Le gang de l'Hadopi n'en parle jamais, mais un des endroits où il est le plus simple et le plus marrant de s'échanger des fichiers (légalement et illégalement), c'est pendant les LAN party (jeux en réseaux).


C'est avec cette idée en tête que David Darts a imaginé la Pirate Box ! Le concept est assez simple... Il s'agit d'une machine portable qui fait office de hotspot wifi (DD-WRT) avec un dock branché au cul, capable d'accueillir un disque SSD ou une clé USB, ainsi qu'un serveur web super léger en Python. Les gens participant à la LAN Party (ou peu importe l'événement) peuvent alors uploader leur fichiers directement dans cette Piratebox et récupérer les fichiers des autres.

PirateBoxCafe3 Tuto PirateBox

PirateBox inside Tuto PirateBox

L'originalité de la PirateBox, en plus de sa simplicité de "fabrication" et de sa portabilité, c'est aussi son look que personnellement, j'adore !

Pour mieux vous rendre compte du fonctionnement de la PirateBox, je vous laisse regarder cette vidéo :

Si maintenant, le projet vous branche et que vous aussi, vous souhaitez assembler votre PirateBox, il n'y a pas besoin de grandes connaissances... A peine quelques notions de Linux et savoir lire l'anglais, car David explique tout dans ce formidable tutoriel. Le matos à acheter est précisé et toutes les manips à réaliser pour avoir vous aussi votre PirateBox sont expliquées. C'est du tout cuit ! Le projet est sous une licence Free Art Licence (FAL 1.3) et coûte environ 100$ au total à fabriquer.

Je compte sur vous pour me dire si vous vous lancez dans ce projet et m'envoyer quelques photos dès que votre PirateBox sera opérationnelle :-)

Mais comment Hadopi fera lorsque des PirateBox seront en place dans toutes les résidences universitaires, immeubles, bureaux et écoles de France ? hmmm....

[Source]

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr !
DogeCoin