Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life Korben, roi d’internet, logo bébé avec des lunettes en mode thug life

Korben Upgrade your mind

Comment formater ou effacer correctement un SSD

Si vous avez un SSD, vous savez sûrement qu’il ne faut pas faire n’importe quoi avec car cela ne se comporte pas exactement comme un disque dur classique. On peut en effet réduire drastiquement la durée d’un SSD si on fait trop de jeux d’écriture dessus. En mode super abusé évidemment car les SSD récents ont quand même une durée de vie super longue aujourd’hui, et cela dépend du type de SSD que vous avez.

Si vous avez un SLC (Single Level Cell), longue durée de vie pas de souci avec les lectures / écriture, vous pouvez bourriner.

Si vous avez un MLC (Multi Level Cell), c’est moins durable que le SLC mais c’est quand même très bien et chaque cellule possède en moyenne 10 000 cycles de durée de vie.

Si vous avez un TLC (Triple Level Cell), ça commence à se gâter beaucoup. Ils ont en général un gros espace de stockage mais une durée de vie par cellule de 500 à 1000 cycles. C’est ce que j’ai, snif…

Enfin, si vous avez un QLC (Quad Level Cell), cool c’est pas cher, y’a une grosse capacité de stockage mais comme c’est une variante du TLC, et bien même chanson : durée de vie merdique avec 1 000 cycles environ. Ce genre de SSD est a privilégier pour du stockage sans beaucoup de lectures / écritures. Les joueurs de Fortnite qui enchaînent les grosses mises à jour apprécieront 🙂

La meilleure chose à faire avec un SSD si vous voulez sécuriser l’information qui s’y trouve, c’est de l’utiliser de manière chiffrée avec Bitlocker (Windows), Filevault (macOS) ou encore LUKS (Linux). Cela permet d’éviter d’agir après coup en lançant des effacements sécurisés qui vont augmenter le nombre d’écritures sur le SSD et donc l’user prématurément.

Pourtant, il faut parfois formater son SSD de manière sécurisée ou en tout cas, correctement pour éviter que quelqu’un ne récupère ce que vous avez mis dessus. Ou tout simplement parce que vous constatez des problèmes avec votre OS, des erreurs, des lenteurs, ou des problèmes d’intégrité.

Alors comment faire ?

Et bien Intel qui vend aussi des SSD a mis en ligne quelques recommandation au sujet du formatage bas niveau / effacement sécurisé des SSD. Vous l’aurez compris, après un tel formatage ou effacement, vos données seront perdues à tout jamais dans la matrice, donc pensez bien à faire plusieurs sauvegardes avant de vous lancer.

Les outils que vous pouvez utiliser en toute sécurité afin d’effectuer une opération de ce genre sur un SSD sont :

  • Intel SSD Toolbox
  • Acronis TrueImage qui contient une fonctionnalité « DriveCleanser » que vous pouvez utiliser directement ou avec laquelle vous pouvez faire une clé bootable. Cet outil est parfois livré avec votre SSD.

Mais Intel recommande également des outils tiers qui sont tout aussi efficaces que ceux que je vous ai cité ci-dessus :

Mis à part Intel, chaque constructeur propose également ses propres outils : Samsung propose un outil de ce genre qui s’appelle Samsung Magician Software qui est gratuit. Chez Kingston c’est SSD Manager ici. Et pour Crucial, il y a Storage Executive que vous pouvez trouver ici.

Enfin, si vous êtes un(e) barbu(e) déter, HPARM le fait également très bien puisqu’il utilise la fonctionnalité ATA Secure Erase des SSD.

Longue vie à votre SSD !


Nintendo Switch Edition Anniversaire Super Mario

PROMO: 309,99 € soit 10% de réduction

1 paire de manettes Joy-Con rouge et bleu + 1 support Joy-Con
1 station d’accueil Nintendo Switch + 1 câble HDMI
1 adaptateur secteur + 1 paire de dragonnes Joy-Con + 1 pochette de transport assortie

Précommandes ouvertes

En Savoir +