Et voici une nouvelle démonstration que le système des brevets doit être géré plus sérieusement ou totalement supprimé. En cause, une fois de plus, un Patent Troll américain qui n'a d'autre objectif que de déposer ou d’acheter un brevet qu'il n'exploite pas, mais qui lui sert à attaquer en justice d'autres sociétés.


C'est le cas actuellement, avec la société Personal Audio qui détient un brevet qui lui permet de protéger l'idée suivante :

System for disseminating media content representing episodes in a serialized sequence

Ça vous dit quelque chose ? Oui, il s'agit du concept même du podcasting que cette société s'est attribué sous la forme d'un brevet.

Résultat des courses, malgré le fait que Personal Audio soit une coquille vide qui ne possède rien d'autre qu'un bureau vide dans le Texas et quelques autres brevets dans le style, légalement, elle est en droit d'attaquer les podcasters. Et c'est ce qu'elle a commencé à faire en tirant sur plusieurs gros diffuseurs de podcasts américains dont ACE Broadcasting d'Adam Carolla ou encore HowStuffWorks et Togi Entertainment.

adam carolla Les podcasters, tous menacés par un Patent Troll ?

Adam Carolla

Ce qui est ironique, c'est que Personal Audio n'a déposé son brevet qu'en 2009, soit 2 semaines après que Adam Carolla ait commencé son émission... À noter aussi que le concept même du podcast existe depuis 2004.

Bref, un scandale en préparation qui a été pris en main par l'EFF (Electronic Frontier Foundation) et qui je l'espère permettra grâce à l'audience de ces pointures du podcast, de mettre enfin en lumière les pratiques douteuses de ces patent trolls.

Je croise les doigts pour que cela n'effraye pas les futurs podcasters qui souhaiteraient se lancer et que Personal Audio sera vite stoppée par la justice américaine.

À suivre...

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin