Bon, ayé, j'suis énervé... Je l'ai déjà dit, redit... pété et répété ! Mais ce n’est pas grave, je vais recommencer pour ceux qui dormaient au fond à côté du radiateur. Avec l'arrivée de Google Drive, la polémique de "À qui appartiennent vos données" est en train de refaire surface. Je reçois des mails et des commentaires en ce sens donc je vais tenter de vous donner mon point de vue sur tout ça parce qu'en plus d'être un mec beau et équilibré, je suis quand même super sympa :-D.


Déjà pour que tout ça soit clair comme de l'eau de roche, il faut distinguer 2 choses :

  • L'endroit où sont stockées les données.
  • Les droits que s'accordent les sociétés sur vos données.

Si on prend l'exemple de Dropbox ou de Skydrive, c'est très clair. Dans leurs conditions générales, il est bien indiqué que vous restez entièrement propriétaire (au sens "propriété intellectuelle") des données et qu'ils ne peuvent les exploiter. Pour ce qui est de Google Drive, c'est un peu plus confus, mais une fois les conditions générales déchiffrées, vous restez aussi propriétaire (au sens "propriété intellectuelle"), sauf que Google se réserve le droit de stocker, d'utiliser, de reproduire, de modifier, de communiquer ou de créer des choses dérivées à partir de vos données. La subtilité c'est qu'ils ne peuvent pas le faire pour leurs propres besoins commerciaux, mais qu’ils peuvent le faire pour vos propres besoins. C'est étrange, mais ça leur donne en réalité la possibilité de manipuler vos données pour que vous puissiez par exemple les exploiter dans d'autres services liés de Google ou traduire un texte automatiquement...Etc. Ce genre de chose.

Évidemment, les conditions générales que ce soit pour Dropbox, Skydrive ou Google Drive, ça peut changer et évoluer à n'importe quel moment. Et à part quelques barbus, qui va lire ces trucs ?

En ce qui me concerne, je ne me prends pas la tête... Mon raisonnement est on ne peut plus simple et je pense qu'il vous évitera une ou plusieurs crises d'hystérie. Ça se résume en une phrase quasi biblique qui dit :

TOUT CE QUE TU METTRAS EN LIGNE, TU DEVRAS LE CONSIDÉRER COMME PERDU ET PUBLIC À TOUT JAMAIS. BORDEL.

Que ce soit vos photos Facebook, vos Google Documents, vos emails, vos tweets...etc.. Peu importe le contenu que vous mettez chez un tiers :

  1. Ils ont accès physique total à vos données. Y compris les forces de l'ordre telles que le FBI et ce genre de truc.
  2. Ils peuvent vous en déposséder à tout moment, en supprimant votre compte par exemple.
  3. Ils peuvent les perdre ou les effacer à tout moment.
  4. Ils peuvent vous demander à un moment d'y payer pour y avoir accès.
  5. Ils peuvent s'en servir contre vous ou l'exploiter pour mieux vous connaitre (et vous afficher de la pub comme le fait Gmail)
  6. Un hacker peut entrer dans votre compte et libérer vos informations privées façon Wikileaks.
  7. ... je suis sûr que vous pourrez trouver encore d'autres risques...

Alors, attention, comprenez-moi bien. Je ne suis pas en train de vous dire de ne pas utiliser Gmail ou Facebook parce que c'est mal. Non, non... Utilisez ces services. Je les utilise moi aussi. Mais avant d'y mettre quelque chose, posez-vous 2 questions :

  • Est-ce que si on me vole ces données, je vais être grâve dans la merde ? Si oui, n'envoyez pas cette photo de vous tout nu avec une wiimote entre les fesses, via Gmail ou Facebook...
  • Est-ce que je vais pleurer ma race s’ils effacent mes données ? Si oui, pensez toujours à conserver une copie, par exemple de vos photos, à plusieurs endroits, à la fois dans le Cloud et à la maison sur un ou plusieurs disques durs. (Et pourquoi aussi le Cloud ? Tout simplement parce que vous n'êtes pas non plus à l'abri d'un incendie ou d'un cambriolage)

Sachez enfin qu'une donnée, même effacée ne l'est jamais vraiment. La preuve avec ce procès récent qui se base sur un tweet supprimé. Hé oui...

Pour conclure, soyez intelligents, informés et ne tombez pas dans une diabolisation ridicule de ces services. Ce sont simplement des jouets desquels il ne faut pas dépendre, mais ça ne veut pas dire qu'on ne peut pas s'amuser avec !

Photo

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin