Edit : Je viens de discuter avec Google ce matin. En navigation privée, ils personnalisent encore les résultats à partir de l'emplacement géographique de l'internaute et d'autres critères mais ne profile pas l'internaute à partir de son historique de recherche. Les outils présents dans le dashboard pour empêcher ce tracking, sont donc efficaces. Par contre, on est d'accord pour dire qu'il n'y a effectivement plus de résultats standards sur Google et que tout est personnalisé.


L'équipe du moteur de recherche DuckDuckGo (que je vous recommande) a mené une petite étude sur Google pour savoir comment se comportaient les résultats de recherche lorsqu'on est connecté à son compte et lorsqu'on est déconnecté ou en navigation privée.

Et la conclusion est sans appel... Il n'y a plus de résultats "standards" sur Google.

Chaque page de résultats que vous obtiendrez, même en navigation privée, tiendra compte de vos recherches précédentes. DuckDuckGo a effectué des tests sur 131 personnes non connectées à leur compte Google (et je suppose non géolocalisées), en leur demandant de saisir des termes assez connotés comme "abortion" (avortement), "gun control" (contrôle des armes à feu), et "Obama". Et Ô surprise, chacun a obtenu des résultats différents.

D'après Duck duck go, ces résultats ont été fournis par Google en se basant sur le passif de recherche de chacun de ces internautes, ce qui n'est pas logique puisque c'est le genre de chose que Google propose de contrôler et bloquer, mais apparemment, ce n'est pas suffisamment efficace (ou alors, ils ne veulent pas que ça le soit voir mon edit).

On pourrait être tenté de dire que ce n'est pas grave puisque ces résultats de recherches sont plus proches de nos attentes et de qui nous sommes...

... Mais cette situation a aussi plusieurs aspects négatifs. Tout d'abord, les résultats de recherche sont clairement orientés. Tout ira dans le sens de l'internaute qui risque au bout d'un moment de ne plus être confronté à d'autres avis, d'autres idées que les siennes. Et c'est dommage puisqu'on sait que l'ouverture d'esprit et la tolérance s’acquièrent en se confrontant aux idées des autres et en les comprenant (sans forcement, devoir y adhérer bien sûr).

Ensuite, niveau confidentialité, c'est plus que moyen. Si je pousse le raisonnement à l'extrême, en empruntant l'ordinateur d'un ami, même s'il est déconnecté, et en tapant par exemple "Mariage homosexuel" ou "peine de mort"... etc., en fonction des résultats pro ou anti, je pourrai "deviner" quelle est sa position sur ces sujets.

Enfin, ce comportement du moteur de recherche signifie aussi tout simplement que niveau traçage et vie privée, malgré les outils proposés par Google censés éviter cela, nous sommes quand même suivi à la trace et profilé. On s'en doutait, mais cette fois, on a enfin la certitude que ces outils censés garantir notre vie privée sont des placebos.  Faux donc (voir édit). Ils fonctionnent mais d'autres critères pour profiler (et non pas tracker) l'internaute entrent quand même en jeu. La nuance est importante.

Finalement, qu'on trouve que des résultats de recherche ciblés sont une bonne chose ou une mauvaise n'est pas la question. Chacun voit midi à sa porte. Non, le vrai problème et ce qui me gêne le plus là dedans, c'est l'illusion de ce choix. On nous dit que nous avons le choix de ne pas nous faire tracker via la navigation privée ou la non-connexion à notre compte, mais tout ceci ne semble être que mensonge (voir edit en début d'article). J'aimerai bien que Google communique à ce sujet pour connaitre leurs arguments de défense.

Évidemment, DuckDuckGo n'a pas réalisé cette étude par hasard puisqu'ils proposent un moteur de recherche respectueux de la vie privée. Du coup, si ce tracking de la part de Google vous gêne, vous pouvez toujours confier à Duck Duck Go vos recherches.

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin