La LOPPSI est en cours de vote en ce moment, et notamment l'article 4 qui a été voté par les députés hier. Je ne vais pas m'étendre sur les détails mais sachez simplement que le vote de cet article va permettre au gouvernement de :

  • Bloquer l'accès à n'importe quel site internet
  • Tout cela sans avoir besoin de l'accord d'un juge (donc purement arbitraire)
  • Et que les sites bloqués seront mis dans une blacklist qu'aucun organisme de contrôle ne pourra consulter.

Il ne reste plus qu'à attendre le validation du Conseil Constitutionnel mais si c'est comme avec Hadopi, avec quelques pirouettes, ça devrait passer sans souci.

La mise en blacklist des sites censurés sera effectuée par l'OCLCTIC qui dépend directement de Brice Hortefeux (celui qui fait passer les Auvergnats pour des racistes ;-) ).

Et je vous le donne en mille Emile, Fritz Hortefeux a refusé que ce fichier puisse être audité avant 1 ou 2 ans (et encore c'est pas sûr). C'est donc un beau cadeau de Noël pour la majorité qui va pouvoir censurer à tire larigot le net sans qu'on vienne la faire chier avec ça avant fin 2012 / 2013... (ouais voià). Impecc !

Et si une erreur est commise ? Et bien Brice a décidé qu'aucun recours ne sera possible. L'erreur est peut être humaine mais elle n'est pas "Hortefeuse". Aux chiottes la CNIL et les autres. Une fois que tu es dans la blacklist, tu peux crever.

Mais pas de panique les amis, car cela concernera UNIQUEMENT les sites pédophiles ! Bon, je reviens 30 secondes sur l'inutilité de la chose... Censurer les sites pédophiles plutôt que de chercher à les faire fermer, c'est comme assister à un viol et se cacher les yeux en se disant que ça n'a pas lieu. C'est simplement criminel.

Puis quand on sait que les réseaux pédophiles utilisent des sous réseaux genre Freenet ou trucs privés pour s'échanger leur matos, ça me fait hurler de rire. C'est vraiment une loi pour faire plaisir à Madame Michue qui flippe lorsqu'on lui dit sur TF1 qu'Internet c'est le mal.

La LOPPSI est donc une arme redoutable dans les mains du gouvernement. Aucun contrôle, aucun recours... Que du bonheur !

Vu ce qui s'est passé en Australie, qui dispose d'une loi similaire, je suis sûr à 100% qu'il y aura des abus. Avoir un tel pouvoir ne devrait pas être permis. C'est contraire à la démocratie de permettre cela sans même qu'un juge y pose son regard.

Bref, soyez bien informés que demain, certains de vos sites préférés (qui ne seront pas des sites pédophiles) disparaitront... Des sites de l'opposition, des sites d'information libre comme le mien, des sites gênants comme Wikileaks...etc etc.

Je ne vais pas chialer plus que ça car ça ne servira à rien, mais j'espère qu'ensemble on arrivera à se débarrasser de ces lois immondes. L'accès aux sites bloqués sera toujours possibles par des moyens détournés... Freenet, Tor, VPN, miroirs, mais le contournement est une solution temporaire peu viable à long terme et néfaste pour Internet.

La Loppsi ne devrait pas exister, un point c'est tout. Et j'ai le même point de vue sur Hadopi et ACTA.

Je vous avoue que je me sens un peu désarmé face à cette histoire de blacklist sans recours possible. Seule résistance possible, la surveillance de ces censeurs afin de ne pas les laisser agir dans l'ombre. Les mettre en lumière en faisant ressortir au grand jour, ces fameuses blacklists, ces ordres de censure abusive...etc.

J'espère que les policiers de l'OCLCTIC qui seront mandatés pour entrer ces sites dans les blacklists de la Loppsi, et les FAI qui les appliqueront, auront les couilles de faire sortir des infos aux journalistes s'il y a des abus.

Ce vote effectué par 27 députés présents (sur 577) montre bien qu'ils se sont complètement désengagés de la question et que le vote des lois à l'Assemblée Nationale n'est plus qu'une comédie hypocrite. Ça fait chier...

On est toujours dans une démocratie et dans un pays de liberté d'expression, mais plus les jours passent et plus j'ai l'impression que ça en a l'apparence, plus que la saveur.

Bref, d'un côté, on a cet article 4 qui passe tranquille, puis de l'autre, le lendemain, on a le petit déj avec le Président et les influents du net, qui a plutôt l'air d'avoir été positif pour les personnes présentes. Allez lire le compte rendu de Maitre Eolas sur LePost (+ photos) et surtout celui d'Eric beaucoup plus complet.

D'ailleurs, concernant cet article 4 de Loppsi, Maitre Eolas nous indique que : "Le Président ne s'est engagé à rien mais il semble qu'il en a pris note."

On est donc sauvé :-)

Autre coincidence amusante en ce lendemain de vote Loppsien, ce petit communiqué de France Diplomatie qui condamne l'arrestation d'un blogueur en Palestine. C'est vrai que si les palestiniens avaient simplement censuré le site avec une loi comme Loppsi, ça aurait été beaucoup plus clean...

Bref, d'un côté, un vent glacial (loppsi 2) et de l'autre, un petit vent chaud et amical (main tendue élyséenne, soutien de France Diplo...etc). Un bon chaud/froid idéal pour s'enrhumer ;-)

Message à mon pôte Bluetouff qui s'auto-censure en signe de protestation contre Loppsi :

Olivier, je peux comprendre pourquoi tu fais ça mais au final, ton site est un formidable moyen d'expression que tu devrais conserver pour continuer à lutter contre ces lois de merdes et prêcher la bonne parole d'un internet libre ! Tu prendras vraiment le maquis que lorsque Loppsi t'aura effectivement censuré... On te feras des miroirs à la wikileaks ^^ !! Puis j'l'aime bien ton site moi... snif...

[Source et photo]