Daiyuu Nobori, un étudiant japonais de l'Université de Tsukuba a lancé un tout nouveau service de VPN qui a la particularité d'être 100% gratuit et qui peut être utilisé par tout le monde.


Pour son projet VPN Gate, il a utilisé un logiciel sous licence GPL baptisé SoftEther qui fonctionne sous Windows, Linux, Mac, FreeBSD et Solaris afin de créer un réseau de "volontaires" comme il les appelle, qui partagent leur connexion internet pour y faire transiter des connexions VPN. Ces "volontaires" sont des gens de partout dans le monde qui installent simplement le serveur SoftEther et qui le configurent pour en faire un relai VPN public.

 Un VPN gratuit pour tous

À partir de là, les ressources sont partagées et ceux qui ont besoin d'un accès VPN peuvent se connecter librement à ce réseau de volontaires grâce au client (Windows et Linux uniquement d'après ce que j'ai vu). Une liste est mise à jour constamment via l'application. Ca me rappelle un peu l'initiative TOR.

SoftEther est un logiciel assez évolué et puissant puisqu'il autorise le tunneling (SSL VPN) via HTTPS (ce qui permet de passer outre les firewalls), supporte un chiffrement en AES 256 bit et RSA 4096 bit et tout ce qu'un bon OpenVPN peut faire.

0 03 3 4 1 2 Un VPN gratuit pour tous

0 00 4 2 1 Un VPN gratuit pour tous

Bref, c'est du costaud !

Évidemment, Daiyuu a fait traduire son site pour les anglophones et ceux qui parlent chinois. Ces derniers sont d'ailleurs les premiers à se servir de ce service puisqu'il est difficile pour leur gouvernement de filtrer tous les VPN de volontaires.

Je trouve que l'initiative est intéressante et si je trouve 5 minutes, j'installerai peut être un relai su un serveur pour soutenir ce projet.

Source

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr !
DogeCoin