Suvir Mirchandani, un étudiant américain de 14 ans a eu une excellente idée pour faire économiser pas mal d'argent à l'administration. Dans un projet scientifique pour son école, il s'est amusé à mesurer la quantité d'encre utilisée pour imprimer les lettres les plus courantes (e, t, a, o et r) dans les polices de caractère suivantes : Garamond, Times New Roman, Century Gothic et Comic Sans.

Pour cela, il a utilisé le logiciel APFill Ink Coverage. Pour vérifier ces chiffres, il a ensuite imprimé chaque lettre en grand et les a pesées. Le résultat est sans appel, c'est la police Garamond qui nécessite le moins d'encre.

Du coup, en faisant ses petits calculs, il a déterminé que si son Académie utilisait uniquement la police Garamond dans ses courriers officiels, elle économiserait 24% d'encre, soit 21 000 $ par an. Pas étonnant puisque l'encre est vendue au litre, plus chère (75 $ les 30 ml) que du Chanel N°5 (38 $ les 30 ml).

En extrapolant sa découverte à l'administration américaine qui crame quand même plus de 450 millions de dollars en encre chaque année, ce serait un peu moins de 30% d'encre économisée, soit 136 millions de dollars par an. Et si les différents États américains faisaient le même effort, c'est 234 millions de $ supplémentaires qui seraient économisés.

Soit au total, un peu moins de 400 millions de dollars par an...

Pas mal ? Je ne sais pas si le chef de la paperasse en France lit cet article, mais si c'est le cas, ce serait top de switcher sur une policer de caractère un peu plus économique (en plus d'utiliser du papier recyclé et d'imprimer recto verso...)

Source