Les extrémistes technologiques sont partout ! Voici 2 "races" que tout oppose et qui pourtant sont parfaitement identiques ;-)


D'un côté, on a les peureux... Ceux qui dès qu'on parle de The Pirate Bay ou de hacking vont nous dire : "Faut pas en parler, ça permet de faire des choses illégales. Il faut t'autocensurer".

Et de l'autre côté, on a les barbus de l'extrême... Ceux qui dès qu'on parle de cloud, de Google ou de Facebook vont nous dire : "Faut pas en parler, ça pourrait mal tourner pour la vie privée et ça permet aux gouvernements de te bloquer ou d'avoir accès à tes données. Il faut t'autocensurer"

Je ne suis pas d'accord avec ces 2 extrémismes sur le concept d'autocensure. Je pense que les gens sont suffisamment intelligents pour avoir accès à tous types de connaissances même si cette connaissance permet de pirater des ordinateurs ou de stocker des infos confidentielles sur Gmail.

Par exemple,

  • Quand je parle de TOR, on me dit que les pédophiles peuvent s'en servir... Mais les cyber dissidents aussi.
  • Quand je parle de Cloudflare, on me dit que du jour au lendemain, on peut détourner mon trafic internet... Mais ça n'est jamais arrivé et ça améliore grandement la qualité d'accès aux sites.
  • Quand je parle de Dropbox, on me dit que le gouvernement américain pourrait regarder mes données ou que celles-ci pourraient être piratées... Mais ça me permet quand même de partager facilement et rapidement des données.
  • Quand je parle Gmail, on me dit que Google lit ma correspondance privée pour ses pubs... Mais j'ai quand même accès à l'un des meilleurs services de mails du monde gratuitement.
  • Quand je parle de Facebook, on me dit que c'est un grand fichier policier mondial... Mais ça permet quand même de rester en contact simplement avec mes amis.
  • Quand je parle d'outils pour scanner des failles, on me dit que ça pourrait servir à du piratage... Mais ça permet aussi de sécuriser son serveur.
  • Quand je parle de chiffrement, on me dit que ça pourrait servir à des terroristes... Mais ça permet aussi de protéger ses données confidentielles.
  • Quand je parle de logiciel propriétaire, on me dit qu'on ne sait pas ce qu'il y a dans le code... Mais je ne trouve pas forcément un soft d'une qualité identique du côté des logiciels libres.
  • Quand je parle de P2P, on me dit que ça pourrait servir à télécharger illégalement des MP3... Mais ça peut aussi servir à télécharger des distributions Linux ou des oeuvres libres de droit.
  • Quand je parle de cracking de DRM, on me dit que ça sert le piratage de jeux ou de livres... Mais ça permet aussi à ceux qui achètent l’œuvre d'en avoir la propriété totale.
  • Quand je parle de direct download, on me dit que c'est mal parce que c'est centralisé et que rien ne vaut le P2P... Mais ça permet dans pas mal de cas de rendre pas mal de services.
  • ....etc, etc, etc.

Vous risquez d'être surpris, mais je suis d'accord, ou plutôt je comprends tous ces arguments et ces contrearguments. Que ce soit un problème d'emplacement des données, ou un problème de technologie, je crois que la solution ne réside pas dans l'autocensure. L'important à mes yeux, c'est de donner toutes les billes et d'expliquer chaque limite de ces technos pour que chacun ait la connaissance et surtout la pleine conscience de ce qu'il fait, de là où il stocke ses données, de quelle technologie il emploie...etc.

C'est toujours comme ça que je fonctionne. Je sais que ça peut donner l'impression à certains que j'ai le cul entre 2 chaises, mais le seul tableau sur lequel je joue, c'est celui du partage de la connaissance et des techniques. Prenons l'exemple du cloud puisque c'est le grand sujet à la mode. On l'a vu avec Megaupload, certains ont perdu leurs données. Logique puisque c'est centralisé. Megaupload ferme et hop, il y a plus de données. Est-ce une raison pour diaboliser le principe même du direct download ? Je ne pense pas... C'est comme tout, il faut savoir l'utiliser avec intelligence. Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier est la règle numéro 1 en matière de stockage de données. Tout stocker sur Megaupload sans avoir de copie ailleurs est complètement con. De même que pratiquer l’autohébergement sans faire de copie hors site, c'est à dire hors de chez vous, c'est complètement con aussi. Un cambriolage ou un incendie et il n’y a plus de données non plus. Rien n'est parfait en informatique, et c'est à vous d'appliquer le sacro-saint principe de redondance de vos backups.

Autre sujet à la mode, Cloudflare. Ceux qui tapent le plus dessus n'ont pas forcement compris comment cela fonctionnait. J'ai lu beaucoup d’âneries à ce sujet. Mais c'est vrai que techniquement, si demain Cloudflare le souhaite, ils peuvent barrer l'accès à un site. Mais les utilisateurs de Cloudflare ne sont pas bloqués pour autant, car en quelques heures, ils peuvent reconfigurer leur nom de domaine et se passer de leurs services. D'un côté Cloudflare apporte une qualité de service non négligeable en terme de rapidité, de protection Ddos, d'économie de bande passante, de cache... et de l'autre, il y a toujours un risque qu'ils abusent de leur position ou tout simplement qu'ils tombent en panne comme c'est arrivé il n'y a pas longtemps. Mais faut arrêter d'être idiot... Nos fournisseurs d'accès internet, nos hébergeurs, nos fournisseurs DNS...etc. ont exactement le même pouvoir et pourraient eux aussi abuser de leur position.

Ce que je veux vous dire, c'est qu'en matière de technologie, rien n'est tout blanc ou tout noir. Il faut savoir utiliser les outils d'aujourd'hui, tout en restant informé et prudent. Il ne faut jamais s'enfermer avec un prestataire ou lui donner tous vos trésors ou toutes vos données. Et de l'autre côté, il ne faut pas non plus sombrer dans la parano ou vivre comme des cybermormons, en diabolisant tout ce qui n'est pas stocké sur un disque dur à la maison et non géré par des technologies 100% libres.

Ma position est de continuer à vous montrer l'ensemble de ce qu'il est possible de faire... après, les façons dont elles peuvent être bien ou mal employées, je pense aussi que c'est très important d'en parler. Il est primordial que les bidouilleurs que nous sommes tous, ayons conscience des avantages et des risques de chaque techno. L'explication et la vulgarisation des techniques informatiques pour tous, est ce qu'il y a de plus important à mes yeux et je pense qu'en aucun cas, je (ou d'autres) ne devrais pratiquer de l'auto-censure sur certaines technos ou façon d'employer ces technos.

Ouvrez les yeux, agissez avec intelligence, ne sombrez pas dans la diabolisation globale, ne sombrez pas non plus dans la confiance aveugle, mais faites votre chemin, votre petite tambouille personnelle et tout se passera très bien :-)

A bon entendeur, salut !

Photo

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin