Jusqu'à présent, toutes les initiatives censées concurrencer Google sur le terrain de la recherche, se sont avérées être molles du genou. Par exemple, qui parmi vous utilise Exalead, le FAMEUX moteur de recherche européen, censé nous sortir du joug américain ?



Bon, y'a bien Wolfram Alpha qui sort un peu du lot, mais qui propose surtout des petits gadgets qui font régulièrement parler de lui, ou encore Bing qui m'impressionne chaque jour de plus en plus, sans oublier des petits moteurs qui ont un côté très sympathique comme Lo.st (meta-moteur), IxQuick ou encore Duck Duck Go mais qui au final, utilisent Google. On tourne en rond.

J'ai bien remarqué, récemment, sur Google quelques changements importants en terme de résultats qui me font dire que la qualité baisse, mais on est loin de voir passer un autre moteur en pôle position dans le coeur des internautes.

Bref, tout ce blabla pour vous annoncer qu'un nouveau moteur sera bientôt lancé et que celui-ci, sur le papier en tout cas, à l'air très prometteur. Volunia est le bébé de Massimo Marchiori, un mathématicien et scientifique informatique italien, qui tenez-vous bien, est l'inventeur de l'Hyper Search ! Et c'est quoi l'hypersearch ? Et bien c'est un algo de recherche qui prends bien sûr en considération les "ranks" des pages seules, mais aussi et surtout les relations entre celles-ci. Massimo a inventé ça en 1997 et c'est ce que Google et les autres utilisent tous depuis. Pour la petite histoire, le nom de Marchiori est cité dans la thèse originale de Larry Page et Sergei Brin qu'on peut encore consulter sur le site de Stanford.

14 ans plus tard, Volunia est donc plein de promesses et Massimo promet un moteur qui ne sera pas un Google amélioré, mais qui proposera une perspective complètement différente des moteurs traditionnels. Mais MOTUS ET BOUCHE COUSUE, pour le moment, nous n'en saurons pas plus. En effet, Massimo a parfaitement conscience que s'il en balance trop, Google n'hésitera pas une seconde à développer un équivalent en quelques semaines avec une armée d'ingénieurs.

Si Volunia est plus pertinent que Google, reste à voir comment ce petit moteur arrivera à rentrer dans les habitudes de milliards d'internautes. Moi j'dis, c'est pas gagné !

En attendant, vous pouvez toujours vous inscrire à la bêta de Volunia.

[Source]



Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Pinterest Twitter Facebook Google Plus Linkedin email Flattr ! Bitcoin DogeCoin