Si vous avez pris l'habitude d'utilisez TrueCaller pour savoir qui vous appelle et surtout obtenir le numéro de téléphone de quelqu'un que vous ne connaissez que par son nom, il va falloir rapidement mettre à jour l'application.

En effet, des chercheurs du Cheetah Mobile Security Research Lab ont découvert une faille dans TrueCaller qui permet grâce à un simple numéro d'IMEI (l'identifiant du téléphone, utilisé comme clé unique par TrueCaller), de récupérer les données personnelles qui y sont associées : Numéro de téléphone, adresse postale, email, genre, nom, photo de profil...etc.

 

Au total, c'est plus de 100 millions d'utilisateurs Android qui sont concernés. Hormis le vol de données personnelles, un attaquant pourrait aussi modifier les paramètres de l'application de l'utilisateur, désactiver le bloqueur de spam ou encore ajouter ou supprimer des numéros sur la black list.

Et pour trouver les numéros IMEI rien de plus simple, une application vérolée ou avec un peu trop de droits sur le PlayStore peut sortir cette donnée, mais il est aussi parfaitement possible de générer des numéros IMEI aléatoire et espérer faire une bonne pioche.

TrueCaller a évidemment corrigé la faille, c'est pourquoi il est important de télécharger la mise à jour du 22 mars dernier afin de vous protéger. Faites passer le mot.

Pour la petite histoire, ce n'est pas la première fois que les données utilisateurs confiées à TrueCaller sont en danger. Bref, faites gaffe quand vous confiez certaines infos à une application. Ils n'ont pas forcément besoin d'avoir toujours de véritables infos. Vous pouvez par exemple mettre une fausse adresse postale, un faux nom ou une photo de profil qui ne vous représente pas.

Source