Vous me connaissez, j'ai toujours adoré les RTS et les jeux de gestion tels que Sim City. Et la,  je découvre factorio, un jeu de gestion qui commence sur la planète semblable à la terre, où un homme seul s'est écrasé avec sa fusée. Le con.

À partir de là, vous allez devoir survivre en craftant comme dans Minecraft, de nouveaux outils et de nouveaux matériaux, afin de fabriquer des usines que vous automatiserez  et qui fourniront toutes les ressources nécessaires à votre survie et bien au-delà…

J'ai testé la démo jouable, et même si le look fait très année 2000, le jeu n'en reste pas moins intéressant. Comme vous pouvez le voir dans la vidéo suivante, il y a un petit côté dérangeant dans Factorio, car l'objectif est bien évidemment de sucer jusqu'à la moelle toutes les ressources de la planète et de la recouvrir d'usine et de machines en tout genre. J’imagine que ça vous rappelle quelque chose… (Oui Matrix aussi...)

Cerise sur le gâteau, vous devrez anéantir les autochtones pour qu'ils ne puissent pas reprendre le territoire que  vous leur avez volé. On est loin des notions d'économie durable et d'altermondialisme...

Le jeu, qui n'est pas encore finalisé, est disponible sous Linux, Windows, Mac OS X, et achetable sur Steam ou directement sur le site de Factorio, pour la somme de 20 $.

Je ne sais pas ce ça va donner sur le long terme, si ce sera un succès, mais j'aime beaucoup l'idée d'inventer de nouvelles usines et de pouvoir les programmer afin qu'elles répondent à tout ce que nous pouvons imaginer.

Bref, à tester !