Oh putain, le choc !

C'est la main sur le cœur et le doigt levé que j'apprends avec émoi que les soirées saucissons-pinard, chez Hadopi c'est fini !

Bouuuuuh !

Après avoir claqué 500 000 € pour nourrir des experts qui n'ont rien produit au bout de 2 ans, l'Hadopi a décidé d'arrêter les frais. Je ne vais pas vous refaire tout l'historique (ou plutôt le non-historique) de leurs épiques productions puisque j'avais mis tout ce que j'avais sur le cœur ici, mais c'est clairement une page qui se tourne dans l'histoire de France.

Par contre, ne sautez pas tout de suite au plafond !

Madame Michu qui ne sait pas utiliser un VPN ou qui ne connait pas encore le direct download recevra toujours son petit courrier de riposte graduée qui fait rigoler... Par contre, exit les grands projets irréalisables sur le filtrage de l'Internet sino-français ou encore sur le mouchard de sécurisation. Ces idées sont bel et bien enterrées.

D'un côté c'est cool, mais de l'autre, j'ai quand même un peu de peine pour ces anti-Hadopi qui pensaient faire changer les mentalités de l'intérieur. Il fallait bien que certains aillent voir par leurs propres moyens que c'était effectivement impossible à bouger. Maintenant, on le sait.

Mes prédictions dignes d'un Maya sous cocaïne sur l'avenir et l'intérêt des Labs se sont donc révélées justes... Début 2013 sera par conséquent bien triste dans certaines familles d'ex-membres des Labs, mais ne les pleurons pas trop, car grâce à nos impôts, et en échange de quelques lignes pseudo-techniques (ou philosophico-LOL) pissées sur un wiki et quelques réunions-gag par mois, les fins de mois devaient être plutôt cool pour eux.

J'espère qu'ils n'ont pas tout cramé dans un voyage à l'étranger (ce que j'aurai fait, je pense ^^), mais en auront bien profité au contraire pour en mettre de côté ou bâtir quelque chose de plus solide pour eux et leur famille.

Je me lève donc avec solennité, la truffe au vent et les yeux remplis de larmes pour leur rendre un dernier hommage et les remercier pour le service rendu à la France. C'était bien joué !

Ps : A lire aussi, un témoignage passionnant de Tris qui a bossé chez Hadopi en tant que webmaster-community-manager-rédactrice et qui faisait tourner la baraque des Labs à elle toute seule.

Source

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin