Je vous ai déjà présenté Zeronet qui permet de décentraliser son site web et d’accéder à du contenu en mode P2P, donc je ne reviendrai pas spécialement dessus. L'avantage de Zeronet, c'est qu'un site accessible par ce biais n'est pas censurable ou bloquable. Le surf est plus lent, mais niveau pérennité du contenu, on est tranquille.

Et c'est aussi ce que ce sont dit des petits malins qui ont créé un site Zeronet baptisé Play (Edit : Il faut que Zeronet soit lancé sur votre machine pour que ce lien fonctionne) qui regroupe les derniers liens magnets du moment (bittorrent).

Screenshot 2016-03-02 07.50.34

Screenshot 2016-03-02 07.42.06

Un genre de The Pirate Bay qu'il est impossible de bloquer. Premièrement parce que les créateurs de ce site sont anonymes. Et ensuite parce qu'il n'y pas d'hébergeur uniquement, mais des centaines, voire des milliers d'internautes qui hébergent des petits bouts du site, chacun sur sa machine (et avec son IP publique sauf s'ils passent par TOR ou par un VPN).

Zeronet est pour moi un modèle qui fonctionne, et qui même s'il n'est pas 100% étanche, est une réappropriation de ce à quoi à toujours été destiné Internet : un réseau décentralisé.

Play n'est certes qu'un n-ème site de torrents, mais il permettra peut-être de démocratiser encore un peu plus Zeronet qui dispose d'autres très bon outils comme une board, un blog ou encore un outil pour envoyer des mails.

Screenshot 2016-03-02 07.57.31

Source