Quantcast
Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Créer gratuitement et en quelques secondes un serveur proxy

mixanonymous Une bonne grosse liste de proxys pour accèder au net sans censure !

Ce midi, on va apprendre a s’installer un petit serveur proxy rapidement et sans avoir besoin de serveur dédié… Simplement en utilisant Google App Engine qui offre un espace de stockage gratuit.

Ce proxy est basé sur le code Mirrorr et a été porté par Amit Argawal sur Google App Engine. Il permet entre autre la consultation de vidéos flash (Youtube and co). J’ai repris cette technique décrite initialement pour Windows et j’ai essayé de la rendre compréhensible à la fois pour Windows, Mac mais aussi Linux.

Le première étape consiste à vous créer un compte sur Google Apps.

Cliquez sur le bouton « Create an application » et nommez votre application. Attention, si vous mettez « proxy » dans le nom, sachez que celui-ci peut être détecté par certains filtres donc banni.

Une fois que c’est fait, rendez vous sur le site de Python.org et téléchargez puis installez Python (Pour Linux, Windows ou Mac) ou faites un

sudo apt-get install python

Rendez vous ensuite sur la page de téléchargement du SDK Google app engine pour Python et téléchargez la version qui correspond à votre OS. Dézippez ou installez là. Téléchargez ensuite le fameux proxy en Pyhon et décompressez le quelques part sur votre ordinateur.

Lancez ensuite l’outil Google App Engine. Sous Windows ou Mac, c’est super simple car ça se fait via l’interface. Une fois lancée, faites un clic droit et sélectionnez « Add Existing ».

Dans Path, mettez le chemin d’accès vers les fichiers décompressés du Proxy et en port, laissez 8080.

Editez ensuite la ligne pour changer l’APP_ID par le votre (moi c’est korbenproxy)

Sauvegardez et cliquez sur Deploy (le bouton bleu en haut à droite) pour balancer votre application proxy en python sur les serveurs de Google.

Si vous êtes sous Linux, éditez le fichier app.yaml dans le répertoire qui contient les fichiers du proxy.zip et remplacez YOUR_APP_ID par l’ID de votre application (moi c’est toujours korbenproxy). Placez vous ensuite dans le répertoire du SDK google pour Python et lancez la commande suivante (en changeant l’email et le chemin d’accès bien sur) :

./appcfg.py --no_cookies --email=korbenfake@korben.info --passin update /home/korben/proxy/

Et voilà, le tour est joué ! Rendez vous ensuite sur l’url de votre Google App Engine comme par exemple : http://korbenproxy.appspot.com/

Faites en bon usage !

Amit a aussi mis en ligne une petite vidéo résumant tout ça. Ça vous aidera peut être à mieux comprendre certaines parties.

Et accessoirement, vous venez d’apprendre à déployer une application Python sur Google App Engine ! Elle est pas belle la vie ?

Enfin, si vous avez la flemme de faire tout ça, je vous recommande de vous inscrire à la mailing list Circumvator qui enverra chaque jour dans votre boite mail, de nouvelles URL de proxys.

[source]


On fête la rentrée avec NordVPN ! [Bon plan]

— Article sponsorisé par NordVPN —

Il n’y a pas que vos enfants qui méritent d’être protégés lors de cette rentrée scolaire 2020 un peu particulière, votre Internet se doit lui aussi d’avoir tout sous la main pour rester en bonne santé. Et pour l’occasion NordVPN vous offre une remise de 68% sur l’abonnement annuel de sa boite à outils VPN.

Je vous ai déjà parlé de ce VPN que vous connaissez déjà même si vous ne lisez pas mon blog régulièrement, il s’agit de l’un des plus robuste et connu du marché. Vous le trouverez souvent assez bien placé dans divers comparatifs car il propose un grand nombre de fonctionnalités assez pratique et qu’il est tout simplement le plus rapide du marché (plus de 5000 serveurs de par le monde). Rapidité encore renforcée récemment depuis qu’ils ont introduit le protocole NordLynx, basé sur Wireguard.

Et c’est une bonne nouvelle lorsqu’on sait que la vitesse est sans doute l’aspect le plus important pour beaucoup de monde, bein oui quoi … c’est rageant de débloquer le contenu Netflix d’autres pays pour ensuite avoir un visionnage qui rame.

Protection en un clic, fonctionnalité Kill Switch, masquage de votre adresse IP, prise en charge des partages de fichiers en p2p, protection contre les malwares et les pubs, streaming sans interruption, test de fuite DNS et même possibilité de coupler l’outil avec l’anonymat de The Onion Router … sont quelques-unes des autres options disponibles.

À noter que cet été l’outil a passé avec succès l’audit d’une société indépendante (PricewaterhouseCoopers) concernant leur politique de non-conservation de registre d’activité, validant que NordVPN ne conservait pas l’activité de ses utilisateurs sur le web.

NordVPN sur desktop ou mobile

De plus une licence NordVPN vous permet de protéger jusqu’à 6 appareils et cela, quelle que soit la plateforme sur laquelle ces derniers tournent (android où iOS, Windows, Linux ou macOS, android TV). Il propose également des extensions pour navigateurs (Chrome/Brave et Firefox). Au bureau, en déplacement ou à la maison, vous pourrez utiliser la même licence pour tout.

Pour ne payer votre solution VPN que 3.3€/mois durant 2 ans, c’est par ici. Et n’oubliez pas qu’il y a 30 jours de garantie satisfait ou remboursé pour tester et voir si ça vous convient, zéro risque ! Et s’il y avait le moindre soucis le service dispose d’un service client disponible 24/24 et 7J/7 en français.

D’ailleurs NordVPN m’a communiqué que d’ici la fin septembre, c’est l’ensemble de leurs applications qui seront entièrement disponibles dans la langue de notre cher Molière.

Merci à notre sponsor NordVPN de continuer à faire confiance à korben.info !

Démarrer la discussion sur Korben Communauté