, CQ45, CQ57, CQ60, CQ60Z, CQ61, CQ62, CQ70, CQ71, CQ72, F7, V6
Envy SeriesAll Models
HDX Series16t, 18t
HP Compaq 2000 Series Notebooks2510p, 2710p
HP Compaq 6000 Series Notebooks6510b, 6515b, 6520s, 6530b, 6530s, 6535b, 6535s, 6710b, 6710s, 6715b, 6715s, 6720s, 6730b, 6730s, 6735b, 6735s, 6820s, 6830s, 6835s, 6910p, 6930b, 6930p
HP Compaq 8000 Series8510p, 8510w, 8710p, 8710w, 8740w
HP Compaq Tablet PCTC1100, TC4200, TC4400
HP Elite Series (EliteBook and ElitePad)1040 G1, 2170p, 2530p, 2540p, 2560p, 2570p, 2730p, 2740p, 2760p, 6930p, 820 G1, 840 G1, 8440p, 8440w, 8460p, 8460w, 8470p, 8470w, 850 G1, 8530p, 8530w, 8540p, 8540w, 8560p, 8560w, 8570p, 8570w, 8730w, 8740w, 8760w, 8770w, 9470m, ElitePad 900, Revolve 210 G2, Revolve 810 G1
HP Folio Series (Ultrabook)13
HP Laptopg4, G42, g6, G60, G61, G62, g7, G70, G71, G72, HP 2000, HP 430, HP 630, HP/Compaq 435
HP Notebook PC240, 240 G2, 242, 245, 245 G2, 250, 250 G2, 255, 255 G2, 3115m, 3125, 450, 455, 650, 655
HP Slate Tablet PCHP Slate 2, HP Slate 500
HP Spectre Series13 X2, XT Pro
HP ZBook Mobile Workstation14, 15, 17
Mini1103, 1104, 2102, 2133, 2140, 5101, 5102, 5103
Pavilion dm Seriesdm1, dm3, dm4
Pavilion dv Seriesdv2, dv3, dv4, dv5, dv6, dv7, dv8, dv9, tx1, tx2
ProBook4230s, 430, 4310s, 4320s, 4330s, 4331s, 4340s, 4341s, 440, 440 G1, 4415s, 4425s, 4430s, 4431s, 4435s, 4436s, 4440s, 4441s, 4445s, 4446s, 445 G1, 450 G1, 4510s, 4520s, 4525s, 4530s, 4535s, 4540s, 4545s, 455, 455 G1, 470, 470 G1, 4710s, 4720s, 4730s, 4740s, 5310m, 5320m, 5330m, 6360b, 640 G1, 6440b, 6445b, 645 G1, 6450b, 6455b, 6460b, 6465b, 6470b, 6475b, 650 G1, 6540b, 6545b, 655 G1, 6550b, 6555b, 6560b, 6565b, 6570b
OtherModels
Compaq Media PlayerMP8000 Elite, MP8200 Elite
HP Compaq Multi-SeatMS6000 Pro, MS6200 Pro, MS6200 SFF
Mobile Thin ClientHP MT 40 Mobile Thin Client
RPOSHP RP3 3100, HP RP7 Retail System, Model 7800, rp3000, rp5700, rp5800
lenovo
Desktop WorkstationsModels
ThinkStationE20, E30, E31
Desktops & All In OneModels
ThinkCentre A Series58, 61, 61e, 70, 70z
ThinkCentre M Series57, 57e, 57p, 58, 58e, 58p, 70e, 71e, 71z, 72e, 73, 77, 78, 81, 82, 90p, 90z, 91p, 92p tiny, 92z, 93, 93p
Notebooks & TabletsModels
EssentialsB430, B4450s, B480, B490, B560, B580, B590, E49, K49, K490s, M4400, M490, M490s, M495, V480, V490, V490u, V580, V580c
IdeaPad3000, Flex 14, N580, P580, P585, S10, S10e, S300, S400, S9e, U260, U300(s), U310, U330 Touch, U400, U410, U430 Touch, U510, U530 Touch, Y480, Y510p, Yoga 11, Yoga 13, Yoga 2 Pro, Z565
ThinkPad Edge Series11, 13, 14, 15, E10, E120, E125, E130, E220s, E30, E31, E320, E325, E335, E40, E420, E420s, E425, E430, E430c, E431, E49, E50, E520, E525, E530(c), E531, E535, S230u, S430, Twist
ThinkPad G SeriesG470, G480, G50, G550, G560, G570, G580, G780
ThinkPad L Series410, 412, 420, 421, 430, 440, 510, 512, 520, 530, 540
ThinkPad R Series400, 500, 51e, 52, 60, 60e, 61, 61e, 61i
ThinkPad SL Series300, 400, 400c, 410, 500, 500c, 510
ThinkPad T Series400, 400s, 410, 410i, 410s, 410si, 420, 420i, 420s, 420si, 43, 430, 430s, 430u, 431s, 43p, 440, 440p, 440s, 500, 510, 510i, 520, 520i, 530, 540p, 60, 60p, 61, 61p
ThinkPad Tablet & HybridHelix, Tablet 2, Tablet (Android), ThinkPad Yoga
ThinkPad W Series Mobile Workstation500, 510, 520, 530, 540, 700, 700ds, 701, 701ds
ThinkPad X Series100e, 11e, 120e, 121e, 130e, 200, 200 Tablet, 200s, 201, 201 Tablet, 201i, 201s, 201si, 220, 220 Tablet, 220i, 220i Tablet, 230, 230 Tablet, 240, 300, 301, 41, 41 Tablet, 60, 60 Tablet, 60s, 61, 61 Tablet, 61s, X1, X1 Carbon, X1 Carbon Touch, X131e, X141e
motion
Notebooks & TabletsModels
Tablet PCC5t, C5te, C5v, CL900, CL910, F5t, F5te, F5v, J3500, J3600, R12
panasonic
Notebooks & TabletsModels
Toughbook Business-RuggedC1, F8, F9, S10, SX2, T5, T7, T8, W5, W7, W8, Y5, Y7
Toughbook Fully-Rugged19, 30, 31
Toughbook Semi-Rugged52, 53, 74, 74-E or higher, C2
Toughbook Ultra-Mobile-RuggedH1, H2, U1
Toughbook Vehicle-MountedPDRC
Toughpad4K, FZ-G1, FZ-M1
samsung
Smartphones, Notebooks & TabletsModels
ATIV Book 2 NotebooksNP200
ATIV Book 3 NotebooksNP300, NP305, NP350
ATIV Book 4 NotebooksNP400
ATIV Book 5 NotebooksNP500, NP530, NP535, NP550
ATIV Book 6 NotebooksNP600
ATIV Book 7 NotebooksNP700
ATIV Book 9 NotebooksNP900
Galaxy & ATIV TabletsATIV XE700 T1C Pro, Galaxy Note 2014 Edition (10.1), Galaxy Note Pro (12.2), Galaxy Tab 3 (10.1), Galaxy Tab 3 (7.0) (AT&T, Sprint, T-Mobile), Galaxy Tab 4 (10.1, 8.0), Galaxy Tab 4 Education, Tab Pro (12.2, 10.1, 8.4)
Galaxy SmartphonesMega 6.3 (AT&T, Sprint, US Cellular), Note 3, S4, S4 Active, S4 Mini, S5
toshiba
Notebooks & TabletsModels
PortegeR830, R835, R930, R935, Z830, Z835, Z930, Z935
QosmioF750, F755, X770, X775, X870, X875
SatelliteC650, C840, C850, C855, C870, L730, L740, L750, L770, L830, L840, L850, L855, L870, L875, P750, P770, P840, P850, P855, P870, P875, R845, R945, S850, S855, S870, U840
Satellite ProC660, C665, C850, C870, L750, L770, L830, L850, L870, R850
TecraA11, R840, R850, R940, R950
xplore
Notebooks & TabletsModels
IXC104C4All models except IXC104M Military version

Déjà, pour vérifier si Computrace est présent sur votre ordinateur, vous pouvez lancer HijackThis et vérifier si l'un des processus suivants est lancé :

  • rpcnet.exe
  • rpcnetp.exe
  • 32 bitsvchost.exe (tournant sur un OS en 64 bits)

Si les fichiers sont présents sur votre disque dur :

  • %Windir%\system32\rpcnet.exe
  • %Windir%\system32\rpcnetp.exe
  • %Windir%\system32\wceprv.dll
  • %Windir%\system32\identprv.dll
  • %Windir%\system32\Upgrd.exe
  • %Windir%\system32\autochk.exe.bak (FAT)
  • %Windir%\system32\autochk.exe.bak (NTFS)

Si vous voyez passer des requêtes DNS vers ces adresses :

  • search.namequery.com
  • search.us.namequery.com
  • search64.namequery.com
  • bh.namequery.com
  • namequery.nettrace.co.za
  • search2.namequery.com
  • m229.absolute.com ou toute m *. absolute.com

Si votre système se connecte à l'adresse IP suivante : 209.53.113.223

Si les clés suivantes sont présentes en base de registre :

  • HKLM\System\CurrentControlSet\Services\rpcnet
  • HKLM\System\CurrentControlSet\Services\rpcnetp

Mais alors ? Comment s'en débarrasser ?

Et bien malheureusement, il n'y a pas de solution miracle. Le plus sain est de changer de carte mère avec si possible un BIOS libre non signé comme Coreboot. Autrement, une autre solution qui ne dégage pas Computrace, mais qui permet de bloquer les connexions de l'agent, c'est d'entrer les URL ci-dessus dans votre fichier Hosts en les faisant pointer vers votre adresse localhost (127.0.0.1).

Autrement, je n'ai pas de solution pour le moment, mais si vous avez d'autres infos, je suis preneur.

L'avenir est sombre avec ce genre de choses surtout qu'Absolute n'est pas le seul sur ce marché. Des technologies similaires existent sous le nom de FailSafe dans les BIOS de Phoenix Technologies (en mode SMM avec tous les privilèges) et sous le nom de VPro sur les puces Intel.

Elles fonctionnent de manière totalement indépendante, sont persistantes, peu importe l'OS présent sur la machine et surtout elles sont capables d'exploiter le matos directement (carte WiFi, GPS...etc.). Le pire là-dedans, c'est que même si votre ordinateur est éteint, ça peut fonctionner. Vous ne me croyez pas ? Allez lire la doc d'Intel.

Il est scandaleux que les constructeurs intègrent ce genre de choses dans leurs ordinateurs surtout sans en informer leurs clients et pour le moment, on ne connait pas encore l'étendue des dégâts. Mis à part les PC, Computrace est aussi présent sur les appareils mobiles et les Mac, donc j'imagine le pire. Malheureusement, aucune étude sur Android ou iOs n'a été réalisée à ce jour pour savoir si Computrace y était implanté par défaut comme c'est le cas sur les PC.

Même chose avec Linux même si on sait que l'agent est dispo sous Linux et tourne sur  RedHat 6, Ubuntu 10, Mint 9, openSuse 11, CentOS 5, Fedora 13 et Debian 5. On ne sait pas, par contre si le module présent dans le BIOS est capable de détecter la présence d'un Linux et d'installer le binaire équivalent à rpcnet.exe qui va bien.

Computrace travaille-t-il avec des agences de renseignement et des gouvernements ?  Des attaques exploitant Computrace ont-elles déjà eu lieu ? Impossible à savoir pour le moment.

La seule réponse possible pour le moment, face à ce genre de chose est d'aller gueuler dans les oreilles de votre constructeur et d'opter pour du matériel libre. Mais malheureusement, cela doit représenter 0,0001% du parc de machines, tous types confondus et c'est encore très difficile à trouver pour les utilisateurs lambda. Il est aussi probable qu'installer Linux bloque le fonctionnement de Computrace même si celui-ci est présent dans le BIOS mais ce n'est qu'une supposition.

Sources :

Merci au gentil lecteur qui m'a informé de ce scandale.