La plupart des internautes français le constatent : Youtube rame complètement. Impossible depuis plusieurs semaines de lire correctement une vidéo en 360p et je ne vous parle même pas de la HD. J'ai constaté ce problème sur ma connexion perso (free), puis après avoir fait un petit sondage sur Twitter en demandant aux gens de me faire une capture écran de cette page, je sais quels sont les FAI qui rencontrent un souci avec Youtube :


  • Free - Touché très fortement
  • SFR - Touché
  • Orange -Touché
  • Bouygue - Pas de problème
  • Numéricable - Pas de problème
  • Renater et autres machins un peu exotiques - Pas de problème

Pas besoin donc de rebooter ma Freebox en invoquant l'esprit magique de Xavier Niel (l'équivalent de eywa chez les na'vi).

SFR FAI   La stratégie du pourrissement

SFR

numericable FAI   La stratégie du pourrissement

Numéricable

renater FAI   La stratégie du pourrissement

Renater

bouygues FAI   La stratégie du pourrissement

Bouygues

orange1 FAI   La stratégie du pourrissement

Orange

free FAI   La stratégie du pourrissement

Free

Le problème ici est un problème de tuyau et d'argent. Une histoire digne d'un épisode de Dallas ou Dynastie !! Je vais essayer de vous expliquer les raisons de ce blocage pour le moins énervant...

Comme on l'a vu par le passé avec des histoires comme Megaupload et Orange, ou encore Neuf et Dailymotion, les internautes continuent d'être les victimes permanentes d'une guerre que se livrent les FAI et les fournisseurs de contenu. Si je prends le cas de Youtube, il y a effectivement de plus en plus de monde qui s'y connecte pour regarder des vidéos de plus en plus lourdes. Les tuyaux entre les FAI et Youtube, qui ont été mis en place suite à des accords de peering ne sont plus assez "gros" (en plus d'être mal équilibrés), ce qui provoque un engorgement.

Le résultat est là : une majorité d'abonnés ADSL français sont dans l'incapacité de lire une vidéo Youtube sans la laisser pré-charger pendant 1/4 d'heure.

Seule solution pour régler le problème : Augmenter la taille du tuyau.

Techniquement, c'est faisable très simplement... Alors pourquoi est ce que ce problème perdure ? Et bien la vraie raison est que cela coûte un peu d'argent.

La question est donc : Qui doit payer ?

Le deal que nous avons tous passé avec notre FAI est le suivant : "Je te paye un abonnement tous les mois et tu me donnes accès à Internet". Mais aujourd'hui, ce deal n'est plus respecté.

En effet, que ce soit à l'époque avec le cas Megaupload, ou maintenant avec Youtube, ce n'est plus un véritable accès à Internet que nous avons. Nous nous dirigeons petit à petit vers un internet qui ressemblera plutôt à un bouquet payant de sites internet.

Bof bof... Je suis désolé mais je paye un abonnement aussi pour avoir accès à Youtube. Cette situation n'est donc pas normale et doit être réglée. Historiquement et logiquement, c'est aux FAI de se démerder pour que l'accès de leurs abonnés soit le plus fluide possible, quelque soit le site internet consulté.

Mais comme je vous le disais, augmenter la taille des tuyaux coûte un petit peu d'argent. Les FAI tentent donc depuis plusieurs mois de faire pression sur certains éditeurs de contenu et en particulier Google, pour que ceux-ci prennent à leur charge cette dépense. On la vu encore récemment avec SFR qui a tenté un coup de poker avec OVH en essayant de leur faire payer le peering.

Seul hic : Les éditeurs de contenu ne veulent pas payer. Google fait de la résistance et avec lui des services de CDN comme Akamai.

Vous l'aurez compris, nous sommes dans une impasse... Il s'agit d'un vrai bras de fer entre les FAI et les fournisseurs de contenu. Et malheureusement, la stratégie adoptée par Free, Orange et SFR semble être celle du pourrissement. On laisse l'accès au site Youtube pour ne pas être accusé de censeurs, mais avec un débit de merde, pour que les gens pensent que c'est chez Youtube que ça coince. Je déduis quand même, à la vue des graphiques envoyé par mes gentils followers, qu'Orange et SFR ont un peu plus de pitié pour leurs abonnés et doivent déporter une petite partie du surplus de ces connexions sur du Transit IP (c'est à dire de l'achat de bande passante à un opérateur). Par contre, chez Free, ils sont sans pitié... Un véritable manque de respect pour ses abonnés !

Free veut jouer les gros bras face à Google, alors on laisse saturer le peering et basta. Stratégie très agressive dont nous subissons tous les conséquences... On nous a d'ailleurs tellement bien bourré le crâne en nous expliquant que si le FAI prenait à sa charge ce coût d'évolution actuelle, le prix de notre abonnement ADSL augmenterait, qu'en bon français grippe-sou, nous en venons à défendre bec et ongle notre FAI, montrant du doigt le méchant Google ! Hors de question de voir notre abonnement ADSL augmenter !

Pire, on plaindrait presque les FAI de devoir payer la facture... "Non, mais vous comprenez, les pauvres, pourquoi est ce qu'ils devraient augmenter les capacités de leur réseau pour 1 ou 2 site populaire comme Youtube ?" Pourquoi ??? Parce que c'est leur travail et qu'on les paye pour ça !

network map free FAI   La stratégie du pourrissement

Puis arrêter de tout faire passer par Paris, en améliorant le maillage du réseau, ça ne pourra pas faire de mal...

La vérité, c'est que les FAI ont tout l'argent nécessaire pour faire évoluer leurs infrastructures et assurer un accès internet de bonne qualité à leurs clients. C'est prévu dans leur business model depuis le début et je vais même vous dire mieux : Ils sont tellement rentables qu'ils pourraient le faire sans problème dès à présent ! Si je reprends le cas de Free et de la maison mère Iliad, leur activité est très très très rentable. D'après le dernier rapport de gestion publié par iliad [PDF], leur marge brute est de 55,9%, leur marge EBITDA de 39,1% et enfin, leur marge nette est de 15,3%.

Autant dire que l'argent pour upgrader son réseau, Free l'a largement avec ses 4,5 millions d'abonnés. Mais il semblerait qu'ils préfèrent réduire au maximum les dépenses sur le réseau actuel pour se concentrer sur l'avenir : le FTTH ou Très haut débit. L'idée en mettant le paquet dès le début sur le FTTH est toujours la même : Ecraser la concurrence en construisant le réseau de nouvelle generation le plus capillaire possible pour l’utiliser et le louer aux concurrents pendant des décénnies. C'est bien gentil tout ça, mais en attendant, moi j'ai toujours un accès merdique à internet... et je continue de payer comme un âne.

Une de mes sources qui traine un peu dans ce milieu, m'indique même que les 3 principaux opérateurs français que sont Orange, SFR et Free, auraient eu quelques "discussions" à ce sujet, dont le leitmotiv était "Il faut faire payer Google donc travaillons ensemble dans ce sens". Ça reste à prouver bien sûr mais nos petits FAI français ne semblent avoir peur de rien ni de personne et s'imaginent probablement faire plier le géant américain. Si Bouygues et Numéricable ne dégradent pas leur service, c'est peut être simplement parce qu'ils sont trop petits pour entrer dans le cadre des discussions avec les autres FAI ? Vas savoir...

Autre point stratégique qui pourrait expliquer pourquoi les FAI choisissent cette technique du pourrissage, c'est leur annonce de proposer des services de CDN (Content Delivery Network). Pour faire simple et compréhensible par tous, un CDN est un réseau de plusieurs serveurs répartis géographiquement qui fait office de relai (comme un cache) pour distribuer les données localement sans que l'internaute ai à les chercher à l'autre bout du monde. Plus de rapidité et moins d'engorgement pour tous. Ce genre de service comme Akamai ou Cloudfront d'Amazon est payant pour les fournisseurs de contenu. En se faisant CDN et en faisant payer très chère l’interconnexion (peering privé), les FAI auront bientôt tous les pouvoirs pour prendre en otage les fournisseurs de contenu. En effet, quel autre choix aurait par exemple Google, que de s'offrir les services de CDN de Free pour que l'accès à Youtube se fasse dans de meilleures conditions ? C'est déjà le cas en Angleterre et ça semble poser de vraies questions. Ce sera bientôt le cas en France avec SFR. Dans le cadre du débat autour de la neutralité du net, les députés français se sont d’ailleurs posés la question de la dangerosité de cette double casquette FAI / Fournisseur de contenu. Qui empêchera tel FAI de favoriser son propre contenu ou de dégrader celui des autres ?

Malin non ?

Orange a racheté Dailymotion il y a peu de temps, et l’on peut très bien imaginer qu'un jour, ils dégradent “involontairement” le service vers Youtube en offrant un meilleur accès à Dailymotion par le biais d’une connectivité directe (peering privé) ou transit IP “made in Orange”. Heureusement, je leur fais confiance et ça n'arrivera pas... Euuh attendez... ah si, Orange est bien dans le trio des FAI qui empêchent leurs abonnés d'avoir un accès normal à Youtube et demandent que les éditeurs passent à la caisse. Zut alors...

Bref, tout ça pour dire que :

  • Non, ce n'est pas normal que l'accès à Youtube soit dégradé de cette façon
  • Oui, les coupables sont bien les FAI qui ne font rien pour sortir de cette situation (en trouvant un accord avec Google pour upgrader l’interconnexion avec leur réseau par le biais du peering ou d’un routage du surplus de trafic via des opérateurs de transit IP)
  • Non, ce n'est pas aux abonnés de trinquer pour cette histoire de sous

Je le dis et je le répète, je paye un abonnement Internet pour avoir accès à Internet dans sa globalité et pas juste aux sites que m'autorisent Monsieur Free, Monsieur Orange ou Monsieur SFR. Laissons tomber les pétitions et les beaux discours et allons directement à la case protestation en saturant d’appels les supports techniques (et commerciaux!) de nos FAI d'amour pour gueuler !

  • SFR : 1077
  • Orange : 3900
  • Free : 3244

Il n'y a que comme ça que ça peut faire changer les choses. C'est déjà arrivé par le passé avec Dailymotion qui annonçait sur sa homepage que le service était dégradé par SFR et qu'il fallait les contacter via la hotline, et bizarrement, depuis plus aucun problème.

abonnes neuf4 FAI   La stratégie du pourrissement

Il faut l'ouvrir, faire un peu de bruit et compter sur l'intelligence des FAI concernés qui se rendront compte forcement à un moment, que prendre en otage ses propres abonnés pour négocier avec Google, n'est pas une solution viable à long terme. (et en plus ça m'énerveeeee !!!)

Edit : Et Ô miracle, histoire de me faire mentir, depuis quelques minutes, Youtube roxxe à nouveau du côté de Free alors que depuis 1 semaine et plus, c'était la misère intégrale. La vie c'est vraiment remplie de petits moments magiques parfois ^^

Edit2 : Bon, c'était surement la trêve en journée... ça re-merdouille sec depuis 17h environ (chez moi en tout cas)

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr !
DogeCoin