Edit : l'OMC a approuvé. Antigua et Barbuda peut donc faire son site en toute légalité.


4 La vengeance est un plat qui se télécharge froid pour Antigua et Barbuda

Antigua et Barbuda sont 2 charmantes îles situées dans les Caraïbes qui ressemblent à un petit paradis pour les touristes et leurs voiliers...

antigua2 La vengeance est un plat qui se télécharge froid pour Antigua et Barbuda

Toutefois, je ne saurai vous dire si Antigua et Barbuda était un repaire de pirates il y a quelques années... Quoique...

Mais cela devrait bientôt changer . Durant des années, l'un des secteurs d'activité florissants du pays était les jeux d'argent en ligne. Logique, car Antigua et Barbuda était l'un des premiers pays à réguler le secteur du jeu en ligne. Malheureusement, les États-Unis ont mis un terme à ce business en 2003 avec une nouvelle loi sur les jeux en ligne qui interdisait les jeux d'argent "offshore". Cela a provoqué la disparition de milliers d'emplois et d'une bonne partie des 3,5 milliards de revenus que rapportaient les sociétés de jeu en ligne implantées dans le pays.

Mais Antigua et Barbuda ne se sont pas laissé faire et ont poursuivi les États-Unis devant l'Organisation Mondiale du Commerce en 2005. L'OMC a alors rendu un jugement en faveur du petit pays. Mais les États-Unis ont fait leur tête de mule et n'ont jamais respecté la décision de l'OMC. En guise de sanction, l'OMC a alors autorisé en 2007, Antigua et Barbuda à s'exonérer des copyrights, brevets et marques déposées américains jusqu'à un plafond de 21 millions de dollars par an.

Evidemment, avec 21 millions de dollars "virtuels" dans la poche, Antigua et Barbuda est loin très loin d'éponger ses milliards de pertes... Mais ce n'est pas grave, car les dirigeants du pays ont un plan pour se venger et atteindre ces 21 millions de dollars gagnés sur le dos du copyright US.

Et ce plan, c'est tout simplement un site web sur lequel il sera possible d'acheter des oeuvres 100% américaines pour un prix défiant toute concurrence et bien sûr sans rien reverser aux ayants droit US.

Machiavélique ! Les États-Unis font la tronche et menacent ouvertement Antigua et Barbuda en lui expliquant que cela risque de réduire drastiquement les investissements de sociétés "étrangères" dans leur beau pays. Mais Antigua et Barbuda s'en tape le coquillard... Le site est prêt et tout ce qu'ils attendent maintenant, c'est l'autorisation de l'OMC pour le lancer.

Autant dire que si l'OMC approuve le projet, ça va être la fête... Même en mettant tout leur catalogue de contenu à 1 cent par œuvre téléchargée, je suis certain qu'ils atteindront leur plafond de 21 millions de dollars en quelques mois... En tout cas, j'ai hâte de connaitre leur grille tarifaire et le fonctionnement du site.

Megaupload et The Pirate Bay se sont trompés de pays, je pense. Antigua et Barbuda est en passe de devenir la véritable première "nation pirate légalisée".

A suivre....

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin