Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment décoder le marqueur caché par les imprimantes lasers ?

Si vous lisez mon site (ou d’autres), vous savez surement qu’à chaque fois que vous imprimez un truc sur votre imprimante laser, un marqueur quasi invisible constitué de quelques points de couleur est ajouté sur la feuille.

Il s’agit d’un accord entre les grands fabricants d’imprimantes et les services secrets américain afin d’identifier les faux billets (mais aussi la provenance de n’importe quel document).

On savait à quoi ça ressemblait, mais on ne savait pas encore comme lire ce code… Et bien grâce à un chercheur de l’EFF, ce code a été percé à jour.

Voici donc comment le numéro de série de l’imprimante, la date et l’heure d’impression sont encodés sur les Xerox DocuColor.

La date et l’heure a laquelle le document a été imprimé ainsi que le numéro de série de l’imprimante.

Si vous voulez jouer aux agents secrets, c’est possible. Il suffit de localiser sur le document, les petits points jaunes de moins d’un millimètre de diamètre avec une lumière bleue et une loupe, voire un microscope.

C’est important, car sans instrument, tout ce que vous verrez, c’est ça :

Faint yellow dots

Mais en y regardant de plus près avec un microscope par exemple, vous verrez ça :

60x

Ce ne sera pas simple, car le microscope permet de couvrir seulement une petite partie des points, mais sachez que le schéma est bien plus grand. La lumière bleue vous permettra d’ajouter plus de contrastes.

DocuColor image under blue light and magnification

Ensuite, rendez-vous sur ce site pour reproduire le schéma observé et vous obtiendrez en clair le n° de série et la date complète du document.

Ça fonctionne que sur ce qui a été imprimé par des Xerox DocuColor même si les chercheurs de l’EFF pensent que les schémas des autres constructeurs fonctionnent de manière similaire.



Rejoindre la discussion sur Korben Communauté

LNAV – Un visualisateur de fichiers de logs libre et pratique

LNAV (Logfile Navigator) est un outil dispo pour Linux et macOS qui permet de visualiser et de parcourir des fichiers de logs de manière agréable et efficace.
En plus de la coloration syntaxique, de la prise en charge de formats de logs standards (Syslog, CUPS, dpkg, sudo, strace…etc), LNAV est aussi capable de décompresser à la volée des logs zippés (ou gzippés ou bzippés) mais aussi de rassembler (merge) des logs segmentés pour en faciliter la visualisation.

Lire la suite



Une faille de sécurité dans les processeurs risque de diminuer jusqu’à 30% les performances des machines

La grosse news d’hier, ce n’était pas Logan Paul filmant un pendu au Japon, mais plutôt ce gros « problème » qui touche l’ensemble des processeurs Intel fabriqués durant ces 10 dernières années. Le problème est en réalité 2 failles de sécurité très importantes qui permettent à n’importe quel programme malicieux d’accéder en lecture à la mémoire utilisée par le kernel (le noyau de l’OS et ses modules interagissant avec le hardware).

Lire la suite



Bandwidth Hero – Surfez compressé pour économiser de la bande passante

Si vous êtes un peu juste en bande passante et que vous voulez accélérer un peu les choses, je vous propose aujourd’hui de jeter un œil à Bandwidth Hero.

Il s’agit d’une extension open source pour Chrome et Firefox qui fonctionne de concert avec un serveur proxy. Ce serveur proxy récupère chaque image que votre navigateur demande, la compresse au format WebP/JPEG en basse résolution et vous la renvoie ensuite directement.

Lire la suite